Celui qui croit encore pouvoir passer en force trouvera face à lui un pays mobilisé

C’est une mobilisation historique à laquelle nous avons assisté aujourd’hui dans les rues de France.
Devant ce raz-de-marée, Eric Woerth, présent sur le journal télévisé de TF1, n’a apporté aucune réponse aux exigences exprimées par les Français. Il a avoué avoir perdu la main sur le dossier et annonce que c’est Nicolas Sarkozy qui s’exprimera demain en Conseil des Ministres.
J’alerte donc solennellement le Président de la République : « vous ne pouvez pas ignorer la colère qui a gagné le pays. Les fondements de la réforme que l’Élysée s’entête à imposer qui sont aujourd’hui massivement rejetés ».

Celui qui croit encore pouvoir passer en force trouvera face à lui un pays mobilisé.
Depuis des mois, le gouvernement a beaucoup manœuvré. Il est maintenant temps d’écouter les salariés et leurs syndicats et d’apporter des réponses claires à leurs exigences. J’appelle à maintenir partout un très haut niveau de mobilisation dans les heures et les jours à venir.
Une autre réforme est possible : les députés communistes l’ont exprimé aujourd’hui avec force dans l’hémicycle à l’Assemblée nationale en déposant 120 000 pétitions sur le banc des Ministres.
Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF

Mélenchon : “Zemmour n’est pas un raciste, c’est un brillant intellectuel”

Régions 2010 : AUBRY / BUFFET / DUFLOT – Rassembler au deuxième Tour…

La gauche, qui présente des listes communes quasiment partout en France pour le second tour, espère dimanche amplifier le message du premier tour. En Ile-de-France, alors que la droite fait feu de tout bois pour mobiliser son électorat abstentionniste, socialistes, Verts et Front de gauche se démènent pour amplifier la dynamique.

Restez jusqu’au bout mobilisé. Tel semble bien être la démarche des candidats socialistes, Verts et Europe Écologie et ceux du Front de gauche qui, depuis l’accord intervenu entre eux, mardi après-midi, pour une liste de rassemblement de la gauche conduite par le président socialiste sortant, Jean-Paul Huchon, multiplient les initiatives de terrain jusqu’à tenir, hier soir, un meeting régional au Zénith parisien. Le fait est que si le total de la gauche en Île-de-France au premier tour, avec près de 54 % des suffrages, crée une dynamique, l’ampleur du pourcentage des abstentionnistes dans la région capitale, plus de 57 %, doit cependant être prise en compte.

Continuer la lecture de « Régions 2010 : AUBRY / BUFFET / DUFLOT – Rassembler au deuxième Tour… »