9ème Coupe du monde de foot des sans-abris

La neuvième Coupe du monde de football des sans-abri, qui rassemble durant une semaine environ 500 SDF, hommes et femmes, venus du monde entier, a débuté dimanche à 12h00 à Paris par un match opposant la France au Portugal.
L'édition 2011 a lieu du 21 au 29 août 2011 sur le Champ de Mars. Une compétition qui rassemble 64 délégations venues de 53 pays (48 équipes masculines et 16 équipes féminines). Les joueurs sélectionnés en fonction de critères de précarités ( exclusion, pauvreté, addictions ) s'affrontent par équipes de 4 joueurs sur des terrains de street soccer ( plus petits ) installés au pied de la Tour Eiffel.
Suivez les résultats quotidien sur le site officiel : www.homelessworldcup.org
Toutes les photos de la Coupe jours après jours : www.flickr.com/photos/homeless_world_cup

Pas de transfert à coup de millions d'€uros !
Pas de joueur qui gagne des centaines de fois le SMIC
!
L'envie de participer et de jouer, c'est tout !
Ça se joue dans la rue, avec des hommes qui vivent dans la rue !

 

Famine dans la corne de l’Afrique : « une inertie coupable des pays les plus puissants »

Des dizaines de milliers de personnes sont déjà mortes des conséquence de la famine qui sévit dans la Corne de l'Afrique. Des millions sont sous la menace d'une mort certaine si rien n'est fait d’urgence pour leur apporter une aide.
De sommet en sommet, les promesses d'aide et les projets de développement se succèdent, le souvent sans effets. Cette inertie coupable des pays les plus puissants est un reflet du peu d'importance accordé à l’enjeu du développement humain en Afrique et au sort de millions d'êtres humains. L'empressement politique et financier de secourir des détenteurs du capital ou d’organiser des interventions militaires n'est plus de mise quand il s'agit de la faim et de la vie des plus démunis de la planète.
Le Parti communiste exprime son émotion et son indignation devant cette nouvelle catastrophe sans réponse et sa très grande préoccupation devant le manque volonté politique d’apporter des moyens réellement à la hauteur. Les 100 millions d'euros promis par l'Union européenne et les 10 millions annoncés par le gouvernement français sont insuffisant face à l'ampleur de la tragédie et des besoins. Selon l'ONU, c’est au moins 1,6 milliard qui sont nécessaires, rien que pour la seule Somalie.
La Corne de l'Afrique a besoin d'une action efficace et rapide. Les moyens indispensables doivent être mis en œuvre immédiatement pour sauver des populations de plus en plus gravement fragilisées. L'accès à l'alimentation et à l'eau doit être considéré comme un droit et tous les moyens doivent être mis en œuvre pour créer les conditions de l'exercice normal de ce droit.
Une véritable solution au problème de la faim passe aussi par des solutions à longue terme : sortir les denrées alimentaires et les matières premières agricoles des logiques spéculatives et du marché ; mettre en place des projets de coopération qui apportent les infrastructures et les technologies adéquates ; créer les cadres pour les solutions aux conflits régionaux qui sont une des causes de cette crise majeure.

LE 8 JUILLET 2011 BIENVENUE EN PALESTINE !

La mission proposée par les 15 organisations palestiniennes est conçue du 8 au 16 juillet 2011 et entièrement organisée par ces associations, comités et collectifs qui représentent les villages, les camps, les villes et les quartiers palestiniens de Jérusalem Est et de la Cisjordanie, regroupant des militants de toutes tendances, de confessions musulmane et chrétienne, et représentant la société civile palestinienne qui lutte pour ses droits de manière non violente.
Pendant toute la semaine, nos amis palestiniens souhaitent nous montrer leurs conditions de vie dans ces différents endroits, nous accueillir au sein de leurs familles, nous faire partager leur quotidien, nous montrer comment replanter des oliviers déracinés…
Des militants israéliens anti-colonialistes seront également présents aux côté des internationaux de tous pays. Au total, ce sont plusieurs milliers de personnes qui sont attendues pendant la semaine « Bienvenue en Palestine ».
DE 9 A 85 ANS !
Tous les participant(e)s de 9 à 85 ans sont bienvenus. Qu’ils se soient déjà rendus en Palestine, ou pas.
Les transports d’une ville à l’autre se feront en car. Toutes les visites, toutes les interventions seront traduites dans toutes les langues. Les repas seront également organisés par les associations et familles palestiniennes. Il faut compter un coût approximatif de de 30 euros par jour et par personne comprenant l’hébergement, les repas et le transport, les enfants bénéficiant de réductions très importantes.
BILLETS D’AVION : N’ATTENDEZ PAS LA DERNIÈRE MINUTE

L’éducation est notre avenir : journée nationale d’action du 19 mars 2011

L’éducation n’est plus une ambition pour ce gouvernement. Il aura supprimé 50 000 postes dans le service public d’éducation en cinq années mettant en difficulté écoles et établissements, dégradant de façon systématique les conditions d’accueil, de formation et de qualification des élèves, détériorant les conditions de travail de l’ensemble des personnels. La Révision générale des politiques publiques (RGPP) aura déstabilisé les personnels et affaibli les capacités de nombreux services comme celui de la Jeunesse et des Sports. Les universités sont confrontées à des difficultés budgétaires et des promesses non tenues.
Le service public d’éducation, cible de la chasse budgétaire, est tiré vers le bas.
À la rentrée 2011, ce seront 16 000 postes supplémentaires qui seront supprimés malgré l’augmentation des effectifs d’élèves. Les conséquences auront des effets immédiats sur la taille des classes dans les écoles, les collèges et les lycées, la scolarisation des enfants de deux et trois ans, les élèves en difficulté, le fonctionnement des services et l’offre d’enseignement…
François MOREL - Député de droiteLe gouvernement fait le choix de la régression. Il a fait aussi ce choix en supprimant la formation initiale des enseignants entraînant ainsi démissions et effondrement du recrutement. Dans le même temps, la majorité parlementaire a décidé de favoriser l’enseignement privé au détriment du service public.
Le gouvernement ne prépare pas l’avenir. Ses choix dessinent une École où les inégalités seront renforcées, une École plus dure pour les moins favorisés, une École où la concurrence entre établissements, par l’abandon de la sectorisation, sera la règle. Les enquêtes internationales, comme PISA, confirment que les inégalités se creusent. Le gouvernement ne répond qu’avec des effets d’annonce.
La mobilisation citoyenne doit permettre d’inverser ces choix. Les organisations, rassemblées dans le Collectif "L’École est notre avenir", appellent tous ceux et toutes celles qui soutiennent le service public d’éducation et son engagement permanent pour la réussite des jeunes, sans distinction de fortune et d’origine, à une journée nationale d’action déclinée dans chaque académie le samedi 19 mars.

La liste des manifestations du samedi 19 mars 2011 est ici

Nationaliser ou mourir…

Une vidéo, une analyse , profonde , juste , qui pourtant fait peur , car , elle est en complète opposition au discours officiel , preuve que l’on nous ment pas tous les jours , mais à chaque minute , les gens sont entrain de se faire déposséder du peu qu’ils ont et ce en quelques heures ou jours, le système capitaliste VA imploser , et tous les possédants le savent pourtant ils continuent – et l’on comprend pourquoi – à tuer l’état social , nous sommes dans une urgence absolue de prise de conscience et surtout d’action sinon nous sommes MORTS. En tous les cas cet entretien , n’est pas à prendre à la légère car à la fin de ne pas entendre les gens lucides , non seulement s’en est fini de TOUS les acquits sociaux ; mais nous allons vers une vers un cataclysme économique qui fera des victimes physiques par milliers ou millions , n’ayons pas peur des mots , les seuls capables de sauver le peuple c’est le peuple lui même et personne d’autre. Preuve que le mouvement social connu ces dernières semaines ne s’essoufflera pas , mais nous sommes au début d’une immense prise de conscience , dans tous les secteurs , mais il faut bien comprendre que pour l’instant les banques tiennent en otages tous les protagonistes économiques , pour reprendre le pouvoir il faut reprendre cette bastille , sans quoi et je prend date nous allons à une catastrophe encore jamais vécue , NOUS ENTRONS L’INIMAGINABLE INCONNU.

Nationaliser ou mourir...

La faim dans le monde prend des proportions inquiétantes dans 29 pays (rapport)

La faim dans le monde touche un milliard de personnes et prend des proportions inquiétantes dans près d'une trentaine de pays, en raison de la pauvreté, des conflits et de l'instabilité politique, selon un rapport publié lundi.

La faim dans le monde touche un milliard de personnes et prend des proportions inquiétantes dans près d'une trentaine de pays, en raison de la pauvreté, des conflits et de l'instabilité politique, selon un rapport publié lundi.
Sur 122 pays en développement étudiés, la faim atteint des niveaux "alarmants" dans 25 pays et "extrêmement préoccupants" dans 4 pays d'Afrique sub-saharienne – la République démocratique du Congo (RDC), le Burundi, le Tchad et l'Erythrée – précise ce rapport annuel "l'indice de la faim dans le monde 2010" réalisé par l'Institut international de recherche sur les politiques alimentaires.

Ah ! Si les Roms étaient riches…

Vous connaissez les fameux accords sur la libre circulation des biens et des personnes. Mieux vaut avoir des capitaux pour circuler, telle est la formule la plus adaptée pour résumer ces accords. D’ailleurs il y a fort longtemps que les richissimes n’ont plus de frontières, ils les imposent aux autres. Le prolétariat actuel a t il compris, que les frontières ne sont que des enclos à l’intérieur des quels il est parqué, surveillé par les gardes chiourmes du système, que l’on ouvre ou que l’on ferme selon les besoins du capitalisme. L’enclos peut être une prison mais aussi le prétexte à la défense ou à l’agression contre le voisin et le prolétariat devient « chair à canon » et il y a toujours des dividendes à la clé. C’est ainsi que le sang versé des uns devient capital pour les autres.
Personne de veut des pauvres, sauf le capitalisme en tant que main d’œuvre bon marché, mais où il en a besoin et là et rien que là. Il en a également besoin en concurrence avec d’autres travailleurs, en ajustement et afin de peser sur les salaires, pudiquement formulé « coût du travail », a tel point que de salaires, il s’en passerait bien d’en verser et ne s’en prive pas dans certains pays.

Une scène d’expulsion ordinaire à La Courneuve. HONTEUX, HONTEUX, ET ENCORE HONTEUX, MERDE…..

Des larmes coulent de mes yeux en voyants ces images, j’ai honte, trainer sur le sol des femmes et des enfants pour les expulser.
Des sanglots envahissent ma gorge, j’ai honte, mais qu’est devenu ma France ? mon pays ?
Que sont devenues toutes ces valeurs d'acceuils ? Ces principes d'asiles pour les plus opprimés ?
J’ai du mal à contenir une crise de larmes, des sanglots de plus en plus fort  se mettent  à me faire mal la poitrine, mais où est donc passé ces mots de : LIBERTE, d’EGALITE et de FRATERNITE ?
Jusqu’où allons-nous aller ?
ASSEZ ! ASSEZ ! Il faut vraiment que nous Réagissons, que  nous Agissons.
MERDE ! Et MERDE ! C'est vraiment insoutenable !

Le site d’informations Mediapart vient de diffuser trois vidéos montrant la réalité d’une expulsion ordinaire, mercredi dernier à La Courneuve. Face à des images d’une telle intensité, il est difficile de rester insensible à des situations de détresse comme celle des personnes expulsées de leur foyer, quand bien même elles l’occupaient de façon illégale.
La barre Balzac, à La Courneuve, doit être détruite à la fin de l’année, et une soixantaine de familles a été expulsée le 8 juillet dernier. Devant leur refus d’un hébergement d’urgence, et la trentaine de tentes dressées à la hâte au bas de l’immeuble, les forces de l’ordre sont intervenues mercredi à neuf heures du matin, pour les emmener au commissariat.

Le Droit au Logement (DAL) dénonce des violences policières, et si nous ne voyons pas sur ces images de coups de matraque, il est difficile de voir ces femmes les unes enceintes, d’autres refusant d’être séparée d’un petit enfant, toutes gémissant, criant, pleurant, sans s’émouvoir.

octobre 2018
L M M J V S D
« Juil    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :