2nd tour des élections cantonales : déclaration de Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

Les résultats du scrutin, connus à cette heure, garantissent la victoire des forces de gauche contre la droite et l'extrême droite. Les électeurs ont clairement sanctionné la politique de Nicolas Sarkozy à l'occasion de cette élection. Le Front de gauche a largement contribué à cette victoire. Il est confirmé ce soir comme la deuxième force à gauche. Plus de 100 conseillers généraux qui représentaient notre rassemblement dans cette élection seront élu-es ou réélu-es. Parmi eux, la quasi totalité des sortants communistes. Les deux conseils généraux qu'un communiste présidait le seront demain avec des majorités confortées. J'adresse à tous ces élu-es mes sincères et chaleureuses félicitations. C'est une très bonne nouvelle pour les populations qui disposeront, dès demain, de conseillères et conseillers généraux de gauche combatifs et déterminés à mettre en œuvre des politiques départementales conformes à leurs intérêts. Je veux féliciter tous les militants communistes dont l'engagement a été décisif pour obtenir ce résultat. Ces résultats du Front de gauche nous encouragent à amplifier la démarche de transformation sociale et de rassemblement déjà engagée. Les leçons de ce scrutin ne doivent pas être oubliées. Alors que la droite est aujourd'hui rejetée et que la défiance à l'égard de la vie politique est grandissante, la priorité des forces sociales et démocratiques doit désormais être à la construction d'une alternative crédible à gauche. Le Front de gauche consacrera toute son énergie à mobiliser les salarié-es qui n'en peuvent plus de la politique gouvernementale et à contrer les opérations démagogiques du Front national qui visent à détourner l'aspiration au changement des Français-es. J'appelle les communistes, dans tout le pays, à l'appui des résultats de ce scrutin, à multiplier les initiatives dans les semaines et les mois qui viennent pour créer la dynamique politique et populaire qui permettra de sortir la France de la crise et de réussir le changement.

Murmure politique : Il y en a qui manque pas d’air !…

Faut-il rappeler toutes les occasions, où Alain Casoni et les communistes du Pays-Haut ont sans ambiguïtés  honorés la discipline républicaine qui veut que le candidat de gauche battu, appelle à voter le candidat de gauche le mieux placé.
Il y en a eu de ces élections, où pour battre la droite, pour garder ou gagner un siège, les communistes se sont désistés !
Par contre, faut-il rappeler toutes les fois où les candidats socialistes, et entre autre à Villerupt n’ont pas respectés cette discipline républicaine, vous voulez des noms, Tosello, Gilson, Witwicki qui Maire de la ville s’était maintenu face à Alain Casoni arrivé en tête lors des élections cantonales de 1998.
Au final du deuxième tour pour expliquer son geste elle avait annoncé : « tout bêtement qu’elle savait qu’un candidat de gauche gagnerait le siège ».
Les communistes ont toujours respectés cette discipline, et n’ont jamais magouillé avec la droite pour gagner une élection.
Faut-il rappeler les élections municipales de 1995, où la droite n’avait pas présenté de candidat sur Villerupt afin de faire perdre l’équipe sortante que menait Alain Casoni.
Alors je réponds à cette question : qu’aurait fait CASONI ? Il se serait désisté sans équivoque, sans problème pour battre la droite.
Pour le moment, nous pouvons constater, que les socialistes se sont posés la question pour le canton de Villerupt et Audun-le-Roman, et le fait de se poser la question, démontre déjà cette volonté de ne pas toujours respecter cette discipline républicaine.
Ah ! Hégémonie quand tu me tiens !

Deuxième tour des cantonales : l’honneur perdu de l’UMP

Xavier Bertrand a appelé hier à « voter blanc en cas de duel entre PS et FN au second tour des élections cantonales ». Après les déclarations de Jean-François Copé, c'est la dérive qui se poursuit. La cacophonie gagne l'UMP malgré l'appel de François Fillon. Il n'a pas suffi à l'UMP de banaliser les propos et la montée du Front national. Face au danger raciste et xénophobe que représente le vote FN, la droite a perdu les pédales!  Après sa défaite historique, il ne lui restait que l'honneur, lui aussi a disparu. Pour ce qui nous concerne, les choses sont claires : battre la droite et l'extrême droite. Pas question pour cette dernière de banaliser l'élection du moindre conseiller général FN. Pas une seule voix ne doit aller au Front National, quel que soit le cas de figure, même face à un candidat UMP.

Canton de Villerupt « Une campagne très politisée »

Joseph Sarnari — Se plaçant en troisième position, Joseph Sarnari, candidat UMP a recueilli 15,02 % des suffrages au premier tour. « Il faut relativiser ce score compte tenu de la très forte abstention de l’électorat de droite », tempère l’élu. Si dans les communes rurales comme Bazailles, ou Laix, Joseph Sarnari prend la tête, l’écart se creuse fortement à Villerupt où il enregistre 126 voix alors qu’Alain Casoni en décroche 1 122. « La campagne a été très politisée au niveau national surtout par le Parti socialiste. » Le conseiller d’opposition villeruptien regrette par ailleurs le fort taux d’abstention : « La classe politique devra se poser des questions. Il existe une trop grande distance entre les décisions prises et le peuple. Il faut réhabiliter la politique et arrêter de faire des promesses démagogiques. »
Françoise Kral — Pour sa seconde candidature à une élection cantonale, Françoise Kral du Parti ouvrier indépendant n’atteint pas le seuil symbolique des 5 %. Quelques instants avant les résultats, elle a déploré le manque d’investissement des autres prétendants au siège de conseiller, dans la campagne cantonale : « Les professions de foi des autres candidats n’ont pas su mobiliser les gens. Leur contenu n’a pas donné envie aux électeurs de venir voter. Au moins dans la mienne, il y avait du contenu ! »
Alain Casoni — Après le retrait de Francis Herbays, Alain Casoni, maire de Villerupt et conseiller général sortant du canton sera le seul candidat à se présenter au second tour. Totalisant un score de 47,09 %, plusieurs bastions rouges comme Thil ou encore Villerupt lui ont permis de faire de bons scores. A Villers-la-Montagne, Ville-au-Montois, Bréhain-la-Ville, Fillières et Boismont, l’élu se place parfois loin derrière Francis Herbays… Qu’importe, dimanche il suffira d’une seule voix à Alain Casoni pour être réélu à la tête du canton.

S. N.
Journal Républicain Lorrain du Mardi 22 Mars
2011a

Cantonales 2011 : Voter Front de Gauche, c’est voter pour DEMAIN !

5 raisons de voter Front de gauche

• Sanctionnons la droite et sa politique

• Ouvrons une perspective nouvelle à gauche en participant à la construction d'un programme populaire et partagé

• Donnons de la force au Front de gauche, un rassemblement ouvert et unitaire

• Conduisons ensemble, dans nos départements, des politiques innovantes et de justice sociale dans le domaine du logement, des transports, de l'emploi, de l'éducation, de la jeunesse…

• Choisissons des élus combatifs et sur qui compter dans notre département.

Cantonales : l’UMP ne s’affiche plus, pour éviter la déroute

Parfois une image vaut mieux qu'un long discours et lorsqu'on regarde de près les listes des candidats de la majorité, dans le cadre des élections cantonales, on ne peut que constater qu'ils cachent leur appartenance à l'UMP, le parti majoritaire. Ainsi, dans beaucoup de cantons, les candidats de la majorité privilégient plutôt leur ancrage local, selon l'endroit où ils se trouvent.
Le but est donc d'éviter à tout prix une politisation du scrutin afin d'éviter une déroute politique dûe à l'impopularité record du Président sortant, puisque que 71 % des français sont mécontents de son action selon les derniers sondages, et même éliminé dès le premier tour de l'élection présidentielle. Il sera donc très intéressant d'examiner les résultats qui sortiront des urnes, alors même que ce scrutin ne passionne guère les foules, et de voir si la gauche sortira renforcée de ce scrutin, et si l'UMP limitera la casse.

Le Billet du jour : Les Françaises et les Français n’attendent pas d’alliance, ils aspirent à autre chose, VIVRE DANS LA DIGNITÉ.

N'hésitez pas à cliquer sur les images, celles-ci s'agrandissent et sont lisibles.

Au moment de la création du Front de Gauche, il y avait cette volonté de créer un rassemblement qui soit réellement à Gauche.
Le Front de Gauche devenait un outil permettant ce Rassemblement.
Ce n’est pas un Parti Politique. MAIS UN MOYEN FORMIDABLE pour mettre en place une politique de gauche qui soit réellement à GAUCHE.
Hors, certains s’en sert pour faire valoir leur conviction de gauche et à un moment, les gens, les électrices, et les électeurs ne sauront plus où ils en sont.
Aujourd’hui, sur le Journal Régional le « Républicain Lorrain » un encart conforte ce qui est dit.
On ne peut pas être sous la bannière Front de Gauche, et se prévaloir de la « majorité départementale ».
Le Parti Socialiste n’est pas membre de cet outil qui n’a comme objectif, de changer la politique actuellement appliquée, et surtout celle de la sois disant politique de gauche que souhaite appliquer les socialistes.
Certes, pendant deux mandats, les élus représentants le Parti Communiste ont fait alliance avec le PS pour avoir un département à Gauche, et quand je dis gauche, c’est un peu mieux que la droite.
Certes, les élus qui représentent le PCF font leur travail, car sur cela on ne peut rien dire, mais est-ce que cela suffit ?
Aujourd’hui les choses ont changé, le monde change, y a cas voir ce qui se passe dans les pays du Maghreb.
Suffit toutes ces promesses non tenues, suffit de gérer une structure Locale, Départementale et Régionale comme une entreprise. Suffit de dire que l’Etat ne donne pas les moyens. C’est vrai, c’est une réalité, mais pourquoi alors ne pas mobiliser les gens pour qu’ils bougent afin d’aller vers ce chemin du changement.
J’ai mal en tant que militant communiste de faire ce constat. Mais je pense à toutes celles et tous ceux qui se sont battus pendant des décennies pour obtenir des privilèges sociaux.
Je pense à mes amis Baldo, Enzo, François, Auguste, Virgil, et beaucoup d’autres encore, qui depuis plus de 50 ans militent et se battent  chaque jour pour profiter à un moment de ce travail, de pouvoir enfin voir leur pays bien à Gauche, à Gauche toute.
La France était un exemple, aujourd’hui force est de constater que si nous ne changeons pas vite de politique, si nous n’appliquons pas réellement une politique de Gauche, nous finirons plus profond que le fond du trou.
Le monde a changer, il faut faire avec, mais de là à rayer de nos têtes tout ce qui a été fait par des militants qui ont tout donné à leur parti pour que cela change, NON, je ne suis pas prêt, et je n’en ai pas envie.
Souvent quand je tiens ce genre de propos, on me met en avant le fait que si nous ne faisons pas d’alliance avec le PS, nous n’aurons plus d’élus. Et alors où est le problème ?
Avoir des élus, c’est bien, mais être à 2 %, c’est un désastre.
Et si nous sommes à 2 % c’est à cause de ces alliances qui n’ont pas lieu d’être. Dans tous les cas aujourd’hui, les Françaises et les Français n’attendent pas d’alliance, ils aspirent à autre chose, VIVRE DANS LA DIGNITÉ.
Soyons nous-même, ne nous forçons pas à faire ce qu’au fond de nous-même nous condamnons.
Soyons des exemples, soyons aux côtés du peuple, car dans ce peuple, il y a nos enfants, nos petits-enfants, et si nous ne faisons que des arrangements, les pauvres, quel avenir nous leur donnerons ?
« Seul Philippe MARX, secrétaire de la section PCF de Villerupt et « communiste de l’outil Front de Gauche » évoque la candidature d’élus du secteur dans son blog « Réagir ! Agir ! ». Alimenté quotidiennement, celui-ci traite également de politique nationale tout en égratignant sévèrement la majorité gouvernementale ». C’est entre autre ce que l’on pouvait lire dans le Républicain Lorrain d’aujourd’hui.
Pas belle la vie !!!
Toutes et tous ensemble, nous pouvons faire changer les choses, toutes et tous ensemble, nous pouvons faire fléchir cette politique de désastre social et humain.
FAISONS LES BONS CHOIX
!

septembre 2018
L M M J V S D
« Juil    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :