Cuba et l’exploit de la survie malgré l’inhumain Embargo !

L'humanité n'a jamais fait l'expérience de la pénurie totale de pétrole. Il n'existe qu'un précédent, à l'échelle d'un petit pays isolé : Cuba.
Après l'effondrement de l'Union soviétique, ce pays a en effet connu une pénurie de pétrole comparable à celle qui frappera inévitablement le monde entier à moins qu'on ne la prévienne par des changements immédiats et radicaux dans les habitudes de consommation de l'énergie.
Le peuple cubain a su faire preuve d'une solidarité exemplaire qui l'a rendu capable, entre autres exploits, de transformer complètement son agriculture en une dizaine d'années.
Les tracteurs et les fertilisants russes avaient en effet permis à Cuba, dans le cadre de sa révolution verte, de se doter d'une agriculture plus industrialisée encore que celle des États-Unis, produisant de grandes quantités de sucre destiné l'exportation et important une forte proportion de sa nourriture, 50% de son riz par exemple.
Aujourd'hui, le pays est autosuffisant et après avoir redécouvert les vertus de la petite ferme privée et celle du jardinage urbain, il exporte des spécialistes de l'agriculture biologique dans le reste de l'Amérique latine.
L'équipe américaine qui a tourné le film Le pouvoir des communautés, lequel relate l'histoire de la réaction cubaine à la pénurie de pétrole, a voulu démontrer que c'est seulement en suivant l'exemple des Cubains, en faisant preuve des mêmes qualités, que les populations des autres pays du monde, à commencer par celle des États-Unis, pourront trouver une solution heureuse aux problèmes résultant du manque de pétrole. Soit dit en passant, c'est après avoir vu le film Le pouvoir des communautés que Rob Hopkins et ses amis ont décidé de créer les premiers groupes Transition Towns.

D’aucuns vont nous sortir les droits de l’homme, les prisonniers politiques et tout le tintoin … je me souviens qu’Amnesty International avait reconnu … que les prisonniers sous Fidel …pour les mêmes causes, auraient été condamnés à mort ou presque aux USA !!!
 

Bravo à la politique cubaine, qui est restée libre, contre vents, marées et puissance voisine ennemie de Cuba, mais surtout ennemie du monde libre !
Aujourd’hui, 80 % de l’agriculture cubaine est biologique !
Le manque de pétrole, leur a fait prendre de l’avance sur les pays les plus avancés … ils seront un exemple pour le monde entier … et pas que pour l’agriculture et les moyens de survivre avec peu …

Ecouter attentivement les témoignages des intervenants … intéressants au plus haut point !

Energie: des mesurettes pour limiter la flambée des tarifs

Le gouvernement tente de faire bonne figure face à la flambée des prix des énergies. Après s'être abstenu d'aller contre les hausses de l'essence et du gaz coup sur coup, il comptait dimanche, par la voix d'Eric Besson, de se rapprocher des consommateurs, ces électeurs en 2012. Le ministre de l'Energie a donc expliqué sur RadioJ vouloir revoir le mode de calcul des prix du gaz pour empêcher une nouvelle hausse au 1er juillet et, parallèlement, "mettre à contribution" les pétroliers pour juguler la flambée des prix des carburants.
"L'objectif du gouvernement est très clair: il est, dans un contexte de montée des prix de l'énergie au niveau international, de protéger le pouvoir d'achat des Français", a déclaré sans rire Eric Besson, alors que les tarifs du gaz ont augmenté en France de plus de 20% sur un an, et de plus de 60% depuis 2005.Le ministre de l'énergie a beau jeu de rappeler que ce n'est plus le gouvernement qui décide directement de l'augmentation des tarifs du gaz. Mais par un mécanisme mis en place par ses soins, c'est le groupe d'énergie GDF Suez, détenu à 35% par l'Etat, qui propose les tarifs depuis début 2010. La Commission de régulation de l'énergie (CRE) vérifie ensuite que les prix sont conformes à la formule de calcul. Mais le gouvernement peut "demander" à GDF Suez de ne pas appliquer la hausse.
Eric Besson annonce donc qu'il souhaitait un nouveau mode de calcul des tarifs du gaz "dans les semaines qui viennent", pour éviter une nouvelle hausse au 1er juillet dont le niveau de 7,5% serait "inacceptable" selon la formule actuelle. Il a dit avoir proposé au Premier ministre et au président de la République "de suspendre la formule actuelle et d'en adopter une nouvelle dans les semaines qui viennent", précisant que Matignon et l'Elysée devraient arbitrer "dans les jours qui viennent". L'ojectif étant de déconnecter les tarifs du gaz des transactions sur le marché à court terme, donc très fluctuantes.
Pour les tarifs de l'essence, Eric Besson a vite évacué la création d'un "tarif social de l'essence". Il s'en remet à une "contribution les distributeurs pétroliers" pour atténuer l'impact de la flambée des prix, sans livrer plus de détail sur cette (demi) mesure. Les prix à la pompe ont été tirés vers le haut ces dernières semaines par les révoltes en Libye et au Moyen-Orient qui ont fait flambé les cours du pétrole brut. Courant mars, le super sans plomb 95 avait atteint un record historique de 1,5179 euro/litre.

Spécial investigation – Monde Arabe l’onde de choc

 

Reportage Canal+ sur les révolutions arabes qui met en évidence que rien n’est dû au hasard, la propagande se met en marche. Après enquête, les auteurs concluent à une déstabilisation du monde arabe, plus qu’une vague démocratique, un nouvel ordre se dessine et l’occident semble être aux commandes.

 

Gaz + 20% en un an, cours du gaz divisé par 3 (cherchez l’erreur)

Gaz + 20% en un an, cours du gaz divisé par 3 (cherchez l’erreur)

Alors que le cours du gaz a été divisé par 3, le prix du gaz a augmenté de 20% pour les consommateurs en un an. Ne vous inquiétez pas, l’inflation annuelle reste contrôlée entre 1 et 2 %. De qui se moque-t-on ?
Des obligations contractuelles dit-il !!!!!!!
en pleine crise !!!!!!!!!!!
A vous de juger
!

Boycottons les stations TOTAL : 14 milliards d’euros de bénéfice pour… Total et le prix de l’essence ne cesse d’augmenter !

Le groupe pétrolier pulvérise son propre record.
C'est l'annonce passée un peu inaperçue de ce mercredi… Et pourtant !
Le groupe pétrolier français Total a publié ses résultats pour le 3ème semestre 2008: 4,1 milliard d'euros de bénéfice net sur la période (+ 35% par rapport à l'an dernier) et une prévision de 14 milliards d'euros de bénéfice net sur l'ensemble de l'année.
Oui, vous avez bien lu :
14 milliards d'euros.

C'est le record absolu pour une entreprise française. L'ancien record était détenu par… Total qui avait engrangé 12,58 milliards d’euros de profits en 2006.
Et la nouvelle ne fait pas que des heureux.
Si, selon RMC, les actionnaires vont récupérer un dividence de 1,14 euro par action, les syndicats, les salariés et les consommateurs ne se réjouissent pas de cette information.
Le coordinateur CGT du groupe Total s'insurge ce jeudi matin au micro de RMC: "Tout le monde n'en profite pas. Quand j'entends ce chiffre, je pense à l'employée de la station-service qui gagne 1.000 euros à peine, après 10 ans d'ancienneté…"
En cause: la resdistribution du profit qui ne concernerait tous les salariés.
Côté consommateurs, la colère monte. D'autant plus que certaines associations demandent depuis plusieurs années au groupe Total de mettre la main à la poche pour financer des primes transports ou les transports en commun…

novembre 2018
L M M J V S D
« Juil    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :