Le Crédit Mutuel et sa gestion bancaire inhumaine de l’endettement (Vu sur BELLA CIAO).

http://youtu.be/FKt5QF_BM-o

Une banque qui appartient à ses clients ça change tout !
Faut-il en rire ou en pleurer ?

…. bien loin de ce que nous vante ses publicités avec sa "mutualisation".

Communiqué de presse de Michel Madec en grève de la faim depuis 21 jours.

Communiqué de presse

Carhaix, le 26 mars 2013


A l ’aube du 21ème jour de grève de la faim, la direction du CMB/Arkéa n’a pas bougé d’un iota. Force est de constater que la situation est bloquée. J’ai, conformément à ce que j’avais annoncé, décidé de poursuivre ma grève de la faim, pour une durée illimitée.
Je le redis, ce n’est pas l’acte d’un désespéré ou d’un demi-fou ; je suis "une personne vulnérable" oui, face à une banque, sans doute, (et qui ne l’est pas, vulnérable, face aux puissances de l’argent ?). Et aujourd’hui plus que jamais dans cette lutte inégale. Mais c’est bien un acte politique, un acte de dignité que je réalise là. C’est ce combat, ou la rue et la misère. La mort physique ou la mort civile, la mort par intoxication bancaire, faute d’un toit, notamment. Toutes les deux à petit feu.
Ma détermination est donc totale.
J’ai demandé à mes avocats de travailler à tous les moyens utiles à la défense de mes intérêts, mais également de veiller à ce que ma santé, mise en danger par l’obstination de certains puissants à ne pas faire un geste, (puissants qui eux, à n’en pas douter, mangent bien, dorment bien, et n’ont pas d’angoisses matérielles quant à leur avenir), ne soit pas mise en danger pour rien.

Continuer la lecture de « Le Crédit Mutuel et sa gestion bancaire inhumaine de l’endettement (Vu sur BELLA CIAO). »

Quand Solidarité rime avec Rentabilité…

L'Etat français envisage de tirer bénéfice du plan d'aide à la Grece en encaissant autour de 160 millions de bonus au titre des intérêts d'un prêt dont le taux avoisinera les 5%.
Pour les députés communistes : ce qui est présenté, de Paris à Berlin, comme un geste de solidarité à l'égard de la Grèce, vise en réalité à garantir les profits des banques françaises et européennes en contre partie d'un plan d'austérité drastique pour le peuple grec qui devrait supporter des sacrifices sans précédent en matière de salaires, d'emploi, de protection sociale etc…
Comment dit-on déjà "Le malheur des uns …" ??