Roms : “Valls conduit une politique de bouc émissaire”

roms_8_0Le Comité Interministériel de Lutte contre le racisme et les discriminations a conclu que l’année 2012 avait été marquée par un développement des actes et des propos racistes, xénophobes, antimusulmans et antisémites, banalisés car colportés par certains discours publics.
Cette conclusion est le résultat de la politique de Nicolas Sarkozy qui a fait le choix de labourer les terres d’extrême droite, exploitant les peurs, déplaçant la question sociale sur le terrain identitaire, alimentant un racisme « culturel », véritable arme de division massive.
Problème. En s'attaquant une fois de plus aux Roms, Manuel Valls "fait du Sarkozy" et légitime le rejet de l’autre, la xénophobie contre des populations vulnérables et démunies.

Cette politique du bouc émissaire décrédibilise l’annonce du Comité interministériel de renforcer la lutte contre les préjugés et contre le racisme. De plus, le Gouvernement recule sur 2 propositions du candidat Hollande dans la lutte contre les discriminations : le droit de vote des résidents étrangers aux élections locales et la lutte contre le contrôle au faciès.
Le gouvernement va-t-il laisser la droite faire sa loi sous l’argument que la gauche ne disposerait pas de la majorité des 3/5 au Parlement ? Seuls les combats qui ne sont pas menés sont perdus d’avance. Il est encore temps d’engager la procédure parlementaire pour que les résidents étrangers votent aux élections municipales de 2014.
Quant à la lutte contre le contrôle au faciès abandonnée par Manuel Valls, Marie-George Buffet a déposé une proposition de loi. La majorité pour l’adopter existe.

Menaces de mort contre Yannick Noah : le PCF exprime toute sa solidarité au chanteur

Yannick Noah a de nouveau reçu des menaces de mort avant un concert qu'il devait donner à Arcachon. C'est la deuxième fois que l'artiste, connu pour ses engagements contre le racisme, est menacé.
Le PCF exprime toute sa solidarité à l'artiste. Les provocations racistes et xénophobes doivent être combattues avec fermeté, elles sont sanctionnées par la loi. L'actualité récente montre que la haine de l'autre, de l'étranger, de celui qui est différent, n'apporte que malheurs et désolations. Dans ce climat lourd où les principaux responsables de la droite et du Front national font de l'immigration leur fond de commerce, il faut saluer l'engagement citoyen d'artistes comme Yannick Noah. Ils font l'honneur et la grandeur de notre pays.

Avec Sarkozy c’est clair et précis …… Ou presque …….

" Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement – Et les mots pour le dire arrivent aisément. "

http://www.youtube.com/watch?v=U7bzpeQE0b0

Et PAN ! Immigration : elle rapporte plus en cotisations sociales qu’elle ne coûte.

Les immigrés coûtent cher à l'état, c'est du moins l'idée reçue que de nombreuses personnes ont, notamment au gouvernement.
Un audit sur cette question a été réalisé par une trentaine de parlementaires, de tous bords, précise Libération, pendant un an. Et une première idée reçue se révèle fausse : les immigrés ne coûtent pas plus chers qu'ils ne rapportent.
2.250 euros de cotisations sociales pour un étranger, contre 1.500 euros pour un Français
La population immigrée étant, selon ce rapport, "concentrée "dans la population active, "celle qui contribue le plus". Conclusion : un immigré cotise en moyenne plus qu'un Français.
Les immigrés rapportent plus à l'état qu'ils ne coûtent : 47,9 milliards d'€ de dépenses de protection sociales pour l'état, contre 60,3 Milliards d'€ de recettes.

Autres idée reçue inexacte : les diplômes
Selon cette même étude, les immigrés sont diplômés. 40 % de ceux en provenance sub-saharienne sont en effet diplômés de l'enseignement supérieur.
Soit une moyenne supérieure à celle des travailleurs Français.

Le meilleur du pire de Claude Guéant

Montage vidéo de ses meilleures interventions en seulement 22 jours…
Qui fait mieux ?

17 mars sur Europe 1 : "Les Français, à force d'immigration incontrôlée, ont parfois le sentiment de ne plus être chez eux, ou bien ils ont le sentiment de voir des pratiques qui s'imposent à eux et qui ne correspondent pas aux règles de notre vie sociale. Nos compatriotes veulent choisir leur mode de vie, ils ne veulent pas qu'on leur impose un mode de vie."
21 mars dans le Talk Orange-Le Figaro : "Heureusement qu'il était là. Parce que le monde entier s'apprêtait à contempler à la télévision des massacres commis par le colonel Kadhafi, heureusement, le président a pris la tête de la croisade pour mobiliser le Conseil de sécurité des Nations unies et puis la Ligue arabe et l'Union africaine."
24 mars sur i-Télé : "Les agents des services publics évidemment ne doivent pas porter de signes religieux, manifester une quelconque préférence religieuse, mais les usagers du service public ne doivent pas non plus."
4 avril à Nantes : "En 1905, il y avait très peu de musulmans en France, aujourd'hui il y en a entre 5 et 6 millions. Cet accroissement du nombre de fidèles et un certain nombre de comportements posent problème. Il est clair que les prières dans les rues choquent un certain nombre de concitoyens. Et les responsables des grandes religions ont bien conscience que ce type de pratiques leur porte préjudice."
8 avril dans entretien au Figaro magazine : Il parle de sa proposition de réduire l'immigration légale ! (pas de vidéo)

Guéant sur l’immigration légale : la machine à produire des sans-papiers est en route

Claude Guéant qui, depuis qu'il est Ministre de l'intérieur, participe activement à la course à l'investiture du FN, a encore fait des siennes. Dans le Figaro Magazine à paraître vendredi 8 avril, il annonce vouloir réduire l'immigration légale. Le concours des propositions les plus stupides est donc ouvert avec Marine Le Pen. Réduire l'immigration légale comme le propose Claude Guéant conduirait automatiquement à augmenter l'immigration clandestine : Beau résultat ! La machine à produire des sans-papiers est en route.
La France est un pays ouvert sur le monde, où les Miradors ne surplombent pas nos frontières. Mais peut-être est-ce cela le rêve secret du Ministre de l'intérieur : entourer de barbelés le territoire national. On frémit d'avance aux prochaines annonces gouvernementales.

La laïcité n’est pas lepénisable

Nicolas Sarkozy aurait décidé de lancer un grand débat sur la laïcité, l'islam et l'immigration. Nous ne le laisserons pas souffler un nouvel écran de fumée nauséabonde comme ce fut le cas lors du débat sur l'identité nationale. Nous ne le laisserons pas passer à côté de la question sociale qu'il essaye d'escamoter à tout prix alors qu'elle est une préoccupation quotidienne des hommes et des femmes de ce pays. Enfin, nous ne le laisserons pas se servir d'un concept préfabriqué comme le multiculturalisme pour pousser les feux d'une sorte de culture nationale d'Etat au rabais et aux relents néocoloniaux.
Notre pays est marqué à la fois par une culture commune et une vraie diversité culturelle. C'est notre force. La laïcité n'est pas lepénisable. La laïcité n'est pas une machine à discriminer, elle est à la fois une grammaire du vivre ensemble et la garantie que l'Etat n'est pas confisqué au profit de quelques uns. On est bien loin des valeurs de la laïcité dans la France de Nicolas Sarkozy !