Rassemblement étudiants et lycéens devant le Sénat

Face à un gouvernement qui minimise et délégitime le soutien de la jeunesse au mouvement contre la réforme des retraites, les lycéens et étudiants montrent un peu plus chaque jour leur détermination à poursuivre la mobilisation auprès des salariés. Non, la jeunesse n’est pas « l’urticaire de la France » et est encore moins « désespérante » comme l’affirme Christophe Barbier dans un éditorial de l’Express. C’est une jeunesse consciente de l’avenir qu’on lui réserve et responsable qui s’est rassemblée aujourd’hui devant le Sénat, bientôt rejointe par un cortège d’étudiants qui manifestaient depuis l’université de Jussieu. Ils étaient plus de deux mille à scander qu’ils veulent de vrais emplois et de vraies retraites.

Vote des étrangers aux élections locales : des lycéens enquêtent

Des lycéens ont réalisé ce documentaire sur le droit de vote des étrangers. Il s’appelle Citoyens de l’ombre : “Une classe de première en section Economique et Sociale va s’intéresser à un sujet demeurant délicat pour la classe politique française : « Le vote des étrangers aux élections locales ». Sous forme d’un film documentaire les élèves vont enquêter auprès de citoyens, d’ hommes politiques, de journalistes et s’interroger eux-mêmes sur cette question.

On remarque que les lycéens, en général favorables au vote des étrangers, ne parviennent pas à interviewer des personnes qui seraient opposées à ce droit de vote. Celles-ci se dérobent, comme si elles avaient honte de leur opinion.