Francfort: des milliers d’opposants à l’austérité manifestent.

francfort_austeriteLe mouvement Blockupy a mobilisé plusieurs milliers de manifestants contre la troika et sa politique d'austérité pour la seconde fois en deux jours à Francfort, capitale économique de l'Allemagne.
Après avoir fait le siège avec succès de la Banque centrale européenne, l'un des trois piliers de la troika avec l'Union européenne et le FMI en faveur de l'austérité budgétaire, le collectif anticapitaliste est parvenu à mobiliser près de 20.000 personnes (5.000 selon la police) lors de cette journée européenne "tous unis contre la troika", ce samedi d'autres manifestations anti-austérité étaient également prévues dans le sud de l'Europe comme à Paris, au Trocadéro.
Syndicats mobilisés
La manifestation francfortoise, lancée dans le centre de la ville, devait rejoindre les abords de la Banque centrale européenne (BCE) où un rassemblement était prévu aux alentours de 16 heures 30, afin de marquer le jour anniversaire de la fondation de l'institution monétaire.
Syndicats et organisations de gauche (Verdi, IG Metall, le parti Die Linke, Attac, etc.) participaient à l'initiative qui fait suite à une autre manifestation organisée la veille et qui avait réuni près de 2.000 personnes contre l'austérité et la spéculation agricole.
"Nous voulons clairement dire que la politique de la banque centrale européenne et de la troïka, soumises à l'influence capitale du gouvernement fédéral, n'est pas la solution", a affirmé à l'AFP Roland Süss, porte-parole de Blockupy.
« Au nom de la gauche »
« Je suis contente de voir les gens ensemble pour exprimer leur solidarité »,  a expliqué à l'AFP Marica Frangakis, 62 ans, une manifestante grecque d'Attac, ajoutant: « Nous avons besoin de plus de solidarité, le capital est uni et fort mais beaucoup de voix s'expriment au nom de la gauche en Europe, ce qui rend les choses plus difficiles. C'est bien de voir que les gens (en Allemagne) se sentent aussi concernés par la crise ».

http://youtu.be/Mk8HcpWCqgI

Goldman Sachs : la banque qui dirige le monde

La banque américaine Goldman Sachs est au coeur de toutes les crises financières depuis 2008 : crise des subprimes, crise grecque, crise de l’euro. Son pouvoir est immense et elle l’exerce dans le plus grand secret.

http://www.youtube.com/watch?v=YNkezcQNeBU

LE MOMENT EST VENU ! Message du Mouvement “Occupy Wall Street” à l’Humanité

http://www.dailymotion.com/video/xnaf72_le-moment-est-venu-message-du-mouvement-occupy-wall-street-a-l-humanite_news#from=embed http://www.dailymotion.com/video/xmkmga_un-plan-des-banques-de-850000-pour-attaquer-les-indignes-d-occupy-wall-street_news#from=embediframe

L’appel au secours des Indignés de la Défense contre la répression policière

Voilà quinze jours que les Indignés parisiens occupent le parvis de la Défense. Quinze jours qu'ils poursuivent le même but: se réapproprier l'espace public et les lieux de pouvoir, pour que les 99% qui subissent les décisions prises d'en haut reprennent en main leurs destinées. Mais au bout de ces quinze jours de lutte pacifique, les Indignés en ont plus qu'assez de subir la répression policière dès la nuit venue et dès qu'ils osent s'abriter du froid ou de la pluie sous une simple bâche (vidéos ici). Aussi ont-ils décidé ce jeudi matin de lancer "aux peuples de France et du Monde ce message d’alerte et d’espoir".
Via un communiqué, ils expliquent: "Malgré une attitude strictement non-violente, nous avons été molestés ou spoliés de nos biens par la force publique. Cette même force publique instituée selon la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen « pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.»"
Leur voix mérite pourtant d'être écoutée et entendue. "Nous refusons de n’être que de simples pions manipulés par la mécanique d’un système opaque, sur lequel nous n’avons aucune prise, affirment-ils. Alors qu'une grande partie de notre classe gouvernante s’est mise au service du monde financier et des grands groupes industriels, nous estimons que le système de démocratie dit « représentatif » ne nous représente plus. Ainsi, unis comme un seul peuple, nous reconnaissons ce fait indéniable : l'avenir de l'Humanité exige la coopération de ses membres. Nous n'aspirons pas à jouer le rôle d'un parti politique. Ce qui nous distingue, c'est que nous ne voulons pas accaparer le pouvoir, mais le rendre accessible à tous. Notre action, via internet et les assemblées populaires, va dans le sens de la démocratie directe et réelle."
A lire:
Harcèlement policier contre les Indignés de la Défense
"Je resterai coûte que coûte", le carnet de bord d'un Indigné de la Défense

Rendez-vous dès le VENDREDI 4 NOVEMBRE 17H00 devant l’Arche de la Défense, le quartier de leurs affaires.

Texte d'appel Occupons la Défense
Nous sommes les 99%, nous sommes indignés.
Nous sommes la créativité, les rires, les sourires, nous sommes les vrais acteurs de ce monde.
Nous sommes mal logés, mal payés, précarisés, nous payons de notre santé la crise environnementale, la crise économique et la crise sociale. Nous devons nous serrer la ceinture toujours plus pour payer la crise créée par les 1 pour cent restant.
Nous sommes les 99%, nous refusons que le 1% décide de notre avenir et de l’avenir du monde à notre place.
Le pouvoir en place travaille au profit de quelques-uns, en ignorant aussi bien la volonté de la majorité, que le prix humain et environnemental que nous payons. Les gouvernants, ont depuis trop longtemps abandonné leur responsabilité de faire respecter les droits humains.
Il n'y a pas de fatalité, nous pouvons construire ensemble autre chose.
Unis d’une seule voix, nous allons faire savoir aux politiciens qui ne nous représentent pas, et à l'oligarchie financière qu’ils servent, que c’est à nous, le peuple, de décider de notre avenir. Nous ne sommes pas des marchandises entre leurs mains, ni entre celles des banquiers.
Occupons La Défense !
Rendez-vous dès le VENDREDI 4 NOVEMBRE 17H00 devant l'Arche de la Défense, le quartier de leurs affaires.
Venez construire avec nous un autre monde, pour que cesse l'austérité et vive la démocratie réelle. Il est temps pour nous de nous unir. Il est temps pour eux de faire face aux conséquences de leurs actes.
Nous sommes les 99% !

Mercredi, mobilisation record pour les indignés de Wall Street

New York: au moins 5.000 personnes contre Wall Street, mobilisation record

NEW YORK – Au moins 5.000 personnes ont joyeusement défilé mercredi dans le quartier financier de New York alors que s'amorçait un début de soutien politique et syndical au mouvement déclenché le 17 septembre par le collectif Occupons Wall Street.
Mettons fin aux guerres, Taxez les riches, criaient les manifestants, qui n'avaient jamais été aussi nombreux depuis le début de la mobilisation contre le monde de la finance.
Selon des organisations syndicales, quelque 8.000 à 12.000 personnes ont participé au défilé. C'est beaucoup pour un jour de semaine, a déclaré un syndicaliste à l'AFP.
Les défilés n'avaient jusqu'à présent pas dépassé 2.500 personnes, mais le mouvement a rencontré une forte audience samedi lorsque 700 manifestants ont été interpellés pour avoir bloqué le pont de Brooklyn. Des mouvements similaires ont été enregistrés dans d'autres grandes villes du pays, de Boston à Los Angeles en passant par Chicago.
Nous sommes les indignés de New York, les indignés de l'Amérique, les indignés du monde, a lancé Hector Figueroa, du Syndicat des employés des services (SEU), faisant écho au mouvement de protestation qui s'est emparé ces derniers mois de plusieurs pays européens.
Nous sommes les 99%, criaient les manifestants new-yorkais, appelant à occuper Wall Street tous les jours, toute la semaine.
Quand les riches volent les pauvres, ils appellent ça les affaires, quand les pauvres se défendent, ils appellent ça de la violence scandaient les contestataires. Anéantissons la cupidité de Wall Street avant qu'elle n'anéantisse le monde, reprenaient-ils.
Le cortège, très joyeux et dans lequel se trouvaient de nombreux jeunes ou des infirmières, a défilé sous un grand soleil au son des tambours.
Les manifestants étaient soutenus mercredi par plusieurs organisations syndicales et élus démocrates.
Ils parlent pour la vaste majorité des Américains frustrés par les banquiers et les courtiers qui en ont profité, sur le dos de ceux qui travaillent dur, a déclaré dans un communiqué Larry Hanley, président du syndicat des transports Amalgamated Transit Union, qui compte quelque 20.000 membres dans la région de New York.
Côté politique, le président du groupe démocrate à la Chambre des représentants, John Larson, a tenu à saluer des manifestants qui se battent pour donner une voix aux Américains qui luttent chaque jour.
La représentante démocrate de New York Louise Slaughter a elle aussi apporté son soutien aux manifestants, se disant fière de les voir se dresser contre la cupidité des corporations en participant de manière pacifique à notre démocratie.
Le mouvement se présente comme un mouvement de résistance sans leader et non violent. Nous sommes les 99% qui ne tolérerons pas plus longtemps la cupidité et la corruption du 1% (restant), précise son site internet.

Silence des Médias sur Les Manifestations Sociales en Israël – Manifester pour un état de Palestine… serait une véritable REVOLUTION !

Certes, il y a des problèmes de pouvoir d'achat, d'inflation, économique, ils ont raison de manifester.
Mais de ce qui se passe dans leur territoire avec la Palestine est bien plus grave et plus important, là ils ne manifestent pas, ils ne disent pas grand chose, alors que s'ils le faisaient, et qu'ils demanderaient un état Palestinien, ce serait une véritable RÉVOLUTION.

septembre 2018
L M M J V S D
« Juil    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :