Hollande Président, l’opinion grince des dents

Extrait : Alors qu'il ne cesse de chuter dans les sondages !
Selon une dernière enquête Ipsos-Le Point, la côte de popularité de François Hollande a reculé de 5 points en un mois. Seuls 31 % des Français se déclarent satisfaits, soit l'un des plus bas niveaux pour un président depuis la création de ce baromètre en 1996.

François Hollande cuit en seulement 100 jours

http://www.youtube.com/watch?v=eD70IO9TYB0

100 jours après son élection, 54% des Français sont déjà mécontents de l'action de François Hollande et 66% ne lui font pas confiance sur les fondements mêmes de l'économie que sont la crise de la dette et la montée du chômage.
Certains alliés de gauche commencent à tirer la sonnette d'alarme.

Mélenchon meilleur défenseur des ouvriers devant Hollande (TNS-Sofres)

Un peu plus d'un tiers des Français (35%) estiment que Jean-Luc Mélenchon est le candidat à la présidentielle qui défend le mieux les ouvriers, le candidat PS François Hollande arrivant en deuxième position avec 30%, selon un sondage TNS-Sofres pour l'émission Dimanche+ (Canal+).
Viennent ensuite François Bayrou (16%), Nicolas Sarkozy (12%), Marine Le Pen (10%), Nathalie Arthaud (8%), Eva Joly (7%), Philippe Poutou (5%). Les autres candidats recueillent moins de 5%.
Pour 12%, aucun des candidats ne défend vraiment les ouvriers, tandis que 16% sont sans opinion.
Parmi les ouvriers, c'est M. Hollande qui arrive en tête (31%), devant M. Mélenchon (25%), François Bayrou (13%), Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen (12% chacun), Eva Joly (9%), Nathalie Arthaud (7%).
Le scepticisme apparaît plus grand dans cette catégorie, atteignant un tiers des ouvriers interrogés: 14% jugent qu'"aucun" candidat ne les défend tandis que 19% sont sans opinion.
Ces pourcentages sont toutefois affectés d'une marge d'erreur bien plus importante, les ouvriers ne représentant qu'une petite partie de l'échantillon.
Par ailleurs, 42% des Français estiment que la présence de trois candidats (Nathalie Arthaud, Philippe Poutou, Jean-Luc Mélenchon) qui se situent à gauche du PS est "une bonne chose car ils expriment des positions et des sensibilités différentes qui méritent d'être représentées".
37% estiment en revanche que c'est "une mauvaise chose car cela crée des divisions et ajoute de la confusion". Pour 10%, l'existence de ces trois candidats est "une chose ni bonne ni mauvaise". 11% sont sans opinion.
Sondage réalisé par téléphone les 21 et 22 février 2012 auprès d'un échantillon de 975 personnes représentatif de l'ensemble de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas.

Le monde merveilleux des instituts de sondages où « celui qui paye, décide »

Deux instituts de sondage ont eu la bonne idée de poser une même question à la suite de l'intervention télévisée du président de la République du jeudi 27 octobre. Problème : A la question « avez vous trouvé Nicolas Sarkozy convainquant ? » les deux sondages répondent exactement le contraire.
Pour Tns sofres, ils sont 44% à avoir un jugement positif contre 55% pour OpinionWay. Précisons que le 2 ème sondage est une commande du Figaro. Ceci expliquant peut être cela… A ce niveau on n'est plus dans la marge d'erreur mais dans la manipulation avérée.
Cette dictature des sondages qui font que « celui qui paye, décide » est inadmissible. Elle tord le débat démocratique. Il doit être mis fin à ce genre de pratique, au risque de mettre à mal ce qui reste un atout important dans le débat démocratique : la mesure de l'opinion publique.

Guerre en Libye : un « non » à 51 %

Exclusif. Pour la première fois, une majorité de Français désapprouve l’intervention militaire de la coalition de l’Otan, selon notre étude d’opinion réalisée par l’Ifop.
La propagande médiatique a ses limites. Le sondage que nous publions montre que, malgré le soutien sans faille apporté par l’ensemble des médias – à l’exception notable de l’Humanité – à l’intervention de l’Otan en Libye, une majorité de Français s’y dit maintenant défavorable.
Plus que le pourcentage en lui-même (51 %), c’est bien le renversement de tendance qui est à considérer. De nombreux facteurs expliquent sans doute cette attitude des Français. Mais il y en a un en particulier qui ne fait aucun doute : les semaines passent et l’opinion publique sent de plus en plus qu’elle a été grugée par le gouvernement français, particulièrement en pointe dans son discours guerrier. Il s’agissait, nous disait-on alors, d’empêcher une catastrophe humanitaire, un génocide que seraient en train de perpétrer les forces loyales au colonel Kadhafi. Un responsable libyen des droits de l’homme, qui avait rallié la rébellion, faisait même état, depuis Paris, de 2 000 morts dans la seule ville de Benghazi et évoquait quelque 6 000 cadavres dans l’ensemble du pays, quelques jours seulement après les manifestations du 17 février. Beaucoup s’y sont laissés prendre ou ont craint de se trouver en porte-à-faux avec la majorité du pays, d’apparaître comme soutenant Kadhafi et ont approuvé l’intervention. Comme si l’Otan avait jamais largué une seule bombe pour le bien d’un peuple !

Le billet du jour ! Sur à 99% qu’il y avait une magouille pour donner le FN en tête, sinon c’est Impossible.

J'avais des doutes sur les sondages, maintenant j'ai plus aucune confiance.
Médiapart vient de dévoiler la Supercherie, les sondés qui donnent le Pen en tête, auraient été payés par L'institut de Sondage Harris, 7000€ ont été offerts à l'un des quelque 1600 membres du panel .
Signe qu'il faut jamais faire confiance.
Cela simplement pour mettre la pagaille et je suis convaincu que L'UMP est pas étranger à cette affaire, tellement en bas de l'échelle qu'il faut vite remonter.
Et puis quand on parle de cela, on parle pas d'autres choses, ces choses qui aujourd'hui font mal, ces gens qui font les poubelles, qui n'ont pas de toit, qui ne trouvent pas de travail, qui ne peuvent plus s'alimenter, qui ne peuvent plus se soigner.
Une seule solution, vite un projet de société de gauche, mais vraiment à gauche pour redonner confiance aux Françaises et aux Français.
Vite une politique où il est fait ce qui est dit.
Femmes, Hommes politiques, changez vos façons de faire, et mettaient vos actes en adéquation avec vos paroles.
Sondage ou pas, la politique a mauvaise figure aujourd'hui, alors vite secouons nous !

Un sondage d’opinion donne 23% à Marine Le Pen : déclaration d’André Gerin, député communiste

Déclaration de presse
A propos de Marine Le Pen : et si nous arrêtions de faire les malins, les donneurs de leçon, les seigneurs, d’avoir des réponses à tout ou de jouer au guignol comme Jean-Luc Mélenchon ?
Le sondage qui vient de paraître annonçant Marine Le Pen en-tête dès le 1er tour avec 23 % des intentions de vote, devrait être salutaire pour que la gauche se renouvelle enfin, sinon le pire est devant nous.
Dans la poursuite de la politique pétainiste de Sarkozy, l’élection présidentielle 2012 peut nous réserver des surprises détonantes et inattendues.
Annoncer comme le fait le Parti socialiste, je cite : « le résultat de Marine Le Pen, c’est la faute à Sarkozy », il devrait aussi dire : « Concernant l’élection présidentielle de 2002, l’élimination de Jospin, c’est la faute à Jospin et à Chirac ».
Je dis au Parti socialiste : « Depuis 1984 : et si c’était la gauche et la droite (que Jean-Marie Le Pen nommait la bande des 4) qui étaient responsables de la montée du Front National ? »
Va-t-on enfin regarder les choses en face ?
Plusieurs questions fondamentales se posent :
– Y-a-t-il une cassure avec le peuple et le système politique ?
– Y-a-t-il un pourrissement de la vie sociale, économique, politique, morale et culturelle de la France ?
– Est-il besoin de reconnaître la place de l’Islam comme seconde religion de France ?
– Est-il besoin de mener le combat impitoyable, sous peine de guerre civile, contre la gangrène que constituent les trafiquants de drogue, les mafias, les intégristes qui imposent l’omerta sur certains territoires de notre pays ?
Depuis des années, le peuple de France, qu’il soit français ou immigré, tire la sonnette d’alarme, appelle au secours. Il en a marre des querelles politiciennes.
Aujourd’hui, le peuple est en colère, il a la haine et le sentiment d’être abandonné.
Il faut redonner ses couleurs à la France, répondre aux préoccupations urgentes de l’ensemble de la population.
C’est l’appel au courage républicain. Arrêtons de faire l’autruche.

Sondage/Retraites : Les Français pour la mobilisation

Sept Français sur dix (71%) estiment justifié le mouvement social de mardi contre la réforme des retraites, indique un sondage Ifop pour Sud-Ouest Dimanche selon lequel le soutien de l'opinion "gagne en fermeté", 42% jugeant la grogne "tout à fait justifiée". "La légitimité accordée aux manifestations demeure à la fois très élevée et stable", 71% des personnes interrogées jugeant le mouvement "justifié", soit un score au même niveau que ceux mesurés par l'Ifop avant les précédentes journées de mobilisation (70% soutenaient les manifestations du 7 et 23 septembre), commente l'institut.
Mais, "dans un contexte où le mouvement se radicalise avec les appels à une grève reconductible (…), le soutien de l'opinion gagne en fermeté", la part des Français considérant le mouvement "tout à fait justifié" s'accroissant très fortement (42%, +9 points en un mois). L'Ifop note également que les femmes "soutiennent davantage la mobilisation que les hommes (75% contre 67%), ce qui s'explique sans doute par la polarisation du débat ces jours derniers sur la question de la retraite pour les mères ayant interrompu leur carrière".

novembre 2018
L M M J V S D
« Juil    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :