Transport aérien : « nouvelle attaque contre le droit de grève »

Alors que le conflit entre les salariés des entreprises de sécurité aérienne et leurs directions prend de l’ampleur, le gouvernement ne trouve rien de plus urgent que de s’en prendre à un droit constitutionnel : le droit grève. C'est tout bonnement une remise en cause de ce droit dans les transports aériens que l'assemblée veut voter le 24 janvier prochain.
Voilà près d'un mois que les salariés en lutte ont annoncé une mobilisation pour satisfaire leurs légitimes revendications. Les grévistes réclament l'ouverture de négociations par branche pour obtenir la revalorisation des salaires, l'amélioration des conditions de travail et la reconnaissance de la pénibilité de leur travail.

Le patronat et le gouvernement, culottés, accusent maintenant les grévistes de prendre les voyageurs en otage alors que ce conflit, si la direction avait daigné entamer les négociations, aurait pu être évité.
Les salariés, attachés à leurs conditions de travail, ne sont pas coupables. Les directions des entreprises concernées, soutenues par le gouvernement sont les véritables responsables de cette situation.
Le PCF et ses partenaires du Front de gauche exigent le respect du droit de grève et appellent les directions des entreprises concernées à négocier sur les revendications des salariés.

Carrefour : une victoire pour les salariés qui en appelle d’autres

La justice a condamné l'enseigne de grande distribution Carrefour à verser 3,66 millions d'euros d'amendes pour non-respect du Smic à environ 1.200 salariés en France. C'est une grande victoire pour les salariés et leurs organisations syndicales, en lutte depuis de long mois. Dans la bataille contre la cupidité d'un patronat avide, prêt à tout pour amasser plus de profits, le camps des travailleurs a remporté une manche importante. Ce succès va compter en premier lieu, pour les salariés eux-même victimes de Carrefour, mais aussi pour tous ceux qui subissent la morgue d'un patronat qui se croit tout permis, encouragé par un gouvernement dont la proximité avec le monde des affaires n'est plus à démontrer. Le PCF salue ce succès qui en appelle d'autres. Aujourd'hui, plus un salarié ne doit être payé en dessous du SMIC. Le PCF demande que le salaire minimum soit augmenté au plus vite à 1600 euros.

Record des profits en 2009

Extrait du dossier de décembre du journal financier «  l’Expansion »:
Pas moins de 580 milliards de dollars c’est la somme dont été amputée la fiche de paie des salariés du monde entier en 2009 au bénéfice unique des  entreprises.
-En France, en sept ans de – 2003, 2009 – 24 groupes du CAC 40 croulant sous les profits, ont vu les dividendes de leurs actionnaires gonfler de 110%, pendant que la masse salariale « progressait » de 8%.
En 2009, TOTAL, champion toutes catégories des profits  a versé 49 milliards d’euros à ses actionnaires. Chez Vallourec, les dividendes pour les actionnaires ont bondi de 1007% (oui vous avez bien lu !) mais la masse salariale n’a augmenté que de 35% ! Chez France-Télécom, les dividendes + 462%, la masse salariale + 19%, chez Schneider les dividendes + 88%, la  masse salariale moins 6%, chez Air Liquide les dividendes ont cru de 78% mais en 2009 les salariés n’ont eu aucune augmentation de salaire etc…
En 2010 le CAC40 vient de verser 36 milliards d’euros soit 77% des bénéfices aux actionnaires. Chaque année, cette disparité entre les dividendes versés aux actionnaires et la part consacrée aux salaires prive les salariés de 90 à 100 milliards d’euros de revenus.

octobre 2018
L M M J V S D
« Juil    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :