Que sont devenus les “Chartérisés” ? Soutien aux Sans-Papiers

MESSIEURS BESSON ET HORTEFEUX QUE SONT DEVENUS TOUS CES GENS QUE VOUS AVEZ FAIT EXPULSER ?
"Une Association pour aider les Expulsés : l'A. M. E. du Mali
Unique en son genre, l'Association malienne des expulsés (AME) a été créée à Bamako en 1996, au moment où les charters Debré se mutipliaient. Peu active pendant dix ans, l'association reprend ses activités en 2006.
Aujourd'hui très mobilisée, elle compte douze salariés et de nombreux bénévoles. Outre l'accueil à l'aéroport, l'assistance médicale et juridique, l'hébergement provisoire, les membres de l'AME s'emploient à défendre les droits des migrants et à mettre en place des antennes régionales dans les zones frontalières (Algérie et Mauritanie). Avec son homologue, Forum Pour un Autre Mali, l'AME se bat contre les accords de réadmission que la France veut imposer au gouvemement malien pour faciliter les retours forcés." Humanité – 12 avril 2010.

Et pour les migrants en France, l'Association Salam…
ET aussi :
Pas de charter pour l'Afghanistan !

Stephane Guillon ,Besson, Le Pen et le FN

Jean-Luc Hess, président du groupe, a estimé que "les critiques sur le physique des personnes n'ont pas lieu d'être sur Radio France".
Suite à la chronique de Guillon le mettant en cause ce lundi matin, Eric Besson avait appelé Radio France à "prendre ses responsabilités". Il n'aura pas fallu longtemps pour que le groupe Radio France réagisse, en la personne de Jean-Luc Hess, son président.
"Je présente les excuses du groupe Radio France à M. Éric Besson", a déclaré le président du groupe au point.fr.
Jean-Luc Hees s'est excusé notamment à propos de l'attaque physique de Guillon envers Besson ("des yeux de fouine […] le montant fuyant"). Une attaque qu'il ne juge "pas conforme aux valeurs du service public". "Les critiques sur le physique des personnes n'ont pas lieu d'être sur Radio France", a précisé Jean-Luc Hees.
De son côté, le syndicat des journalistes SNJ-CGT dénonce les "menaces scandaleuses et dangereuses" de Eric Besson dans un communiqué relayé sur lefigaro.fr. Des déclarations qui pourraient préfigurer un conflit entre la direction et une partie de la rédaction…
"Ces menaces proférées contre le droit à la caricature, contre le droit d'expression et de critique sur cette radio et contre sa rédaction sont scandaleuses et dangereuses. Elles sont d'autant plus intolérables pour un ministre qui se fait fort d'être le champion des expulsions des plus démunis, et d'avoir initié le sinistre débat sur l'identité nationale dont le résultat est d'avoir fait la courte échelle aux idées du Front national", déclare le SNJ-CGT dans ce communiqué.

octobre 2018
L M M J V S D
« Juil    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :