Sarkozy-Kadhafi : la preuve du financement

http://www.dailymotion.com/video/xqge2s_infos-mediapart-la-campagne-de-sarkozy-en-2007-financee-par-la-libye_news

28 avril 2012 Par Fabrice Arfi et Karl Laske
Le régime de Mouammar Kadhafi a bien décidé de financer la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Mediapart a retrouvé un document officiel libyen qui le prouve. Cette note issue des archives des services secrets a été rédigée il y a plus de cinq ans. L’en-tête et le blason vert de la Jamahiriya préimprimés s’effacent d’ailleurs légèrement. Ce document, avec d’autres, a échappé aux destructions de l’offensive militaire occidentale. D’anciens hauts responsables du pays, aujourd’hui dans la clandestinité, ont accepté de le communiquer à Mediapart ces tout derniers jours.
La traduction intégrale du document est à lire sous l'onglet "Prolonger" de cet article
Dès 2006, le régime libyen avait choisi « d’appuyer la campagne électorale» de Nicolas Sarkozy à la présidentielle de 2007, et ce pour un « montant de cinquante millions d’euros » : c’est ce qu’indique en toutes lettres cette note datée du 10 décembre 2006, signée par Moussa Koussa, l’ancien chef des services de renseignements extérieurs de la Libye.

Guéant/Droit de vote des étrangers : “propos imbéciles et xénophobes”

Pour Claude Guéant, accorder le droit de vote aux étrangers pourrait conduire à ce que "des étrangers rendent obligatoire la nourriture hallal" dans les cantines.
Ces propos du ministre de l'Intérieur sont imbéciles et xénophobes.
Imbéciles, car pour lui "étranger=musulman", ce qui montre l'immense culture générale de notre ministre de l'intérieur. Xénophobes, car encore une fois il s'agit pour le supporter de Nicolas Sarkozy de s'en prendre aux étrangers, suspects par nature.
Il est temps de stopper les dérives fascisantes du gouvernement et de mettre un terme à la course à l'échalote qui se dispute entre l'UMP et le FN, la droite-extrême et l'extrême-droite. Le Front de gauche refuse de limiter le débat présidentiel a ces questions qui ne font qu'attiser la peur et monter les français les uns contre les autres.
Ces propos ne sont pas dignes de la République française.
Aussi, le PCF et ses partenaires du Front de gauche les condamne fermement.
Si Claude Guéant n'est pas en accord avec les valeurs que porte cette République, personne ne le retient !

Sarkozy à bout de souffle sur la question des mineurs délinquants

Au cours d’un déplacement en Seine-et-Marne, ce matin, le Président de la République a annoncé, entre autres choses, des mesures rapides concernant l’encadrement militaire des mineurs délinquants.
A quelques mois d’échéances électorales difficiles et après le réquisitoire de Claude Guéant contre la « délinquance roumaine », Nicolas Sarkozy renchérit sur le terrain de la sécurité. Cette fois, il s'en prend aux jeunes en difficulté de 16 à 18 ans en recyclant une proposition controversée de Ségolène Royal en 2007, elle même reprise par Eric Ciotti, et avec en filigrane, le rêve d’une division de la gauche.
Solution facile et symptomatique d’un gouvernement en panne sur la sécurité et la jeunesse, l’encadrement militaire des mineurs délinquants est tout sauf une bonne idée. Les expériences similaires menées auprès des jeunes majeurs (comme les JET – programme "Jeunes en équipe de Travail – entre 1986 et 2003) ont démontré l’échec de ce type de réinsertion. Il n'y a aucune raison que l'armée parvienne à réussir ce que la justice et l'éducation nationale peine à faire.
Alors que les tribunaux n’ont pas constaté d’évolution particulière de la criminalité de ces jeunes depuis plusieurs années, le Président de la République joue de l’amalgame. Il roule des mécaniques. Loin du brassage social à l’origine du service militaire, il veut punir certains et les isoler. Quitte à en faire des bombes à retardement.

Les hirondelles de Guéant ne font pas le printemps de la sécurité

Claude Guéant vient d’annoncer la création de « patrouilleurs » chargés d’assurer la visibilité de la police. Il s’agit d’un retour par la petite porte de la police de proximité. Pour Nicolas Sarkozy et son équipe, il s’agit d’un formidable aveu d’échec après tant d’années passées à saccager la police de proximité créée par la gauche.
Pour autant, le retour de ces « hirondelles » ne fait pas le printemps de la sécurité. L’annonce de Claude Guéant reste particulièrement floue. Tout indique que ces nouvelles unités se feront par le biais d’un redéploiement des forces de police existantes qui souffrent déjà cruellement de sous-effectif.
La France a besoin d’une politique ambitieuse en matière de sécurité. Cela passe d’abord par un grand service public de la sécurité. Cette politique nécessite d’en finir avec la RGPP destructrice d’emplois de fonctionnaires de police ou de gendarmes. Dans le même temps, une politique de sécurité efficace devra s’appuyer sur une lutte sans merci contre l’argent sale et les trafics qui prennent leurs racines dans les beaux quartiers et pourrissent la vie des habitants des quartiers populaires.

Le meilleur du pire de Claude Guéant

Montage vidéo de ses meilleures interventions en seulement 22 jours…
Qui fait mieux ?

17 mars sur Europe 1 : "Les Français, à force d'immigration incontrôlée, ont parfois le sentiment de ne plus être chez eux, ou bien ils ont le sentiment de voir des pratiques qui s'imposent à eux et qui ne correspondent pas aux règles de notre vie sociale. Nos compatriotes veulent choisir leur mode de vie, ils ne veulent pas qu'on leur impose un mode de vie."
21 mars dans le Talk Orange-Le Figaro : "Heureusement qu'il était là. Parce que le monde entier s'apprêtait à contempler à la télévision des massacres commis par le colonel Kadhafi, heureusement, le président a pris la tête de la croisade pour mobiliser le Conseil de sécurité des Nations unies et puis la Ligue arabe et l'Union africaine."
24 mars sur i-Télé : "Les agents des services publics évidemment ne doivent pas porter de signes religieux, manifester une quelconque préférence religieuse, mais les usagers du service public ne doivent pas non plus."
4 avril à Nantes : "En 1905, il y avait très peu de musulmans en France, aujourd'hui il y en a entre 5 et 6 millions. Cet accroissement du nombre de fidèles et un certain nombre de comportements posent problème. Il est clair que les prières dans les rues choquent un certain nombre de concitoyens. Et les responsables des grandes religions ont bien conscience que ce type de pratiques leur porte préjudice."
8 avril dans entretien au Figaro magazine : Il parle de sa proposition de réduire l'immigration légale ! (pas de vidéo)

Guéant sur l’immigration légale : la machine à produire des sans-papiers est en route

Claude Guéant qui, depuis qu'il est Ministre de l'intérieur, participe activement à la course à l'investiture du FN, a encore fait des siennes. Dans le Figaro Magazine à paraître vendredi 8 avril, il annonce vouloir réduire l'immigration légale. Le concours des propositions les plus stupides est donc ouvert avec Marine Le Pen. Réduire l'immigration légale comme le propose Claude Guéant conduirait automatiquement à augmenter l'immigration clandestine : Beau résultat ! La machine à produire des sans-papiers est en route.
La France est un pays ouvert sur le monde, où les Miradors ne surplombent pas nos frontières. Mais peut-être est-ce cela le rêve secret du Ministre de l'intérieur : entourer de barbelés le territoire national. On frémit d'avance aux prochaines annonces gouvernementales.

Claude Guéant : de Secrétaire général de l’Élysée à rabatteur de voix pour le FN

Pour le nouveau Ministre de l'Intérieur, Claude Guéant les Français « ont parfois le sentiment de ne plus être chez eux », à cause d'une « immigration incontrôlée ». Voilà ce qu'est devenu l'ex-secrétaire général de l'Élysée, un rabatteur de voix pour le Front National. Terrifiant. Mis en pièce dans les sondages par une opinion publique qui n'en peut plus de leur politique, le pouvoir sarkozyste tente de nous refaire le coup du bouc-émissaire, l'immigré responsable de tout ce qui ne va pas dans le pays.
Cette minable petite phrase est indigne. Cette droite ouvertement xénophobe doit être sanctionnée dès ce dimanche lors des élections cantonales. Le PCF condamne de toutes ses forces les propos du ministre et continuera de combattre le racisme et ceux qui le portent.

août 2018
L M M J V S D
« Juil    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :