« Refaire le monde et reconnaître la Palestine »

Le prochain repaire transfrontalier de Là-bas si j’y suis proposera des échanges sur le conflit israélo-palestinien demain soir à L’Appartement. La famille Vescovi et l’Association France-Palestine 54 Nord en seront les invités.

L’Association France-Palestine Meurthe-et-Moselle Nord (AFPS 54 Nord), dont le siège se trouve à Thil, est toute jeune, mais elle est déjà très active. Née il y a quelques mois grâce à l’impulsion de trois militants, membres de la famille Vescovi, elle sera au centre du prochain repaire transfrontalier de Longwy de Là-bas si j’y suis, programmé ce jeudi 1 er septembre de 19 h à 21 h au café L’Appartement (place Darche).
Michel Vescovi, le président de la section du Pays-Haut, a en effet connu une de ces expériences qui changent la vie. Invité par ses deux fils en mai à découvrir sur place le Proche-Orient, il en est revenu transformé, et surtout avec des anecdotes et des rencontres toutes plus significatives les unes que les autres, qui permettent de mieux comprendre un conflit vieux de plus de soixante ans.
C’est cette expérience qu’il fera partager demain soir à Longw-Haut.
À l’heure où l’Organisation des nations unies (O nu) va réfléchir à la question de la reconnaissance de l’État palestinien lors de sa prochaine assemblée générale, dans trois semaines, ces conférences et autres actes du quotidien sont importants pour la famille Vescovi. « On animera donc le repaire de Là-bas si j’y suis, car cette émission de France Inter est l’un des derniers espaces d’expression libre dans les médias français, voire le seul. J’aime l’écouter à la radio, et j’aime cette idée de repaires, qui favorisent les débats et les échanges sur toutes les questions possibles. Jeudi soir, on va poursuivre notre but qui est d’informer les gens sur la Palestine, grâce à ce que l’on a vu et vécu là-bas », explique Michel Vescovi.
Une pétition, un film et une lettre aux élus
Les représentants locaux de l’AFPS profiteront de l’occasion pour continuer à faire signer la pétition sur la reconnaissance de l’État palestinien.
« Ceux qui voudront signer pourront ensuite le faire en mairie de Thil, ainsi que sur certains marchés où nous serons. »
Troisième occasion de s’informer et d’agir pour cette cause, vendredi 23 septembre à 20 h au cinéma Le Rio de Villerupt, avec la projection du film Gazastrophe de Samir Abdallah et Khéridine Mabrouck, qui sera suivie d’un débat avec les membres de l’association. « On espère que tout ce que l’on fait aura un impact, et provoquera un courant de reconnaissance de la Palestine. On essaie d’éveiller les consciences, car la télévision n’est que ce qu’elle est. Depuis mai, je dis aux gens : il suffit d’aller voir sur place. Je n’ai pas connu l’occupation allemande dans la région, mais d’après ce que mes proches m’en ont dit, je pense que c’est la même chose qui se passe au Proche-Orient. »
Michel, Thomas et Nicolas Vescovi ont vu le poids de la désinformation en France, provoquant une « grande différence entre ce qui est montré et la réalité. » Voilà aussi pourquoi ils ont décidé d’enfoncer le clou, en envoyant une lettre aux élus du secteur, parlementaires ou non, pour « intervenir auprès de notre gouvernement ».
L’information
Ces trois militants agissent contre les incessantes « humiliations » qu’ils ont constatées dans les territoires occupés, contre l’attitude « agressive » de l’armée israélienne, contre la répression des manifestations pacifiques, contre cette pauvreté et cette absence de libertés ou encore contre ces colons dont le seul but « est de poursuivre la colonisation » etc. Mais aussi pour ceux qui en Israël et en Palestine veulent la paix. « Ce n’est pas une guerre de religion, car chaque communauté vit côte à côte sans problème. Les Palestiniens ne veulent plus de violence. Il reste certains fous et déséquilibrés, comme on peut en voir ici aussi en France, mais c’est tout. Tout le monde a conscience que c’est en accueillant les gens, les ONG, les touristes et en leur faisant voir ce qui est que les choses bougeront. »
L’AFPS Meurthe-et-Moselle Nord et la famille Vescovi l’ont compris eux aussi.
Repaire Là-bas si j’y suis au café L’appartement demain soir, et chaque premier jeudi du mois, entrée gratuite.
Contact : Dominique : dommauvais@yahoo.fr ou 06 77 06 91 35
Sébastien Bonetti.
Républicain Lorrain du 31 Août 2011

octobre 2018
L M M J V S D
« Juil    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :