Les Femen perturbent l’hommage de l’extrême-droite à Jeanne d’Arc

fememtwitterQuatre militantes du groupe féministe des Femen ont déployé une immense banderole anti-nazie sur un balcon surplombant une manifestation de groupes d'extrême droite en hommage à Jeanne d'Arc, en fin de matinée place des Pyramides, à Paris.
Plusieurs cortèges distincts s'étaient succédé place des Pyramides, où se trouve la statue équestre de la Pucelle en bronze doré fleurie chaque 1er mai par le Front national : Celui des Jeunesses nationalistes, environ une centaine de personnes, a précédé une centaine de royalistes de l'Action française et une cinquantaine de militants du Renouveau français. Alors que ce dernier cortège s'apprêtait à se disperser dans les rues adjacentes, et que la police contenait un 4ème cortège prêt à déboucher sur la place, celui de l'Union sacrée des patriotes, les Femen sont apparues au 4ème étage d'un immeuble haussmannien au-dessus de la place. Le néologisme "sextermination" inscrit au feutre sur leurs bustes nus, elles ont déployé une grande banderole rouge sur laquelle était écrit "sextermination for nazis" et "neofeminism is watching you" (le néoféminisme vous regarde), avec un dessin représentant des femmes torse nu brandissant le poing. Elles voulaient "se dresser contre la montée du nazisme en Europe".
Elles ont brandi quelques fumigènes allumés, sous les huées et les insultes de plusieurs centaines de militants d'extrême droite regroupés sur la place: "Femen au bûcher" ou "Femen salopes" puis "Police complice" lorsqu'un cordon de CRS s'est rapidement mis en place au pied de l'immeuble pour en barrer les accès aux militants.
Après avoir passé près d'une demi-heure au balcon, elles ont été évacuées une par une via la grande échelle d'un camion de pompiers arrivé sur place.

 

Marine Le Pen “fasciste”: pour Mélenchon, c’est un fait politique, pas une injure

"Fasciste n'est pas une injure, c'est une caractérisation politique (…) qui est une description d'un processus, d'une identité politique caractérisée par des faits extrêmement précis." Mis en examen ce jeudi pour "injures" à la suite d'un dépôt de plainte de Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon a répliqué point par point aux accusations de la présidente du Front national.
Interrogé en 2011 sur des sondages plaçant Marine Le Pen en tête du premier tour de la présidentielle, le candidat du Front de gauche à la présidentielle avait lancé: "Pourquoi voulez-vous que le peuple français soit le seul peuple qui ait envie d'avoir un fasciste à sa tête, pourquoi ils seraient comme ça les Français ?" La candidate du FN avait dans la foulée saisi le doyen des juges d'instruction de Paris d'une plainte pour "injures publiques", reprochant à Jean-Luc Mélenchon d'avoir utilisé le terme "fasciste" pour la qualifier. La mise en examen d'une personne visée par une plainte pour injure ou diffamation est presque automatique, l'affaire se réglant ensuite devant le tribunal.
"Voilà ce qu'est le fascisme historiquement"
Le co-président du Parti de Gauche a étayé le raisonnement qui l'a poussé à qualifier Marine Le Pen de "fasciste". "C'est très typique de l'attitude du Front national qui ne cesse de dénoncer les syndicats comme corrompus, comme vendus au patronat. Deuxièmement, c'est une vision de l'organisation de la société par corporation. Voilà ce qu'est le fascisme historiquement".
"J'estime donc que personne n'a à se sentir injurié dès lors qu'il est l'objet d'une caractérisation. Je pense que la madame a dû venir jusqu'ici dans un moment d'emportement mal maîtrisé et qu'elle va bientôt découvrir que les tribunaux ne sont pas à son service pour éliminer ses adversaires".
Le "plan com'" de Marine Le Pen
"Mme Le Pen cherche à se notabiliser depuis plus d'un an. Elle avait un plan com' qui consistait à ne plus se faire traiter ou caractériser d'extrême droite, de fasciste", a estimé Me Raquel Garrido, l'avocate de M. Mélenchon. "Elle veut que son plan com' soit mis en oeuvre, mis en force par la justice. C'est ça l'enjeu".

  • A lire aussi:

Marine Le Pen perd son sang froid contre Jean-Luc Mélenchon

Marine Le Pen: "Chaque fois que quelqu'un me dit qu'il va voter Mélenchon, c'est un maghrébin"

Nadine Morano piégée par Gérald Dahan à propos du FN Buzz Partager [A VOIR]

http://www.youtube.com/watch?v=Ch005B7URVE http://www.youtube.com/watch?v=a6kgyHgyRlU

Marine Le Pen tient des propos racistes, c’est intolérable !

http://www.dailymotion.com/video/xr9ec5_marine-le-pen-a-un-beur-vous-l-avez-gagnee-au-loto-votre-voiture-ou-avec-votre-travail_news?search_algo=1

Dans un extrait vidéo diffusé par France 2, Marine Le Pen s'en prend à un jeune homme d’origine maghrébine qui supporte Jean-Luc Mélenchon en lui demandant à propos de la voiture qu'il conduit : "Vous l’avez gagnée au loto, la voiture, ou vous l’avez gagnée avec votre travail ?".
Ces propos sont racistes. Laisser sous-entendre qu'on ne peut pas gagner sa vie honnêtement par son travail du fait de sa couleur de peau est intolérable.
Après l'affaire du faux tract de Mélenchon, voici un nouveau délit commis par la candidate d'extrême-droite. Marine Le Pen revendique un siège de députée. Au final, c'est sur le banc d’un tribunal qu'elle finira par siéger.

Guéant / chasse aux immigrés : « une entourloupe »

Claude Guéant s'est félicité aujourd'hui d'avoir expulsé de France un nombre jamais atteint d'immigrés. Déjà auteur de phrases mythiques telle que « la France n'a pas besoin de maçons, de serveurs de restaurants étrangers », Claude Guéant, anti-immigré obsessionnel de la place Beauvau, a présenté son bilan et annoncé ses objectifs : 35 000 reconduites à la frontière et baisses du nombre de titres de séjour accordés.
Dans un satisfécit écœurant, discours archaïque à l'appui, Claude Guéant réduit à de froids calculs la vie d'hommes et de femmes tout juste bons à être mis dehors ! Quid de leur situation familiale, sociale ou personnelle ?
Pire, comme toujours, le ministre de l'Intérieur stigmatise les étrangers en associant leur présence à la « délinquance étrangère ». Peut-être faut-il expliquer à Mr Guéant que l'immigration ne produit pas de délinquance. C'est opposer les personnes les unes contre les autres qui engendre la violence.
En quoi le bilan détaillé par le ministre de l'Intérieur est-il honorable? La France et ceux qui y vivent vont-ils supporter encore longtemps cette propagande de haine de l'étranger que le gouvernement leur impose?
Claude Guéant n'est définitivement pas digne de la France, ouverte sur le monde. La traditionnelle et raciste chasse aux immigrés d'avant élection est une entourloupe qui ne sert que les intérêt électoralistes du Front National et de sa candidate Marine Le Pen.
Le PCF continue de se battre contre les préjugés et pour des conditions de vie dignes en France, pour tous ceux qui y ont élu domicile.

Ces photos que les politiques aimeraient voir supprimées du Net

Quand Marine Le Pen posait avec deux jeunes présentés comme néo-nazis. Début avril, un blog anti-fasciste publie un cliché sur lequel on voit Marine Le Pen, entourée de deux jeunes hommes. Le blog affirme qu'ils sont des figures du milieu néo-nazi lyonnais. Le Pen crie au complot interne et affirme que "ces types-là sont des pervers".   François Mitterrand et la francisque pétainiste "Je fais don de ma personne au maréchal Pétain comme il a fait don de la sienne à la France. Je m'engage à servir ses disciplines et à rester fidèle à sa personne et à son oeuvre", déclare le futur président de la République au printemps 1943, lorsqu'il est décoré de l'Ordre de la francisque. Les rapports entre les deux hommes ont toujours été ambigus.
Le lourd passé de Gérard Longuet L'actuel ministre de la Défense et des anciens combattants est aussi le co-fondateur du groupe "Occident" avec Alain Madelin. À la dissolution d'Occident en 1968, Gérard Longuet crée le GUD, mouvement étudiant d'extrême droite radical né à la faculté de droit Assas. Les têtes changent, les photos restent…   Cachez ce Kadhafi que je ne saurai voir. Selon le site Owni, l'Elysée aurait volontairement caché des photos montrant Sarkozy avec le leader libyen, alors que le conflit en Libye battait son plein. Owni précise que "trois photos au moins avaient à l'époque été publiées dans une galerie qui, depuis, a disparu des serveurs d'Elysee.fr."

Boris Boillon, le bo-goss de la politique En février 2011, une photo du tout nouvel ambassadeur de France en Tunisie est repérée sur le site Copains d'avant, et reprise dans tous les médias. La diffusion du cliché n'est pas de son goût et il menace de poursuivre en justice toute personne ayant repris cette photo destinée "à un usage privé". Décrié, l'ambassadeur fait plus parler par ses muscles que par ses actions.

  Sarkozy et le mensonge berlinois En novembre 2009, Nicolas Sarkozy publie cette photo ainsi qu'un message sur son profil Facebook affirmant qu'il était sur les lieux le 9 novembre 1989 pour assister à la chute du mur de Berlin, en compagnie d'Alain Juppé. Le Monde.fr démontre finalement qu'il n'y était pas. Les moqueries et les parodies sur le Président s'enchaînent.
DSK et les photos invisibles Sarkozy et DSK, en 2009. Dans le livre "HolduPS, arnaques et trahisons" paru en 2009, les auteurs affirment qu'en 2006, Lefebvre aurait tenu des propos intriguants sur Dominique Strauss-Kahn. "Il ne tiendrait pas une semaine. On a des photos, elles existent ! On les fera circuler, ça ne plaira pas aux Français!" Attaqué, Lefebvre est alors obligé de démentir et les photos ne sont depuis jamais sorties. Et si, à supposer qu'elles existent, elles sortaient en 2012 ?   Xavier Bertrand pris à l'insu(ce) de son plein gréEn septembre 2010, pour surfer sur le buzz du lapsus "inflation – fellation" de Rachida Dati qui a fait le tour du Web, des blogueurs du collectif Humour de droite déterrent une photo qu'ils proposent de commenter… Les internautes sont parfois terribles.

octobre 2018
L M M J V S D
« Juil    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :