Washington utilisera son veto contre la reconnaissance d’un État palestinien

Lors de son audition de confirmation par le Sénat des États-Unis, le 8 août 2011, Wendy Sherman a annoncé que le département d’État userait de son droit de veto au Conseil de sécurité des Nations Unies si celui-ci était invité à se prononcer sur la reconnaissance d’un État palestinien.
Mme Sherman est l’assistante de l’ancienne secrétaire d’État et actuelle présidente du NDI/NED, Madeleine Albright. Elle a été désignée comme nouveau sous-secrétaire d’État chargée des Affaires politiques, ce qui ferait d’elle le numéro 3 de Foggy Bottom.
Plusieurs États ont annoncé leur intention de reconnaître un État palestinien lors de l’Assemblée générale des Nations Unies à la mi-septembre, conformément à l’ancien plan de partage de la Palestine, jamais appliqué depuis 60 ans. Cependant, cette reconnaissance aurait lieu sans que les frontières du nouvel État soient définies, et sans qu’il puisse exercer ses prérogatives régaliennes.
En Palestine même, de nombreuses voix s’élèvent qui craignent que cette reconnaissance virtuelle ait pour conséquence d’invalider le droit inaliénable des Palestiniens au retour sur leurs terres, et ne transforme les Territoires palestiniens en bantoustans.
De son côté, le président Barack Obama a dénoncé cette possible reconnaissance comme une manœuvre visant à déligitimer l’État d’Israël.
En définitive, on ne voit pas à quel titre le Conseil de sécurité aurait à se prononcer sur la reconnaissance d’un État ; sujet qui ressort des compétences de l’Assemblée générale.

Guéant sur l’immigration légale : la machine à produire des sans-papiers est en route

Claude Guéant qui, depuis qu'il est Ministre de l'intérieur, participe activement à la course à l'investiture du FN, a encore fait des siennes. Dans le Figaro Magazine à paraître vendredi 8 avril, il annonce vouloir réduire l'immigration légale. Le concours des propositions les plus stupides est donc ouvert avec Marine Le Pen. Réduire l'immigration légale comme le propose Claude Guéant conduirait automatiquement à augmenter l'immigration clandestine : Beau résultat ! La machine à produire des sans-papiers est en route.
La France est un pays ouvert sur le monde, où les Miradors ne surplombent pas nos frontières. Mais peut-être est-ce cela le rêve secret du Ministre de l'intérieur : entourer de barbelés le territoire national. On frémit d'avance aux prochaines annonces gouvernementales.