Conseil


Réagir à la crise financière : la perte de votre épargne n’est pas une fatalité

Le cabinet d'avocats LECOQ VALLON & ASSOCIES est spécialisé dans la défense des épargnants et des investisseurs. Maître Nicolas Lecoq Vallon propose des solutions pragmatiques, amiables ou judiciaires au profit des intérêts patrimoniaux.
Déroulement de l'entretien :
– Présentation brève du cabinet et de sa spécialité en banque assurance
– Quel est le ressenti de Maître Nicolas Lecoq Vallon sur la situation actuelle dans les domaines banque et assurance?
– Quels sont les types de dossier gérés par son cabinet spécialisé en cette période trouble ?
– Si j'ai un PEA, un compte titre et une assurance vie, dois-je me faire du soucis?
– Il y a-t-il un risque de bank run en France?
– Les faillites de compagnies d'assurance et de banques sont possibles; Quelles sont les garanties et sont-elles satisfaisantes?
– Le mot de la fin…


les technocrates (non élus) de la commission européenne pour une “réforme” du smic français

COMMISSION EUROPÉENNE – Bruxelles, le 7.6.2011 – SEC(2011) 806 final
RECOMMANDATION DU CONSEIL
concernant le programme national de réforme de la France pour 2011 et portant avis du Conseil
sur le programme de stabilité actualisé de la France pour la période 2011-2014

La Commission Européenne donne des recommandations à la France « concernant le programme national de réforme de la France pour 2011 et portant avis du Conseil sur le programme de stabilité actualisé de la France pour la période 2011-2014 » (disponible en pdf sur le site de l’UE).
« La politique actuelle de modération du salaire minimum doit être poursuivie. » Ca commence mal…
« veiller à ce que toute adaptation du salaire minimum favorise la création d'emplois, notamment pour les jeunes et les personnes peu qualifiées » Ah ! On va vers un SMIC à deux vitesses ?
« Le déficit courant de la France s'est progressivement creusé durant la dernière décennie. Cette situation s'explique par la dégradation de la balance commerciale des biens, elle-même provoquée en partie par une perte de compétitivité sur les coûts salariaux après la réintroduction, sur la période 2003-2005, d'un salaire minimum unique (la réforme des 35 heures engagée précédemment avait abouti à cinq niveaux minimums différents). » Je vous le disais. Qui a foutu la merde ?
« Des améliorations ont été apportées à la procédure d'indexation […], qui conduisent à une modération de la hausse du salaire minimum. » Des améliorations ? Heu…
« Toutefois, le salaire minimum français reste l'un des plus élevés de l'Union européenne ».
On les voit venir.
http://www.jegoun.net/2011/06/la-commis … r-une.html
La réforme des retraites était donc le hors d'oeuvre !