SDF


Des milliers de SDF continuent de vivre dans la rue, parfois depuis des années… C’est une honte !

2016-10-28_05-26-30sdfNous sommes à la veille de la trêve hivernale qui commencera le 1er novembre et qui se terminera le 31 mars. Et tous les ans on fait un constat sur la situation des sans-abri.

Tous les ans c’est le même refrain, de quoi être indigné et en colère.
Tous les ans le problème est posé, et tous les ans aucune solution n’a été trouvée ou mise en place.
Tous les ans on se dit qu’il ne faut pas que cela continu, et tous les ans le nombre de sans-abri augmente.
Tous les ans il est proposé du logement d’urgence alors qu’il faudrait mettre en place l’attribution d’un vrai logement, pérenne, avec un bail digne de ce nom.

Il faut savoir que 1,3 milliard d’euros est consacré aux fonds d’urgence, alors qu’avec cette somme il serait possible de payer le loyer de 13 000 personnes. On annonce des chiffres allant de 13 000 à 14 000 personnes vivant dans la rue.

Déjà en 2002, Lionel JOSPIN disait qu’il souhaitait que dans les 5 ans il soit mis en place une couverture logement universelle pour parvenir à ne plus compter de sans domicile fixe.

En 2006 c’était le tour de Nicolas SARKOZY de dire qu’il ne voulait plus voir de gens dormir sur les trottoirs et y mourir et cela dans les deux ans.

En 2016, dix ans après ces propos, le nombre de SDF n’a cessé d’augmenter et le nombre de décès parmi cette population ne cesse de s’allonger.
Pendant ce temps-là, ces hommes politiques qui disent ne plus vouloir constater ce fait, vivent dans l’opulence et continuent à mettre en place des politiques qui augmentent considérablement la pauvreté en France.

Je n’ai pas les mots pour décrire cela, je suis dégoûté, en colère, indigné, scandalisé, révolté de voir encore et encore des gens qui vivent et qui meurent dans la rue comme si cela était normal. D’ailleurs les médias t’annoncent la mort d’un SDF comme le résultat d’une manifestation sportive… Sans humanité !

Les SDF sont une image visible de ce que celles et ceux qui nous gouvernent mettent en place depuis des années. Il est l’heure que cela change !
Une minorité n’a pas ce droit de plonger une majorité dans la misère d’autant qu’en France de l’argent… Il y en a !

Le pire c’est qu’aujourd’hui… Personne n’est à l’abri de ce phénomène.

2016-10-28_05-27-32 2016-10-28_05-28-00


Fiscalité : qui peut le plus paye le moins !

L’Assemblée nationale vient de voter la nouvelle « réforme » fiscale de l’UMP. La logique est toujours la même : assistanat fiscal pour les plus riches, rigueur pour les travailleurs. La méthode, elle aussi, est empreinte du plus pur classicisme : on annonce un truc, et on en fait un autre.
L’UMP, la pauvre, était confrontée à un terrible dilemme. D’un côté, les élections présidentielles approchent, et les électeurs en ont marre de voir tous ces gros chèques donnés aux riches au nom du bouclier fiscal. Il fallait donc supprimer ce système mis en place par l’UMP elle-même. Mais d’un autre côté, les opulents assistés fiscaux sont les soutiens qui font élire ces Messieurs. Du coup, si on leur enlève la manne fiscale, ils risquent d’aller voir ailleurs… Que faire ? Qu’à cela ne tienne, l’UMP a sorti la parade : on renforce le bouclier fiscal dans les faits en même temps qu’on annonce sa suppression ! Les riches bien conseillés comprennent la « réforme », disent merci, et continuent à soutenir papa Sarkozy ; les électeurs, eux, mal informés, croient qu’on a supprimé vraiment le bouclier, et s’imaginent que la loi fiscale est devenue un peu moins injuste.
Voici comment ça marche.
L’abrogation du bouclier fiscal est décidée, mais le bouclier n’est pas abrogé… Concrètement, les gros revenus continueront de bénéficier de l’assistanat fiscal résultant du bouclier jusqu’en 2012. Il est vrai que, passée cette date, ils vont devoir mettre la main à leur large portefeuille mais, vous le voyez, ce sera après les élections… Il suffit donc que papa soit réélu au printemps 2012 pour que la « valeur travail » justifie un nouveau petit cadeau… En attendant, on enfume les gens.
Vu que l’UMP peut annoncer la suppression, future et donc hypothétique, du bouclier fiscal, elle en profite pour faire un gros chèque aux foyers les plus fortunés : l’allègement substantiel de l’ISF ! 300 000 contribuables en sont tout bonnement exonérés, les autres vont continuer de payer, mais beaucoup moins. Montant du chèque pour les riches : 2 milliards d’Euros. Comme la justice fiscale est une chose importante, il va de soi que cette petite ristourne sera proportionnelle au patrimoine, et ce seront donc les plus grosses fortunes du pays qui auront les plus beaux chèques, car ils le valent bien !
Résumé : demain, peut-être, les riches n’auront plus le bouclier fiscal mais, en attendant, ils se gavent dès maintenant des cadeaux fiscaux de l’UMP. Quant aux caisses de l’Etat, elles sont remplies (façon de parler) par la T.V.A. et autres joyeuses taxations « indirectes », c’est-à-dire par les « consommateurs », qu’ils soient chômeurs ou travailleurs, employés ou SDF. En somme, si jamais vous vous demandez d’où sort le pognon pour tous ces cadeaux, ristournes, entourloupes, niches fiscales, comptes off-shore, etc., vous n’avez qu’à regarder dans vos poches…


Le billet du jour : SDF QUI MEURT DE FROID ET SUITE A 22 000 € LA NUIT DANS UN PALACE…OU EST L’ERREUR ? 1

En 2010 en France des SDF meurt de froid dans la rue car l'état ne fait rien réellement pour remédier a ces situations désespérées de jeunes sans travail ou avec du travail mais sans logement ou de personnes âgées mise dehors de leurs logements car leurs petites retraites ne suffit pas….
A coté de cela les palaces parisiens et d'ailleurs font le plein avec des suites a 22 000 euros la nuit.
Notre gouvernement est la cause de ces dysfonctionnements graves entraînant la mort de personnes dans la rue ou désespérées poussées au suicide.
Tous ensemble luttons pour que chacun puissent avoir acces a un toit au minimum  pour vivre ou survivre.
Il y a de plus en plus de pauvres en France et dans le monde et les milliardaires sont plus nombreux au dépens des pauvres sur lesquels ils s'enrichissent, il y a qu'a voir le nombres de palaces qui sont en constructions à Paris !
Un jour cela finira…


France : 247 personnes SDF décédés depuis le début 2010 ! La pauvreté s’installe durablement !

Au moins 247 personnes sans domicile fixe (SDF) sont mortes en France depuis le 1er janvier 2010, a annoncé aujourd’hui dans un communiqué le collectif des Morts de la Rue, qui précise que cette liste n’est pas exhaustive.
Le collectif, qui dénonce la mort prématurée de ces personnes, intervenue en moyenne à 46 ans, annonce qu’il organisera un hommage aux personnes SDF décédées le 8 juin place de Stalingrad à Paris.
“Rien ne semble bouger car le nombre de décès est toujours aussi important.
Des réformes sont en cours mais que donneront-elles si les moyens alloués sont en forte diminution?” demande l’association.
En 2009, le collectif a comptabilisé plus de 406 décès dans la rue.
Vu sur :
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/06/07/97001-20100607FILWWW00567-247-sdf-decedes-depuis-debut-2010.php

A s’informer sur :
http://www.libertasoccidentalis.net/libertasoccidentalis09/?p=6994

et sur :
http://www.libertasoccidentalis.net/libertasoccidentalis09/?p=2990

ou sur :
http://www.libertasoccidentalis.net/libertasoccidentalis09/?p=2975

et encore sur :
http://www.libertasoccidentalis.net/libertasoccidentalis09/?p=438

Un nombre inacceptable !