Colombie : les FARC doivent libérer Roméo Langlois

Les FARC ont annoncé qu'ils détenaient le journaliste français, Roméo Langlois, envoyé de la chaîne France 24 qui se trouvait sur place lors d'un violent affrontement entre l'armée colombienne et la guérilla.
Le PCF exprime son inquiétude pour ce journaliste expérimenté connu pour son travail sérieux sur la réalité colombienne. Roméo Langlois dénonçait dans ses reportages les graves violations contre les Droits de l'Homme en Colombie, ainsi que sur les exécutions extra-judiciaires commises par l'armée. Il y relatait également le comportement des multinationales qui exploitent les ressources naturelles de la Colombie au grave préjudice de l'environnement et des populations.
Les FARC doivent libérer Romeo Langlois et, dans l'esprit d'un règlement politique du conflit, prendre l'engagement définitif de ne plus recourir à la prise d'otages et en particulier à l’enlèvement de personnes civiles. Il est nécessaire que l'armée colombienne interrompe ses opérations pour que la libération de Romero Langlois se fasse, au plus vite, dans les meilleures conditions possibles.

Témoignage d’une infiltrée du FN

Claire Checcaglini témoigne des huit mois passés au sein du Front National dans les Hauts-de-Seine.

http://www.youtube.com/watch?v=7rVbF6ZA0lc

Dans cet entretien elle donne une justification de la méthode employée pour mener son enquête. Plusieurs thèmes sont abordés :
– L’islamophobie comme ciment du parti
– Très fort contrôle de la communication externe du parti ; les militants peuvent tenir des propos racistes et violents, mais il ne faut pas que ça se sache à l’extérieur
– Beaucoup de militants adhèrent à des théories du complot (exemple : l’un d’entre eux croit fermement à un accord entre l’opep et la France, pétrole contre immigration Arabe en France)
– Enfin elle révèle la forte sympathie d’élus UMP aux thèses anti arabes du Front National

Réaction du PCF à la mort d’un reporter français en Syrie

Gilles Jacquier reporter à France 2 a été tué par un obus à Homs. Il couvrait pour « Envoyé spécial » les évènements de Syrie. Toutes nos pensées vont en cet instant terrible aux amis et proches du journaliste mort en faisant son métier.
Toute la lumière doit être fait sur ce drame affreux qui confirme plus que jamais que le pouvoir syrien est près à toutes les extrémités, même les plus barbares, pour conserver son emprise sur le peuple syrien. Le maximum de pressions doit être exercé sur ce pouvoir criminel responsable de la crise dramatique que traverse la Syrie aujourd’hui. Le clan de Bachar Al Assad doit être isolé et sanctionné.

Syrie : un journaliste de France 2 tué à Homs

Gilles Jacquiers un journaliste français de France 2 a été tué ce mercredi alors qu'il se trouvait en reportage à Homs, dans le centre de la Syrie.
C’est un photographe de l’AFP qui a été témoin de la scène. Selon lui, un obus est tombé sur un groupe de journalistes qui se trouvait en reportage dans cette ville, haut lieu de la contestation. Il y a également plusieurs blessés dans le groupe mais leur nombre n'a pu être précisé. L'un d'entre eux est un journaliste belge qui a été blessé à un œil, a précisé le photographe de l'AFP. Selon la télévision syrienne Addounia, Gilles Jacquiers a trouvé la mort dans une attaque qui a fait au total huit morts et 25 blessés.

Continuer la lecture de « Réaction du PCF à la mort d’un reporter français en Syrie »

Mumia Abu-Jamal : Le PCF se réjouit d’une première grande victoire

C’est avec une grande joie que nous apprenons que Mumia Abu-Jamal ne serait pas exécuté, le procureur de Philadelphie ayant finalement renoncé à demander une nouvelle fois la peine capitale.
Le PCF se réjouit qu’après près de 30 années, Mumia sorte du couloir de la mort. C’est une étape franchie dans l’abolition universelle de la peine de mort. L’émotion planétaire qu’avait suscitée l’exécution de Troy Davis n’est certainement pas pour rien dans la décision des autorités américaines de renoncer à exécuter Mumia Abu-Jamal.
Cependant, le fait que son droit à se défendre sur le fond pour prouver son innocence soit nié, et le refus d’un nouveau procès le condamne à une mort lente. Pour le PCF, il n’est pas acceptable que le bureau du procureur se réjouisse de l’emprisonnement à vie de Mumia.
Nous apportons notre soutien à sa famille, ses proches, et continuerons, aux côtés de son comité de soutien, à nous battre pour obtenir la libération de Mumia.

Thierry Meyssan en Libye : Comment servir la propagande de guerre

Meyssan, lui le véritable journaliste d’investigation qui a dû s’exiler hors de France, haï ou craint par la sphère journalistique mondiale pour les révélations qu’il fait, d’un hôtel et entouré par tous les services secrets de l’OTAN, racontant tranquillement comment tout ce beau monde fait son affaire …
On en apprend plus en 14mn avec Meyssan que dans tous les journaux télévisés du monde, tous les journaux quotidiens et hebdos, durant des mois …

Thierry Meyssan décrypte les mécanismes du « journalisme de guerre »
Dans cet entretien exceptionnel, Thierry Meyssan décrypte, depuis Tripoli en Libye, les mécanismes du « journalisme de guerre ». Le président-fondateur du Réseau Voltaire nous livre ici une analyse indispensable pour comprendre comment et pour qui les médias manipulent sciemment l’information qu’ils nous servent continuellement.
Par exemple : l’annonce (avant qu’elle ne soit démentie) … de la mort d’un des fils Khadafi … n’était faite que pour détourner l’attention du massacre que l’Otan venait de perpétrer …
La preuve, personne n’en a parlé dans nos médias …

Vittorio Arrigoni assassiné

Cette nouvelle est absolument dramatique!
Toutes nos plus sincères condoléances à la famille de Vittorio Arrigon

Militant italien d’ISM, Vittorio Arrigoni vivait dans la bande de Gaza depuis 2008. La rubrique de notre site « Gaza : restons humains » reprenait le nom de son livre dont la version française est attendue le mois prochain : « Rester humain à Gaza : Décembre 2008-Juillet 2009, Journal d’un survivant ».
Les articles communiqués par Vittorio et que nous traduisions régulièrement donnaient une vision très réaliste et à la fois très humaine des conditions de vie (et de mort) imposées à la population de Gaza par l’occupant israélien.
L’assassinat de Vittorio est choquant, révoltant… tellement absurde et si profondément injuste… Et s’il s’avère qu’il a été assassiné par ceux-là même qu’il a voulu aider toute sa vie militante, une partie des responsabilités seront alors à chercher auprès des gouvernements européens qui par leur politique scandaleusement pro-israélienne et anti-palestinienne, mettent en péril la vie de leurs propres citoyens.
Nos premières pensées vont bien sûr à sa famille, mais aussi à ses nombreux amis palestiniens – La rédaction du site.

Continuer la lecture de « Vittorio Arrigoni assassiné »

Sophie Coignard : Nos enfants sont sacrifiés par des pédagogistes criminels

Sophie Coignard : Nos enfants sont sacrifiés par des pédagogistes criminels

La journaliste Sophie Coignard était l’invitée d’On n’est pas couché samedi soir. Elle venait présenter son enquête Le pacte immoral sur le désastre de l’éducation nationale.
Entre autres choses, elle nous apprend que les enfants de presque tous les ministres et de nombre de journalistes célèbres "bien-pensant" sont pistonnés et placés dans moins de dix écoles privées et d’excellence, loin des écoles de plus en plus dégradées du peuple. Elle dénonce aussi les méthodes actuelles d’apprentissage, totalement absconses, ce pédagogisme "criminel" qui ne permet plus aux parents "normaux" d’aider leurs enfants à faire leur devoir, tant les exercices proposés sont incompréhensibles au commun des mortels. Elle nous apprend même que cela relève d’un plan : au nom de l’égalité, on a voulu empêcher les parents de pouvoir aider leurs enfants ; c’était sans compter sur la reproduction des inégalités via le recours, par les plus riches, à des cours privés.

Eric Zemmour coupable de provocation à la haine raciale

Le tribunal correctionnel de Paris a reconnu Eric Zemmour coupable de provocation à la haine raciale pour ses propos controversés sur "les Noirs et les Arabes". L'éditorialiste et écrivain a été condamné à 2.000 euros d'amende avec sursis. Il avait été cité en justice par SOS Racisme, la Licra, le Mrap, l'UEJF et J'accuse, pour des propos tenus le 6 mars 2010 sur Canal+ et France Ô.
Dans l'émission de Thierry Ardisson "Salut les terriens", diffusée sur la chaîne cryptée, le journaliste du Figaro s'était indigné après une intervention sur les contrôles au faciès: "Mais pourquoi on est contrôlé 17 fois? Pourquoi? Parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c'est comme ça, c'est un fait". Le même jour, sur France Ô, il avait estimé, en réponse à une question qui lui était posée, que les employeurs "ont le droit" de refuser des Arabes ou des Noirs.
Mettant en avant "le crédit qui peut être accordé aux paroles" du prévenu, "un homme de médias, un polémiste reconnu, un trublion parfois", le procureur de la République Anne de Fontette avait requis à l'audience du 14 janvier une condamnation "de principe". Eric Zemmour de son côté s'était défendu avec vigueur, assurant ne pas être un "provocateur", mais un observateur fidèle de la réalité qui refuse le "politiquement correct".
A lire: "Idéologue", le blog de Jean-Emmanuel Ducoin
A lire aussi: "Constats", le billet de Maurice Ulrich

Il était l'heure ! Vraiment l'heure !