Pour Christian Estrosi, le Fouquet’s est “une brasserie populaire des Champas-Elysées”

L'ancien ministre Christian Estrosi était invité sur RFI mardi matin. Alors que l'émission politique à laquelle il participe touche à sa fin, il est interrogé sur la soirée au Fouquet's donnée au soir de l'élection de Nicolas Sarkozy en 2007. Visiblement agacé par cette question, il répond que le Fouquet's est… "une brasserie populaire des Champs-Elysées" (à partir de 3'50) :

Candidat de droite : super-libéral pour une super-austérité

Pour vous permettre de vous faire une opinion sur ce que propose vraiment François Bayrou, qui se présente, avec la complicité bienveillante des médias, comme un candidat « au-dessus des partis », quasiment gaulliste et rassembleur au-delà des clivages gauche-droite, nous publions ci-dessous une brochure éditée par le «Front de Gauche».

Pour lire la brochure , cliquez sur l'image ci-dessus

Produire français : « la droite a trouvé sa tarte à la crème »

La droite a trouvé sa tarte à la crème. D'un côté Nicolas Sarkozy veut un label « origine France garantie », de l'autre François Bayrou défend l'idée de « produire en France ». Cette bataille de slogans n'a qu'un objet : maquiller la réalité de leur absence d'ambition industrielle pour la France.
« Produire français », dans la bouche de Nicolas Sarkozy relève de la fable. L'homme des fausses promesses de Gandrange et du permis de délocaliser à tout va, avec sa politique, a accéléré la destruction de plus de 400 000 emplois industriels. Son bilan est calamiteux.

La réalité est glaçante tant l'action du gouvernement, quand elle accepte de vendre pour trois fois rien un patrimoine industriel entier à des fonds de pension étrangers, est destructrice d'emplois et de vies humaines.
Le
PCF, avec ses partenaires du Front de gauche, veut développer et rétablir le potentiel industriel de la France, et cela passe par la relocalisation des entreprises et de toute l'économie.
Pour produire, acheter et consommer français, il faut garantir à la France son indépendance économique, son modèle social et son développement écologique.
Parce que la première richesse de la France n'est pas la finance mais le travail humain, le Front de gauche, dans son programme « L'humain d'abord » veut engager une politique d'aménagement et de développement industriel du territoire fondée sur des exigences d'emploi, de salaires, de qualification et de recherche.
Le Front de gauche est disponible pour un réel débat avec les partis de gauche comme de droite, sur la politique industrielle de notre pays.

octobre 2018
L M M J V S D
« Juil    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :