atteinte


Déblocage des raffineries par la force : une atteinte inadmissible aux droits des salariés

Les pressions sur les salariés en lutte des dépôts pétroliers sont insupportables. L’arrêté imposant la réquisition de salariés grévistes à la raffinerie Total de Grandpuits (Seine-et-Marne) est une atteinte inadmissible aux droits des salariés.
Le gouvernement piétine délibérément un des fondements de notre constitution : le droit de grève. Comment est-ce possible de mépriser autant les forces vives d’un pays que l’on est censé gouverner ?
Les pouvoirs publics ne semblent pas prendre la mesure d’un mouvement d’une ampleur inédite qui montre à quel point le pays est en colère contre son propre gouvernement.
Non, Monsieur Hortefeux, le conflit est loin d’être « classique » ! La mobilisation des salariés de tous secteurs et notamment ceux des raffineries est forte et sur d’elle. Mais surtout, elle est soutenue par 71% des français !
L’attitude du gouvernement doit changer. Nicolas Sarkozy doit de toute urgence retirer son projet de loi et reprendre les discussions. Il y a urgence.