2012 Rétrospective Comité Local Front de gauche Longwy-Longuyon-Villerupt

Que l’année 2012 fut riche en événements, actions et réunions pour le Comité Local Front Gauche Longwy-Longuyon-Villerupt, cette vidéo rétrospective en est la meilleure preuve.
Il y a eu de nombreux moments fatigants, éprouvants, émouvants et parfois cruels (faut bien le dire et l’écrire) mais, plus on regarde cette vidéo, plus un mot devient évident : SOURIRES.
Joie et bonne humeur d’être Ensemble, de militer pour un objectif commun, d’espérer le meilleur pour soi et pour tous les autres, de penser qu’il est vraiment possible de changer ce Pays et cette Société.
Alors, rejoignez et faites rejoindre le Front de Gauche pour rire !! On vous attend pour faire, de 2013, l’année du Combat et de la Résistance. Et plus on est de « fous militants », plus on rigole !!

Bonne et Heureuse Année 2013.

SOCIAL : LE FRONT DES LUTTES EN LORRAINE ! KAISER, ça bouge en Lorraine, Le “PEUPLE” se fait entendre !!!! Kaiser chez la sous-préfète

Hier matin, Christine Boehler, sous-préfète de Briey, a rencontré des salariés de l’entreprise Kaiser située à Longuyon. Depuis sa mise en procédure de sauvegarde, le 19 janvier dernier, par le tribunal de commerce de Briey, Kaiser, appartenant au groupe BTK (Behm Titan Kaiser), doit prendre des mesures pour rééquilibrer ses comptes, mal en point à la suite de la crise dans l’automobile.
En effet, vingt-six licenciements y sont annoncés, auxquels il faut ajouter la suppression de dix postes non remplacés après des départs en retraite, ainsi que quatre postes intérimaires. En 2009, ce sont soixante salariés qui avaient été licenciés. Il reste désormais 168 employés et administratifs sur le site de Longuyon. « Je souhaitais entendre le point de vue des salariés. Car l’entreprise Kaiser n’est pas dans le cas classique d’une procédure de sauvegarde, dans le sens où les employés m’ont assuré qu’il y avait des commandes, du travail. Je vais désormais rencontrer le dirigeant, et ce que j’aimerais savoir, c’est comment, concrètement, il voit le développement de l’entreprise. Ce dont Kaiser a besoin, c’est avant tout d’un projet de développement », a résumé Christine Boehler.
Dernièrement, lors d’une rencontre avec le maire de Longuyon, les syndicats ont avoué appréhender le rapprochement industriel avec le groupe TAI et la suppression envisagée du service après-vente et de la réparation. « Comment pouvons-nous pérenniser des commandes auprès de nos clients si l’après-vente et la réparation ne suivent plus ? », ont-ils soulevé, dénonçant une approche commerciale incompréhensible.

Républicain Lorrain du 10 MARS 2012

Qui a dit que le mouvement commençait à s’étioler ? Faut revoir sa copie Monsieur ou Madame le journaliste ! Nous sommes là, et tous les mois nous recommencerons !

Hier, à Mexy, nous étions plus de 30, et en plus nous avons fini par un apéritif offert par Oscar, merci de cet accueil super convivial, ça c’est aussi la démarche du Front de Gauche !
Pourtant, le 8 juin nous pouvions lire dans la presse que notre mouvement commence à s'étioler, eh ben non ! Il commence à prendre forme !
Deux textes ont été lu, un par Dominique MAUVAIS (PG) et un par Patrice ZOLFO (PCF) à lire ci-dessous.
Le Républicain Lorrain, n'était pas là, obligé de faire notre information nous même.

 

Texte lu par Dominique MAUVAIS :
Les révolutions en Tunisie et en Egypte ont donné une formidable impulsion à la révolte des peuples en Afrique du Nord, Lybie, Jordanie, Maroc, Algérie, Yémen, Barhein, Irak, Iran, Djibouti – La vague révolutionnaire déstabilise une dictature après l'autre – la pauvreté écrasante et l'absence totale de libertés démocratiques ont fini par exaspérer les masses – les révolutions sont de magnifiques démonstrations de la force révolutionnaire qui réside dans les travailleurs et la jeunesse – on considère la révolution populaire qui s'est déroulée en Tunisie et en Egypte comme étant la révolution de masses la plus importante qu'ait eu lieu à l'époque contemporaine après les révolutions française, bolchévique et iranienne – Aujourd'hui dans le monde arabe on assiste à une approbation populaire générale de cette révolution en raison de son opposition à l'injustice, elle est aussi considérée comme un passage obligé après une phase de blocage par laquelle est passée la société arabe, elle est unanimement acceptée car elle est l'expression de la voix des masses, voix qui est restée très longtemps dans l'attente, alors la lutte continue en France où elle s'organise comme de l'autre côté de la Méditerranée, là bas comme chez nous, nous devons lier toutes nos luttes à la nécessité impérieuse d'exproprier la classe dirigeante, il faut reconstruire la société sur la base d'une planification démocratique des grands leviers de l'économie, celle ci doit satisfaire les besoins du plus grand nombre et non des profits de quelques uns.
A mes yeux, la plus grande injustice reste les conditions de vie des Palestiniens dont on n'a pas conscience parce qu'on ne s'y intéresse pas et surtout parce on ne nous la montre pas.
Depuis quelques semaines on assiste à des rassemblements de plus en plus nombreux – les rassemblements des Indignés – et c'est une évidence de participer à ces mouvements spontanés et inattendus –
''Reprenons notre avenir en main il est grand temps!''
Chaque soir entre 200 et 300 citoyens jeunes et moins jeunes se retrouvent Place de la Bastille – haut lieu symbolique- et, dorénavant dans d'autres villes de France , ils brandissent des affiches en français et en espagnol reprenant les mots d'ordre de leurs cousins ibériques ''Les Indignados'' – Chacun est appelé à être acteur de cette dynamique de changement – les réveils des peuples grec et espagnol envoient un message à tous les Européens, c'est à nous de saisir cette opportunité –
Pour ne s'en tenir qu'à notre pays, il serait bien entendu ridicule de prétendre que nous sommes dans une dictature  – en revanche on peut s'interroger ''Sommes nous encore en démocratie?'' où est la démocratie quand les voix des citoyens sont comptées négligeable: référendum, retraites……
Quelque soit la consultation, l'oligarchie au pouvoir ignore les votes et s'enfonce dans sa surdité – D'où qu'ils soient, les Indignés sont les héritiers des révolutionnaires de 1789, 1848, de la Commune et de tous ceux qui se sont battu pour que le pouvoir soit exercé par le peuple et pour le peuple –
Juste quelques mots sur la démocratie locale telle que je la conçois: la démocratie locale est le fait que les citoyens participent aux prises de décisions qui les concernent, elle se traduit non seulement par le vote, mais aussi pour une place laissée à l'initiative du citoyen, à sa participation, à sa décision et à l'action –
YA BASTA!

 


Texte lu par Patrice ZOLFO :
Eduardo Galeano s'exprime sur le mouvement des indignés (extraits)
Eduardo Galeano est un grand écrivain uruguayen tour à tour, journaliste, romancier, essayiste, profondément engagé, il est notamment l'auteur de l'incontournable essai "Les veines ouvertes de l'Amérique latine" (1971).
Recueil et traduction : Guillaume Beaulande
"C'est, il me semble,  une expérience incroyable, qui m'émeut beaucoup, cet enthousiasme, cette vitamine E d'enthousiasme qui semblait perdue dans ce monde, toutes ces places remplies de monde."
"J'espère que ça durera, « l'enthousiasme » est un très joli mot, en grec cela signifie avoir les dieux en soi , c'est ce que j'ai ressenti en déambulant sur la place del Sol."
il y a un divorce entre les générations et entre le peuple et le système politique.
Ce qui m'a plu, c'est cette résistance pacifique, très solidaire, unie par la chose commune, ce qui m'a marqué aussi c'est cette phrase, « con causa pero sin casa" ("avec raison mais sans maison").
Deux siècles de mouvements ouvriers ont permis d'acquérir un certain nombre de droits. La technocratie et l'oligarchie qui se croit élue des dieux pour gouverner le monde aujourd'hui nous les confisque.
Lorsque des voix s'expriment, simplement pour dire « ca suffit », la première chose à faire c'est de les écouter avec respect, sans les discréditer d'emblée.
Les indignés agissent spontanément en conjuguant la raison à l'émotion, lorsqu'on me demande comment cela finira, je répond que je n'en sais rien, j'espère que cela ne finira pas… Il y a quelque chose de l'ordre de l'infini dans ce mouvement…
Le FMI et la Banque Mondiale, les agences de notations qui classifient et qualifient les pays selon qu'ils ont pris le « bon chemin » ou non, le « bon chemin étant à leurs yeux celui de l'obéissance… méritent d'être traînés en justice et jugés.
Certains politiques se sont élevés contre ce système et ont annoncé qu'il ne paierait pas la dette car elle est illégitime.
L'Islande aussi! Un pays qui a dit non le plus clairement au FMI et à la dictature financière à l'occasion de deux plébiscites car le peuple ne devait pas payer la banqueroute, chaque citoyen devait payer à hauteur de 12000 euros la banqueroute des banques, ils ont dit « non ». C'en est fini de l'obéissance du plus petit envers le plus fort !
Il est question de dignité humaine, le mouvement des indignés porte bien son nom car le monde est bel et bien divisé entre les indignes et les indignés.
« Le marché » est à l'origine un joli mot qui décrit ce lieu aux mille couleurs de fruits et de légumes, d'échange et de palabre, aujourd'hui le marché désigne un être invisible qui ordonne et étrangle les peuples, mais heureusement il reste des gens qui aujourd'hui s'expriment et croient qu'un autre monde est possible.
La démocratie, c'est la diversité c'est d'écouter toutes les voix sur un pied d'égalité. Il faudrait remplacer le G20 par le G7 milliards, c'est-à-dire celui de l'humanité. Il n'y a pas de recettes en la matière, les choses ne changent pas en une semaine ou en un mois mais même si le mouvement des indignés prenait fin, ce que je n'espère pas, il restera l'énergie qui s'en est dégagé.
Je suis très optimiste en ce qui concerne ce mouvement.

Aujourd’hui 11 Mai 2011 à 18 heures 30 toutes et tous à Herserange avec le Front de Gauche

Le comité local du Front de Gauche du bassin de Longwy-Longuyon-Villerupt organise un rassemblement le mercredi 11 mai à 18h30 à Herserange – parking mairie église, « pour dire toujours non à Sarkozy, pour dire encore oui à une autre politique pour notre pays, pour débattre et discuter de tous les sujets et de toutes les questions qui concernent la vie quotidienne, et notamment de la politique communautaire (CCAL) du bassin de Longwy qui s’inscrit clairement dans une démarche autocratique et anti démocratique, où les intérêts communautaires ne sont que la somme d’intérêts particuliers, où l’intérêt général est bafoué au détriment de la population du bassin de Longwy, où l’avenir financier de la communauté de communes est incertain et très inquiétant pour les contribuables de l’agglomération, où les projets d’équipement du Bassin ne tiennent pas compte des réels besoins ni de l’avis des habitant(e)s des communes membres de la CCAL ».
Les élus du Front de Gauche évoquent la communauté de communes, les budgets 2010 et 2011 qui ont été bloqués et rejetés et ils attendent « un soutien actif et massif de la population de l’agglomération. »

 

« Il faut sauver l’honneur de la France mis à l’index par l’ONU à cause de la bande du Fouquet’s » (Marie-George Buffet)

Notre pays vient d’être mis à l’index par le comité pour l’élimination de la discrimination raciale de l’ONU !
C’est une honte qui s’abat sur la Nation toute entière, sur toutes celles et tous ceux qui en France agissent pour les droits humains, combattent ce fléau qu’est le racisme.
Et cette honte est le fruit d’une politique ultraréactionnaire et délétère d’un Président de la République et d’un gouvernement dont les surenchères populistes n’ont d’égales que l’empilement des mesures antisociales et liberticides.
Il est grand temps de mettre un coup d’arrêt à ces choix politiques. Dans cet objectif, les prochains rendez vous 4 et 7 septembre (le 4 pour la République des Droits de l’Homme et le 7 pour la retraite) seront décisifs pour relever l’honneur de la France et de son peuple face à la bande du Fouquet’s qui les salit de jour en jour.
En ce qui nous concerne (Région de LONGWY), les rendez-vous sont les suivants : Mercredi 1 er Septembre 18 heures 30, Place de Longwy-Bas et le 7 Place Darche Longwy-Haut. 

DES RENDEZ-VOUS
A NE PAS MANQUER !

 

octobre 2018
L M M J V S D
« Juil    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :