Construction de logements à Jérusalem-Est : « inacceptable provocation israélienne »

En annonçant la construction de 1100 logements à Jérusalem-Est, cette partie de la ville qui doit constituer la capitale du futur État palestinien, le gouvernement israélien met au défi l'ONU et en particulier les membres du Conseil de Sécurité dans une inacceptable provocation. Le PCF condamne avec force cette décision consternante d'hostilité et d'arrogance et ce mépris du droit, alors que le Président Mahmoud Abbas a présenté il y a quelques jours une offre historique de paix et de règlement politique qui a changé la donne et qui permet réellement une solution juste et durable. L'attitude scandaleuse et choquante des autorités israéliennes doit se voir opposer des mesures de rétorsion directes et très concrètes. Le PCF appelle la France et ses partenaires européens, au delà des critiques et des condamnations verbales, à prendre leur responsabilité, à sanctionner Israël, notamment par la suspension immédiate de l'Accord UE/Israël, par l'arrêt de toute vente d'armes, par le boycott des produits des colonies et de tout ce qui contribue à la colonisation. L'attitude israélienne n'est plus tolérable.

Une circulaire interdit l’appel au boycott civique en France

Les tenants de la pensée unique n’ont pas froid aux yeux ! Ils ont déposé plainte contre Stéphane Hessel, résistant de la 2nd guerre mondiale, déporté à Buchenwald et co-rédacteur de la déclaration universelle des droits de l’homme pour désobéissance civile à un réglement liberticide. La boucle est bouclée !
Une circulaire de la chancellerie stipule que tout appel au boycott des produits d’un pays est désormais assimilé à un délit pour « provocation publique à la discrimination envers une nation » puni d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende. Le ministère demande aux procureurs de la République d’assurer une répression « ferme et cohérente » de ces agissements. [1]
Cela signifie que l’appel au boycott d’une multinationale d’un pays pour des raisons éthiques, humaines, environnementales, sanitaires …est bel et bien interdit !

Continuer la lecture de « Une circulaire interdit l’appel au boycott civique en France »

Israël face aux critiques : Finkielkraut vs Hessel

Première partie,
1/ zapping sur Israël vue des TV étrangères
2/ clash Alain Finkielkraut contre Stéphane Hessel sur les boycotts BDS
(Boycott, Désinvestissement et Sanctions" lancés par les Palestiniens le 4 juillet 2005 ).

Deuxième partie,
Débat entre Esther Benbassa et Gil Mihaely, correspondant du Yediot Aharonot, sur les campagnes de boycott BDS.