« Le gouvernement veut tuer la Confédération Nationale du Logement (CNL) » (Catherine Peyge)

Frédéric Lefebvre, Secrétaire d'État au Commerce, Artisanat, PME, Tourisme et Consommation vient de retirer l’agrément « d’association de consommateurs » à la CNL, agrément qui lui était octroyé depuis 1980. Le retrait de l’agrément entraîne également la suppression de la subvention d’Etat de 270 000 euros qui lui était attribuée.
Cette mesure est lourde d’implication pour cette association et les dizaines de milliers de locataires et de demandeurs de logements qu’elle représente. La CNL ne pourra plus défendre en justice les locataires dont les droits sont bafoués.
Il ne fait aucun doute que cette décision est une mesure de rétorsion politique contre une des principales associations de défense des locataires.
A la tête de ce Secrétariat d'État, Hervé Novelli puis Frédéric Lefebvre ont inventé tous les prétextes pour tenter de justifier cette décision, prétendant par exemple que la CNL n’avait pas les 10.000 membres cotisants indispensables, alors qu’elle en a 70000.
En réalité, après bien d’autres, cette mesure est une nouvelle illustration des attaques de ce gouvernement contre le logement social.
Après être, à plusieurs reprises, intervenue auprès du secrétariat d'État pour soutenir la CNL dans sa demande de renouvellement de son agrément, j’appelle aujourd'hui, au nom du PCF, à être de toutes les actions décidées par la CNL pour soutenir son combat.

Frédéric Lefèbvre : nouveau phare de la pensée économique

Frédéric Lefebvre, secrétaire d'État au tourisme, avait affirmé vendredi qu'il était difficile de faire baisser le chômage, dans un pays où le taux de natalité est élevé. Ce mercredi, il récidive. Questionné en marge de la présentation du bilan touristique de l'été, il a déclaré : « Quand vous avez comme cette année entre 140 et 150.000 rentrants nouveaux sur les marchés du travail, (…) pour faire baisser le chômage il faut créer plus que ces 150.000, car vous ne le ferez baisser qu'au-delà de ces 150.000 ». La France a de la chance de posséder un tel talent qui renouvèle la pensée économique. Oublié Smith, dépassé Keynes, ignoré Friedman, voilà se dressant sur ses ergots le nouveau phare de la théorie économique libérale pour qui « plus il y a de gens, plus ils sont nombreux ». Dommage que l'homme des solutions ait oublié tous ces métiers induits par une hausse de la natalité. Plus d'enfants, cela veux dire plus de consommation, plus de formation, plus de services et donc plus d'emplois…

Ces photos que les politiques aimeraient voir supprimées du Net

Quand Marine Le Pen posait avec deux jeunes présentés comme néo-nazis. Début avril, un blog anti-fasciste publie un cliché sur lequel on voit Marine Le Pen, entourée de deux jeunes hommes. Le blog affirme qu'ils sont des figures du milieu néo-nazi lyonnais. Le Pen crie au complot interne et affirme que "ces types-là sont des pervers".   François Mitterrand et la francisque pétainiste "Je fais don de ma personne au maréchal Pétain comme il a fait don de la sienne à la France. Je m'engage à servir ses disciplines et à rester fidèle à sa personne et à son oeuvre", déclare le futur président de la République au printemps 1943, lorsqu'il est décoré de l'Ordre de la francisque. Les rapports entre les deux hommes ont toujours été ambigus.
Le lourd passé de Gérard Longuet L'actuel ministre de la Défense et des anciens combattants est aussi le co-fondateur du groupe "Occident" avec Alain Madelin. À la dissolution d'Occident en 1968, Gérard Longuet crée le GUD, mouvement étudiant d'extrême droite radical né à la faculté de droit Assas. Les têtes changent, les photos restent…   Cachez ce Kadhafi que je ne saurai voir. Selon le site Owni, l'Elysée aurait volontairement caché des photos montrant Sarkozy avec le leader libyen, alors que le conflit en Libye battait son plein. Owni précise que "trois photos au moins avaient à l'époque été publiées dans une galerie qui, depuis, a disparu des serveurs d'Elysee.fr."

Boris Boillon, le bo-goss de la politique En février 2011, une photo du tout nouvel ambassadeur de France en Tunisie est repérée sur le site Copains d'avant, et reprise dans tous les médias. La diffusion du cliché n'est pas de son goût et il menace de poursuivre en justice toute personne ayant repris cette photo destinée "à un usage privé". Décrié, l'ambassadeur fait plus parler par ses muscles que par ses actions.

  Sarkozy et le mensonge berlinois En novembre 2009, Nicolas Sarkozy publie cette photo ainsi qu'un message sur son profil Facebook affirmant qu'il était sur les lieux le 9 novembre 1989 pour assister à la chute du mur de Berlin, en compagnie d'Alain Juppé. Le Monde.fr démontre finalement qu'il n'y était pas. Les moqueries et les parodies sur le Président s'enchaînent.
DSK et les photos invisibles Sarkozy et DSK, en 2009. Dans le livre "HolduPS, arnaques et trahisons" paru en 2009, les auteurs affirment qu'en 2006, Lefebvre aurait tenu des propos intriguants sur Dominique Strauss-Kahn. "Il ne tiendrait pas une semaine. On a des photos, elles existent ! On les fera circuler, ça ne plaira pas aux Français!" Attaqué, Lefebvre est alors obligé de démentir et les photos ne sont depuis jamais sorties. Et si, à supposer qu'elles existent, elles sortaient en 2012 ?   Xavier Bertrand pris à l'insu(ce) de son plein gréEn septembre 2010, pour surfer sur le buzz du lapsus "inflation – fellation" de Rachida Dati qui a fait le tour du Web, des blogueurs du collectif Humour de droite déterrent une photo qu'ils proposent de commenter… Les internautes sont parfois terribles.

Le livre préféré de Frédéric Lefebvre est Zadig et Voltaire

Interviewé, Frédéric Lefebvre confie sous l’oeil de la caméra que son livre préféré est “Zadig et voltaire“, confondant ainsi le livre “Zadig ou la Destinée” de Voltaire avec une marque de prêt-à-porter branchouille, dont le nom est inspiré du bouquin.

Frédéric Lefebvre hospitalisé après un “léger malaise” (gardez le !!)

Le secrétaire d'Etat au Commerce, à l'Artisanat, aux PME et au Tourisme, , a été hospitalisé mercredi à la mi-journée à l'hôpital du Val-de-Grâce à Paris à la suite d'un "léger malaise", a indiqué une porte parole du ministère à l'AFP.
"A la suite d'un léger malaise, Frédéric Lefebvre a été hospitalisé au Val-de-Grâce pour des examens de contrôle. En conséquence, les rendez-vous de l'après-midi sont suspendus", a-t-on précisé de même source
.

Santini à la tête du Grand Paris : Jean Sarkozy avait piscine ?

Elle a bonne mine la "République irréprochable" promise par Nicolas Sarkozy. Maintenant André Santini remplacerait Christian Blanc à la tête du Grand Paris.
Après le départ un peu forcé de Christian Blanc pour consommation excessive de cigares aux frais de la princesse, le Grand Paris n'avait plus de tête. Or, le Grand Paris est LE chantier de Nicolas Sarkozy qui rêve de remodeler l'Ile-de-France.
Pour le remplacer, il semble qu'André Santini tienne la corde. Or, le maire d'Issy-les-Moulineaux est sous le coup d'une procédure judiciaire et mis en examen pour "prise illégale d'intérêts" et "détournements de fonds publics".
Ce qui est amusant est, comme le rappelle Libération, que le 8 juillet est paru au journal officiel un petit texte aux pommes pour Santini qui permet d'élire un président à la Société du Grand Paris d'élire un président qui ait au maximum 70 ans. Et André Santini porte beau ses 69 ans et demi…

Art. 6 – Le conseil de surveillance élit un président ainsi qu'un vice-président parmi ses membres âgés de moins de soixante-dix ans au jour de cette élection.

Là où le dossier devient franchement comique c'est qu'il se murmure que si André Santini récupérait ce joli fromage, ce serait pour rendre à Frédéric Lefebvre son siège de député. En effet, il est le suppléant de Santini. Une sorte d'intermittent du spectacle politique qui aimerait bien revenir en pleine lumière. D'ailleurs sur son site, il est déjà marqué qu'il est député !

Bon en fait, il n'a jamais enlevé la mention "votre député" de son blog, ça devait lui faire trop de peine.

Reste que cette élection par une assemblée de 21 membres dont 11 sont désignés par le gouvernement, semble être bel et bien un pied-de-nez aux élus de gauche, un peu à la manière de la tentative avortée, celle là, de propulser Jean Sarkozy à la tête de l'EPAD.

octobre 2018
L M M J V S D
« Juil    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :