Elections européennes : MEETING du front de gauche à LUDRES

Salle comble à Ludres le mardi 13 mai à l'occasion du meeting de la liste Front de Gauche aux élections européennes – circonscription Grand-Est, en présence de Jean-Luc Mélenchon et Pierre Laurent.

Ci-dessous, les différentes interventions :

  1. ​BORA YILMAZ – CANDIDAT FRONT DE GAUCHE-GAUCHE UNITAIRE
  2. LAURENCE LYONNAIS – CANDIDATE FRONT DE GAUCHE-ENSEMBLE
  3. MÉLANIE TSAGOURIS – CANDIDATE FRONT DE GAUCHE-PCF
  4. GABRIEL AMARD – TETE DE LISTE FRONT DE GAUCHE-PG
  5. PIERRE LAURENT – SECRETAIRE GENERAL DU PCF
  6. JEAN-LUC MELENCHON – CO-SECRETAIRE DU PARTI DE GAUCHE

BORA YILMAZ – Front de Gauche – GAUCHE UNITAIRE

LAURENCE LYONNAIS – Front de Gauche – ENSEMBLE

MÉLANIE TSAGOURIS – Front de Gauche – PCF

GABRIEL AMARD – Front de Gauche – PG

PIERRE LAURENT – Front de Gauche – PCF

JEAN-LUC MELENCHON – Front de Gauche – PG

Meeting FDG à Marseille : la droite veut-elle freiner la dynamique du Front de gauche? (Pierre Dharréville – PCF)

La mairie de Marseille a fait connaître son refus de permettre la tenue d’un meeting de campagne du Front de gauche avec Jean-Luc Mélenchon le 14 avril prochain sur les plages du Prado.
Depuis plus d’un mois, des discussions sont engagées pour trouver la meilleure solution à notre demande. De nombreuses possibilités ont été envisagées et au bout de ces discussions, les plages du Prado ont fini par apparaître comme étant la solution la plus adéquate en termes de sécurité, d’accès et d’espace.
Ce refus apparaît aux yeux de beaucoup comme une volonté de la droite de freiner la dynamique du Front de gauche parce que son projet remet radicalement en cause le système.
Ces derniers temps la droite a trop souvent considéré que Marseille était son terrain de jeux. Peut-être craint-elle cette image de Marseille populaire, rebelle, rassemblée ?
Ce que nous demandons est simple : un lieu pour accueillir dignement notre candidat et cette foule qui déjà s’impatiente. Aucune autre solution correspondant à notre demande ne nous a été faite. C’est pourquoi, en l’état, nous la maintenons parce qu’elle nous semble être la plus sérieuse. A moins que la Canebière soit disponible ?
Il y aura bien à Marseille le 14 avril prochain un grand rassemblement populaire du Front de gauche avec Jean-Luc Mélenchon.
J’ai écrit ce jour à monsieur Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille afin de lui faire part de notre disponibilité afin de trouver une solution.

Législatives : le Front de gauche boucle son casting

En attendant le meeting conjoint de Jean-Luc Mélenchon et Oskar Lafontaine à Metz, mercredi, le Front de Gauche panache ses listes entre PCF, Parti de gauche et Gauche unitaire.

Interrogez les gens. Ils sont perplexes. Même les électeurs de gauche manquent de visibilité », glisse, sur le ton de la confidence, Patrick Hatzig, secrétaire fédéral du PCF en Meurthe-et-Moselle. Visé, le PS n’est jamais cité. Tout de même, Hatzig s’interroge : « Sur la retraite, la fiscalité… la gauche ne doit pas être élue pour rien. Il faut enfin ouvrir des perspectives. Ne pas se contenter d’un petit quinquennat et puis s’en va. » Les temps sont durs, certes, « mais tout de même, la courbe des salaires baisse tandis que celle des placements financiers augmente, dopée par la hausse des emprunts découlant de la baisse des salaires ». La boucle est bouclée…
De L’Huma… à l’humain

