Polémique des drapeaux à la Bastille: Aliot et Morano poursuivent l’alliance de la haine

Alors que la place de la Bastille raisonne encore de la victoire face à Nicolas Sarkozy, Nadine Morano et Louis Aliot sonnent la charge ce matin pour dénoncer la présence de « beaucoup de drapeaux rouges et étrangers » lors de cette fête populaire. Dès le lendemain du second tour, ces deux là, représentants d'une alliance de la haine, prépare le terrain à une recomposition à droite toute. Il ne s'agit pas simplement de postures électoralistes mais bel et bien d'une orientation sur le fond.
Nadine Morano et Louis Aliot, qu'il faut bien associer dans la défaite puisqu'ils se plaignent de concert de la célébration de la victoire de la gauche, n'ont rien compris à ce qui fait la grandeur de la France : son message d'universalisme, d'amitié entre tous les peuples du monde. Malgré leur piètre tentative, ils ne feront pas oublier cette Marseillaise entonnée à dizaines de milliers de voix. C 'est le vrai visage de la France, une France rassemblée et métissée, jeune et joyeuse, fière de ses valeurs : liberté, égalité, fraternité.

D’où Morano sort elle ses chiffres..? On cherche toujours…

Dans son itw au Parisien ce matin Nadine Morano avance : " Un rapport du Secours catholique souligne que la pauvreté repart à la hausse en France. Qu’en pensez-vous?
J’entends et respecte le travail des associations. Mais les derniers chiffres officiels de l’Insee font apparaître un recul de la pauvreté de 2,5%, soit trois points de moins que la moyenne des autres pays de l’Union européenne."

http://www.leparisien.fr/politique/nadine-morano-il-faut-s-attendre-a-des-surprises-dans-les-nominations-14-11-2010-1149005.php
Alors nous nous rendons sur le site de l'Insee et consultons 2 liens :
Dix ans après la déclaration du sommet européen de Lisbonne qui avait tracé l’objectif de « donner un élan décisif à l’éradication de la pauvreté », ce sixième rapport de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale porte un regard comparatif sur les évolutions en Europe et dresse un bilan de l’observation de ces phénomènes en France.
http://www.onpes.gouv.fr/Le-Rapport-2009-2010.html
qui explique que :
"Résumé • Les performances relativement bonnes de l’économie
française en termes de croissance et d’emploi de 2006 au
début de l’année 2008 ont permis sur cette période une diminution
significative du chômage et du nombre de bénéficiaires
de minima sociaux, sans pour autant parvenir à réduire la pauvreté
monétaire."
ensuite
http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=NATSOS04402
ou vous verrez ces chiffres :

2003 13,0 7,0
2004 12,6 6,6
2005 13,1 7,2
2006 13,1 7,0
2007 13,4 7,2
2008 13,0 7,1

ainsi d'où Morano sort elle ses chiffres..?
On cherche toujours…
on trouvera !

Déchéance de la nationalité : Un historien mouche Morano et Chatel

La possibilité de déchéance de la nationalité a été étendue aux personnes condamnées pour actes de terrorisme par le gouvernement Juppé en 1996, et non par la gauche en 1998, a souligné mardi l'historien Patrick Weil, en réponse aux déclarations de Nadine Morano et Luc Chatel.
A la sortie du Conseil des ministres, la Secrétaire d'Etat a affirmé que le président Nicolas Sarkozy avait répliqué aux critiques sur l'extension de la déchéance de la nationalité en renvoyant au précédent de la gauche en 1998.
Selon elle, le chef de l'Etat a fait "quelques allusions notamment à Mme (Elisabeth) Guigou, qui, lorsqu'elle était garde des Sceaux", avait "étendu" la possibilité de déchéance "aux personnes qui font des actes de terrorisme".
"Le président a rappelé que la déchéance de la nationalité était déjà dans le droit français", a indiqué de son côté Luc Chatel, affirmant qu'"en 1998, on a ajouté un cas de déchéance pour fait de terrorisme".

Petite enfance : NON au décret MORANO !!!…

Encore une fois, les professionnels des crèches et les parents d'enfants qui y sont gardés ont manifestés samedi 29 mai dans une quarantaine de villes de France à l'initiative du collectif "Pas de bébés à la consigne"[°0]
Le collectif s'oppose à un décret que s'apprête à publier le gouvernement qui prévoit un assouplissement des règles d'accueil des enfants dans ces structures et un abaissement de la qualification d'une partie des personnels des crèches[°0]
Le collectif a déjà organisé trois journées nationales de grèves et de manifestations.

En fait si on fait les comptes, rien ne les arrête, de la petite enfance aux retraites, ils sont prêts à tout pour nous metre toujours plus bas.
Il faut vite Réagir et Agir….

La suppression des allocations familiales : un aveu d’échec du gouvernement

Après l’annonce du chef de l’État qui s’acharne à vouloir supprimer les allocations familiales aux familles dont les enfants sont trop absents de l’école, Nadine Morano a estimé jeudi que ce projet avait pour but de « rappeler à leurs devoirs » les parents.
Voilà un propos digne du café du commerce ! Soyons sérieux. Existe-t-il vraiment des parents qui encouragent leur enfant à déserter l’école ?
Nadine Morano le sait bien, les parents d’enfants absentéistes sont d’abord et avant tout des familles qui vivent d’autant plus difficilement cette situation, qu’elles savent l’importance de l’éducation et les conséquences d’une scolarité gâchée. Au lieu de maintenir enfoncé la tête sous l’eau des parents, le gouvernement ferait mieux de développer des moyens de suivis et d’aides aux familles afin de les aider à résoudre leurs difficultés. La sanction est d’abord et avant tout un aveu d’échec de la politique gouvernementale.
Le PCF exige du gouvernement qu’il stoppe sa casse du service public de l’éducation. Il est maintenant urgent de multiplier le nombre de personnels d’encadrement qualifiés dans les écoles, les collèges et les lycées pour apporter aux élèves et aux enseignants les moyens nécessaires pour réussir.

octobre 2018
L M M J V S D
« Juil    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :