Règle d’or : de Valls à Sarkozy en passant par Royal, les grandes manœuvres ont commencé

Après avoir chaudement approuvé le plan "d'aide à la Grèce" adopté à Bruxelles ce 22 juillet, le candidat à la primaire socialiste, Manuel Valls, en appelle, à l'instar de Ségolène Royal, à un "grand rassemblement" avec les centristes, François Bayrou et Dominique de Villepin.
Si l'idée n'est pas neuve, elle interpelle la gauche.
Comment ne pas remarquer qu'au même moment, dans sa lettre aux parlementaires, le président de la République plaide en matière de politique européenne pour une alliance "au-delà des intérêts partisans", à une "union sacrée pour la maîtrise des déficits publics" ?
Ces appels vibrants à l'union nationale de Nicolas Sarkozy relayés par des dirigeants du Parti socialiste permettraient, s'ils étaient entendus, d'obtenir la majorité nécessaire à l'adoption par les parlementaires de la "règle d'or" qui prévoit d'inscrire dans la Constitution l'obligation "du retour à l'équilibre budgétaire", autrement dit l'austérité.
Manifestement les grandes manœuvres ont commencé ! L'heure est grave pour la France et pour l'Europe : l'inscription dans la constitution de la règle d'or va rendre quasi pérennes les politiques d'austérité imposées par les marchés financiers. De la dictature au totalitarisme des marchés, il n'y a qu'un pas et ce pas, c'est la règle d'or !
Le Parti communiste français en appelle à la mobilisation des forces de progrès, au rassemblement et à l'action des citoyens pour faire échec à l'Europe des financiers et spéculateurs.

Ségolène Royal “cassée” par un élève…

Mardi 14 décembre, Ségolène Royal a visité une "Ecole de la deuxième chance" à Ris-Orangis, dans l’Essonne. Elle y a rencontré des jeunes en échec scolaire. Un élève a su opportunément rebondir sur une phrase ambiguë de l’ex candidate PS à la présidentielle…

 

Fiterman soutient Ségolène Royal : la lente dérive du « socialisme aux couleurs de la France » au social-libéralisme.

Déclaration de Charles Fiterman sur la candidature de Ségolène Royal aux primaires socialistes :

« Je me réjouis de la candidature de Ségolène Royal. D’abord parce qu’elle répond à l’urgence : le Parti socialiste doit se donner tout le temps disponible et les moyens de contrer un pouvoir et une droite déjà en campagne. Ensuite, parce qu’elle apporte clarté et simplicité dans un processus menacé de confusion : les primaires seront la novation et obtiendront le succès démocratique qu’elles méritent s’il y a clarté sur les options et libre choix sur les candidatures. Il n’y aura pas de "guerre des chefs" s’il y a respect réciproque et consultations constructives, comme Ségolène Royal s’y est engagée. Enfin, dans ces conditions, les socialistes vont disposer d’un nouveau point d’appui pour élaborer, faire connaître et soutenir la véritable alternative populaire et démocratique qu’ils doivent proposer au pays. »

le 1er décembre 2010

Charles Fiterman est né le 28 décembre 1933 à Saint-Étienne. Il fut un des principaux dirigeants du PCF. En 1981 il devient ministre d'État chargé des transports dans le gouvernement de Pierre Mauroy. Il occupe ce poste jusqu’en 1984. Démissionnaire du PCF, il adhère au PS en 1998.

QUAND L’ÉTAT SARKOZYEN DONNE 1,75% AU LIVRET A, IL DONNE 4% AUX BANQUES POUR FINANCER LA DETTE !!

En ce moment les médias nous rabattent les oreilles avec l'augmentation du taux de rémunération du livret A. La belle affaire, quand l'État fait croire au bon peuple que c'est cadeau une telle rémunération, il donne 4% pour rémunérer les emprunts qui permettent de financer la dette de la France.
N'est il pas temps que l'épargne populaire reçoive au moins autant, que l'internationale des banqsters, et autres fonds souverains ou encore fonds pourris ?
Dommage que le FMI n'émette pas de telles recommandations, oui dommage que DSK dans son aspiration sociale, ne prône que la baisse du SMIC, la baisse des pensions de retraite, et l'augmentation de l'âge de départ à la retraite, ….. oui dommage !

Les présidents de la République française : A regarder jusqu’au bout…

Ils sont 23 à avoir porté officiellement ce titre prestigieux. Êtes-vous capables de tous les citer ? Certains ont marqué l'Histoire et les esprits, d'autres beaucoup au moins. Il y a ceux que l'on a oubliés, et ceux que l'on aimerait oublier.
La vidéo ci-dessous reprend chronologiquement (et en musique) le nom des présidents qui se sont succédés dans notre pays jusqu'à aujourd'hui, puis se penche vers l'avenir.
Qui sera le prochain président de la République française ? Sera t-il à la hauteur de ses illustres prédécesseurs ? On se prend à rêver qu'il incarne le même espoir et qu'il ou elle suscite le même engouement que son homologue américain lors des élections de 2008. Vu les forces en présence à l'heure actuelle et le désamour des français pour la politique, on en est encore loin.

INSEE: Explosion du nombre de personnes riches et pauvres toujours plus pauvres

L’étude publiée ce matin par l’Insee révele que La France compte huit millions de pauvres.
Cette étude révele également que les plus riches de France sont de plus en plus riches.
Cela représente 1% de la population qui déclare le plus au fisc.
Il apparait que les revenus moyens des 1% de Français les plus aisés ont augmenté plus rapidement que ceux de l’ensemble de la population.
Qui sont ils ?
A 95% des dirigeants d’entreprise, cadres haut placés, etc….
« Une explosion du nombre de personnes riches », constate l'Insee.

De 2004 et 2007, le nombre de personnes dont le niveau de vie dépasse les 100 000 euros annuels a augmenté de 28%, et de 70% pour ceux dépassant les 500 000 euros…

 

Continuer la lecture de « INSEE: Explosion du nombre de personnes riches et pauvres toujours plus pauvres »