Pour tordre le cou à la fatalité, le PCF vibre désormais en mode Front de gauche à l’unisson avec le Parti de gauche de Mélenchon et la Gauche unitaire de Christian Picquet (ex LCR).
« L’objectif, c’est de mettre en œuvre la logique de la présidentielle dans chaque circonscription », confirme le Mosellan Jacques Maréchal (PCF) candidat, lui, sur Metz 3. De lL’Huma… à « l’humain d’abord », résume le conseiller municipal messin.
« Entre le discours de Patrick Abate (PCF candidat sur Metz 1) et Jean-Luc Mélenchon, il n’y aura pas l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarette », promet Maréchal.
Oskar Lafontaine en renfort
En Meurthe-et-Moselle, Marx sera même de la partie, même si celui-là répond au prénom de Philippe. L’intéressé y a obtenu l’investiture Front de gauche sur la 3 (Longwy-Briey). Seule ombre au tableau, il devra ferrailler contre l’une des figures locales du PCF, Serge De Carli, disposant lui, du soutien des élus du secteur. Pas de quoi entamer la confiance des camarades. Lesquels trépignent en attendant l’arrivée de Jean-Luc Mélenchon. Le leader du PG est annoncé avec Oskar Lafontaine, fondateur de Die Linke, pour un meeting commun programmé mercredi 15 janvier à 19h30 au palais des sports, boulevard Saint-Symphorien, à Metz.
À deux circonscriptions près, la 7 e en Moselle (Créhange-Faulquemont) et la 4 e en Meurthe-et-Moselle (Lunéville), le Front de gauche a bouclé son casting.
Metz 1 : Patrick Abate ; Metz 2 : Danielle Bori; Metz 3 : Jacques Maréchal; 4 e circonscription – Sarrebourg/sud mosellan : Estelle Gallot; 5 e circonscription – Sarreguemines–Bitche : Alphonse Walter ; 6 e–Forbach : David Seyer; 8 e–Thionville Ouest : Patrick Perron; 9 e–Thionville Est: Annie Hackenheimer.
Première circonscription de Meurthe-et-Moselle : Mathieu Piotroski (gauche unitaire) ; 2 e : Pierre Hanegref (Parti de gauche); 3 e Philippe Marx (PCF); 5 e : Annie Levi-Cyferman (PCF); 6 e: Julie Meunier (PCF).

Républicain Lorrain du 12 Janvier 2012 (X. B.)

18 Janvier 2012 toutes et tous à METZ

PLACE AU PEUPLE ! LA FRANCE, LA BELLE, LA REBELLE !

Jean Luc MELENCHON, Candidat commun du Front de Gauche, sera à METZ le Mercredi 18 Janvier 2012
MEETING au Palais des Sports, Boulevard Saint Symphorien, à partir de 19 H 30, avec la présence d'Oskar LAFONTAINE (Die Linke – Allemagne)
Un déplacement en Bus (50 places) est organisé au départ de LONGWY, les amis et camarades du secteur VILLERUPT-THIL étant orientés vers le Bus (76 places) au départ d'AUDUN LE TICHE via VILLERUPT, pour réserver plus de places dans le Bus longovicien.
Départ à 17 H 30 du Parking Hypermarché Vauban à LONGWY HAUT, prière de s'inscrire auprès de Patrice ZOLFO au 06.30.03.26.36, Premier arrivé Premier servi jusqu'à 50 places.
Pour les amis et camarades du secteur VILLERUPT-THIL, départ de ► THIL à 18 heures, ► Villerupt devant l'hôtel de ville 18 heures 05, ► Audun-le-Tiche 18 heures 15 et ► Aumetz 18 heures 25. Prière de s'adresser à Philippe MARX au 06.84.82.57.29 qui se charge de réserver les places dans le Bus de nos camarades mosellans.

Connaissiez-vous tous ces lapsus politiques ? La grande compilation en ligne ici…

►Martin Aubry vient de qualifier le projet socialiste d'extrêmement vague… Lapsus révélateur ? Le monde politique est a connu de très nombreux, et de tous bords ! La fellation de Rachida Dati qui voulait parler d'inflation, les empreintes digitales qui deviennent des empreintes génitales pour Hortefeux, Christian Estrosi qui appelle à voter PS… Voici notre compilation à partager entre amis !
Robert-André Vivien, à l'occasion d'un débat parlementaire sur la classification des films X, en 1975 : "Enfin Monsieur le Ministre, durcissez votre sexe, euh pardon, votre texte."
►Pierre Bérégovoy en 1992 : La "baise" de l'impôt sur les sociétés.
Jack Lang, alors qu'il devait remettre la médaille des Arts et des Lettres à Georges Moustaki : "Il n'est point besoin d'être long devant vous pour parler de Georges Moustaku."
Dominique Voynet : "Plus que jamais, il faut que les femmes se serrent les couilles… pardon, les coudes !"

octobre 2018
L M M J V S D
« Juil    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :