Vous avez votre religion et j’ai la mienne. Vous avez votre terre et j’ai la mienne. Vous avez votre patrie et j’ai la mienne. Vous avez votre drapeau et j’ai le mien. Le billet du jour…

MOI_pRÉVOLUTION !!!
Bonjour et bises à toutes et tous mes amis (es),

Cela commença un samedi, le samedi 27 décembre 2008 à 11 heures 30 du matin pour se terminer le 18 janvier 2009 vers 19 heures 30 après une offensive terrestre. L’opération s’appelait « PLOMB DURCI », elle a fait 1.315 morts du côté palestinien et 13 du côté israélien. Des chiffres qui en disent long…
Hier soir, j’ai participé à la projection d’un documentaire « Gaza-strophe » où il était relaté le témoignage de gazaouis racontant ce qu’ils avaient vécu pendant 20 jours de guerres.
Étrangement, cette opération qui a eu lieu il y a déjà 6 ans ressemble à celle d’aujourd’hui que l’on appelle « opération bordure protectrice ».
L’histoire malheureusement se répète !
Dans ce documentaire, des propos ont retenu toute mon attention, en voilà quelques extraits :
– On se couchait chaque soir avec la crainte ;
– Terre réjouis-toi. Ciel, chante la joie. (On entendait le bruit sourd des bombes qui tombaient sur le sol de Gaza).
– Dieu vous fait don de la paix. Prenez mon sang. Videz-le de mes veines. Prenez ma maison. Placez-moi avec les fous. Que je vive exilé en ce monde. Que j’erre dans ce monde… Mais je ne vendrai pas une seule poignée de ma Palestine. Salutations à tous les affranchis de ce monde. Salutations à tous ceux qui ont encore une conscience vive. À tous ceux qui possèdent la valeur d’humanité. Il n’y a pas de bataille ni de choc des civilisations. Non ! Le monde est en train de prendre cette direction. Mais il se trompe ! Le monde doit se réveiller et prendre conscience de ce danger. Il est temps de vous remettre en question. Prenez enfin des décisions honorables ! Appliquez enfin ces principes que vous défendez, mais auxquels vous ne croyez pas ! C’est vous qui avait créé les Droits de l’Homme. C’est vous qui avez formé l’ONU et le Conseil de sécurité. Et c’est vous qui avez créé ces lois humaines, après avoir brisé l’humain ! Après vous être emparés de l’humain en Afrique pour en faire votre esclave en Amérique ! Et aujourd’hui l’un deux est le président des États-Unis ! Que va faire Obama ?
(Aujourd’hui celui-ci demande au régime israélien de stopper leur offensive et d’arrêter le blocus et dans le même temps livre des munitions à Israël). Je sais qui l’a amené à la Maison-Blanche. Après que les néo-conservateurs aient souillé l’image de l’Amérique durant les 8 ans de présidence de Bush le criminel ! Aujourd’hui, ils voudraient adoucir cette mauvaise image. Avec Obama ? Vous ne nous bernerez pas avec Obama, ni même avec 1000 Obama ! Et nous conjurons ce monde dit civilisé qu’il s’intéresse un instant à l’humain, l’humain véritable, qui porte en lui la foi véritable. Le nom de Dieu est « Paix ». Dans toutes les religions, son nom est « Paix ». Vivons dans la concorde et en paix. Ceci est à toi et cela à moi. Vous avez votre religion et j’ai la mienne. Vous avez votre terre et j’ai la mienne. Vous avez votre patrie et j’ai la mienne. Vous avez votre drapeau et j’ai le mien.
Des mots forts, des mots qui venaient du cœur, de la sagesse d’un vieil homme fatigué pas cette situation où il ne sait plus où il vit.
Un autre disait : vous avez cassé ma maison, je la construirais une nouvelle fois, vous la casserez une nouvelle fois, je la reconstruirais une 3ème fois et ainsi de suite, mais je ne quitterais pas ma terre.
Un enfant décrivait des scènes d’horreur, des scènes d’un autre temps, le temps de la barbarie.
Un autre homme pleurait en disant qu’ils tuaient les enfants, les femmes les vieillards, les hommes sans pitié et qu’en même temps ils tuaient aussi les ânes, les oiseaux, qu’ils coupaient les arbres, les oliviers, qu’ils détruisaient les cultures. Il chantait ils ont détruit ma maison et ils sont repartis me laissant à mon sort. Ils nous ont bombardés et ils sont partis.
Une femme disait : ils tuent nos enfants et détruisent nos maisons. Puis ils racontent à la télé que nous sommes des terroristes.
Un documentaire à voir et à revoir, il nous apprend beaucoup sur ce qui se passe en Palestine et notamment à Gaza, il nous apprend ce qu’est d’avoir la foi, d’aimer sa terre et son pays, et malgré cela dans ce film aucun commentaire haineux ne sort de la bouche de celles et ceux qui vivent la médiocrité des hommes. Des sourires viennent éclaircir ces visages marqués par la peur et le deuil de leurs enfants, de leurs femmes, de leurs hommes, de leurs parents.

Dans ce film, on y voit que cette volonté de détruire la Palestine, le Palestinien, s’approprier des terres qui n’appartiennent qu’au peuple de Palestine et la communauté internationale ne fait rien ou pratiquement rien.
Les Palestiniens connaissent le mot de RÉSISTANCE, savent ce que c’est que de RÉSISTER !
RESPECT ! RESPECT ! ET ENCORE RESPECT !
Aujourd'hui on compte déjà 1600 morts, des civils pour une grande majorité.
Liberté, égalité, fraternité, solidarité, laïcité, poing fermé et levé.

UN EXTRAIT :

gaza-strophe_press28

« La sauvagerie du régime syrien ne peut plus durer ! »

«  Plus d’une centaine de personnes assassinées, une cinquantaine d’enfants tués à bout portant ou égorgés ! Nous dénonçons le massacre de Hola. La sauvagerie du régime syrien ne peut plus durer. »
La gorge nouée, Mahmoud Hajar, franco-syrien résidant en France depuis près de 30 ans, laisse éclater sa colère. «  Nous avons nos familles, nos amis qui vivent là-bas et subissent cette violence tous les jours. Il faut que cela s’arrête. Depuis le début du conflit, nous en sommes à 13 000 tués, 50 000 blessés et plus de 100 000 personnes emprisonnées. Le plan Kofi Annan n’est pas respecté, il faut qu’une action internationale soit menée quitte à être d’ordre militaire. »
Place Darche, hier après-midi, aux côtés de Mahmoud Hajar, une petite quarantaine de personnes avaient tenu à être présentes pour témoigner leur solidarité au peuple syrien.
Élus, militants associatifs, syndicalistes, ressortissants syriens ont parlé d’une seule et même voix. «  Nous avons commencé à récolter des fonds pour les envoyer en Syrie. Pour le moment, nous avons environ 600 €, ce n’est pas suffisant. Notre objectif est d’envoyer de l’argent en Syrie et du matériel médical pour équiper les hôpitaux mobiles, reprend Mahmoud Hajar. Si des médecins, des cabinets médicaux et même des hôpitaux pouvaient faire des dons, ce serait un bon coup de pouce pour notre action. Dans les jours à venir, nous mettrons des tirelires à la disposition des habitants dans les commerces de la ville.Nous comptons vraiment sur la solidarité des gens. »

Républicain Lorrain du 03 Juin 2012

A la Une : ITW de T. Meyssan et J. Teil sur le massacre de Tripoli par l’OTAN

ITW en direct de Tripoli de deux vrais journalistes : Thierry Meyssan et Julien Teil. Les génocidaires de l'OTAN ont massacré en une seule soirée plus de 1300 civils ainsi que 5000 blessés. La veille, il a été laissé au sol plus de 650 morts. C'est certainement le prix de la démocratie…
Les mensonges des médias sans scrupules sont ahurissants. Cette ITW en est une preuve irréfutable.

http://www.dailymotion.com/video/xknk7j_llp-t-meyssan-et-j-teil-sur-le-massacre-de-tripoli_news#from=embediframe

En ce qui concerne Saïf al Islam qui selon les médias aurait été arrêté par les rebelles se serait évadé toujours selon les médias officiels (entendu sur Itélé aujourd'hui)

Massacre en Côte d’Ivoire ?

Les massacres dans la ville de Duékoué, qui auraient fait entre 300 et 800 morts selon l’Onu, font planer la menace d’une nouvelle guerre civile en Côte d’Ivoire.
Tandis que le camp d’Alassane Ouattara rejette les accusations portées contre ses troupes sur un présumé massacre de plusieurs centaines de civils dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, les bilans des ONG vont quant à eux de 330 tués à un millier de «morts ou disparus».

MASSACRE EN TUNISIE : LA VIDEO QUE BEN ALI REFUSE DE VOIR

Tunisie : LE REGIME TERRORISTE DE BEN ALI

ÂMES SENSIBLES S'ABSTENIR : LA Vidéo qui dément la propagande de l'état tunisien, démentant que la police tire à balles réelles sur de pauvres manifestants pacifiques, enfants et vieillards criblés de balles..
Ecoutez le minable Borhan bessis, représentant de l'ATCE (Agence Tunisienne de Communication Extérieure) s'époumonner dimanche 9 janvier sur El Jazeera que les flics ne tirent pas sur les torses des manifestants…SIC..
..

novembre 2018
L M M J V S D
« Juil    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :