Francfort: des milliers d’opposants à l’austérité manifestent.

francfort_austeriteLe mouvement Blockupy a mobilisé plusieurs milliers de manifestants contre la troika et sa politique d'austérité pour la seconde fois en deux jours à Francfort, capitale économique de l'Allemagne.
Après avoir fait le siège avec succès de la Banque centrale européenne, l'un des trois piliers de la troika avec l'Union européenne et le FMI en faveur de l'austérité budgétaire, le collectif anticapitaliste est parvenu à mobiliser près de 20.000 personnes (5.000 selon la police) lors de cette journée européenne "tous unis contre la troika", ce samedi d'autres manifestations anti-austérité étaient également prévues dans le sud de l'Europe comme à Paris, au Trocadéro.
Syndicats mobilisés
La manifestation francfortoise, lancée dans le centre de la ville, devait rejoindre les abords de la Banque centrale européenne (BCE) où un rassemblement était prévu aux alentours de 16 heures 30, afin de marquer le jour anniversaire de la fondation de l'institution monétaire.
Syndicats et organisations de gauche (Verdi, IG Metall, le parti Die Linke, Attac, etc.) participaient à l'initiative qui fait suite à une autre manifestation organisée la veille et qui avait réuni près de 2.000 personnes contre l'austérité et la spéculation agricole.
"Nous voulons clairement dire que la politique de la banque centrale européenne et de la troïka, soumises à l'influence capitale du gouvernement fédéral, n'est pas la solution", a affirmé à l'AFP Roland Süss, porte-parole de Blockupy.
« Au nom de la gauche »
« Je suis contente de voir les gens ensemble pour exprimer leur solidarité »,  a expliqué à l'AFP Marica Frangakis, 62 ans, une manifestante grecque d'Attac, ajoutant: « Nous avons besoin de plus de solidarité, le capital est uni et fort mais beaucoup de voix s'expriment au nom de la gauche en Europe, ce qui rend les choses plus difficiles. C'est bien de voir que les gens (en Allemagne) se sentent aussi concernés par la crise ».

http://youtu.be/Mk8HcpWCqgI

FMI : Appel aux ministères lancé par Attac

Dernier jour pour que les gouverneurs du fonds monétaire internationale (FMI) fassent connaitre leurs candidats à la succession de Dominique Strauss-Kahn. L’association altermondialiste Attac, qui a proposé une alternative à la candidature de Christine Lagarde, à travers sa co-présidente Aurélie Trouvé, a convié toute personne souhaitant exprimer leur soutien à appeler les ministères de l’Economie, du Budget ce vendredi.
Arguant d’avoir reçu le soutien de dizaines de milliers de personnes et d’organisations en à peine 48 heures, l’association a fait parvenir une lettre ouverte à Christine Lagarde, gouverneur du FMI, lui demandant de « présenter la (ma) candidature d’Aurélie Trouvé, sans nécessairement la soutenir, au conseil d’administration du FMI ». En effet, tout candidat à la direction générale doit être présenté par au moins un gouverneur du Fonds.
Aux standards des ministères de l’Economie et du Budget, contactés par l’Humanité, ils déclarent avoir « reçu énormément d’appels cette après-midi pour soutenir Aurélie Trouvé ». Ils ont pour consignes de comptabiliser ces appels puis de faire remonter les chiffres à Matignon.
Une déclaration de Matignon devrait intervenir en fin d’après-midi, d’après une de nos correspondantes. Matignon n’as pas souhaité en dire plus.

  • A lire :

–> Le G8, le G20, le FMI, l’OMC mettent le monde à terre, un point de vue d'Aurélie Trouvé

–> Entretien avec la coprésidente d'ATTAC

–> G8 à Deauville : silence, on tourne ! (Attac)

Samedi 25 juin : Villerupt – Face à l’Hôtel de Ville – venez dire NON à l’exclusion avec la Section PCF de Villerupt et tous les présents.

Dans le cadre de la Fête du Parti Communiste Français section de Villerupt, exposé-débat de Vescovi Thomas, membre du Conseil National de l'Association France-Palestine Solidarité, sur son périple en Palestine.
Du 1 au 8 mai, accompagné de mon père et mon frère, j'ai parcouru la Cisjordanie (Jérusalem, camp de réfugiés, Hébron, Naplouse, Bil'in, Ramallah…) dans le but de comprendre, apprendre, et voir la situation de cette terre occupée illégalement depuis 1967 par l’État d’Israël. Ce retour de mission est l'occasion de rendre compte d'une situation abjecte imposée à tout un peuple, qui en dépit de sa souffrance demeure droit, digne et résistant.
A travers nos rencontres, nous expliquerons les sources du conflit, en revenant fréquemment dans le passé afin de comprendre le présent.
Par la suite, un débat sera engagé avec les personnes présentes sur notre expérience, l'actualité, les perspectives, les moyens de lutter en France…

Venez nombreux et faites tourner l'info !

G8 dégage ! Rendez-vous au Havre les 21 et 22 mai

Au banquet des requins, les peuples se rebiffent ! C’est le titre du tract unitaire diffusé par le collectif havrais anti-G8. A diffuser sans modération pour faire du rassemblement havrais des 21 et 22 mai un tremplin pour les initiatives anti-20 prévues à Cannes en novembre.
Le G8 réunira les 26 et 27 mai à Deauville les dirigeants des 8 pays les plus riches du monde. Au lendemain de la tempête financière de 2008, ce G8 a maintenu la dictature de la finance qui emprisonne tous les aspects de notre existence : logement, travail, éducation, agriculture, climat, retraites, connaissance, biodiversité… Les réponses solidaires et démocratiques à la crise mondiale viendront des peuples eux-mêmes, pas des dirigeants des pays les plus riches ! Nous leur refusons le droit d'imposer des plans d'austérité dont ils sont exonérés et qui font payer aux citoyens la crise dont leur capitalisme est responsable.
La planète est bousculée !
Les exemples européens montrent la violence des attaques contre les conditions d’existence des populations. Mais les énormes manifestations à Londres et ailleurs prouvent la volonté des peuples de ne pas se résigner.
Les processus révolutionnaires en cours dans le monde arabe ont abattu deux dictatures et viré leurs familles mafieuses.
Continuer la lecture de « G8 dégage ! Rendez-vous au Havre les 21 et 22 mai »

Europe: la riposte au pacte de compétitivité s’organise

Réuni ce vendredi et samedi à Bruxelles, le Conseil européen doit adopter le pacte pour l'euro. Des syndicats d’une quinzaine de pays, avec la Confédération européenne, la CGT, FO, la CISL italienne, le FGTB belge…, des ONG avec Attac, les Économistes atterrés, appellent à une vaste mobilisation pour construire une autre Europe.
«Nous voulons une Europe plus sociale, plus écologique et plus démocratique à l’intérieur, reposant sur la coopération et la solidarité entre les personnes et entre les peuples. (…) Nous sommes pro-Europe, au sens où nous croyons qu’une meilleure intégration économique et sociale est possible au niveau européen, et qu’elle est nécessaire. » C’est au nom de ces valeurs qu’une quarantaine d’organisations syndicales et d’associations d’une quinzaine de pays européens appellent à une vaste mobilisation des salariés et des peuples contre le pacte de compétitivité d’Angela Merkel et de Nicolas Sarkozy qualifié de « véritable déclaration de guerre aux peuples d’Europe » (L'Humanité a été la première à alerter sur le sujet: lire l'article).

Continuer la lecture de « Europe: la riposte au pacte de compétitivité s’organise »

SORTIE DE L’EURO : SOLUTION OU IMPASSE (suites) ?

Le journal « l’Humanité » du 15 janvier 2011 publiait 4 tribunes sur la question de « la sortie de l’euro ». Étant le premier à permettre l’expression de points de vue différents, qu’il soit ici remercié. D’autres quotidiens, hebdomadaires et mensuels pourraient s’en inspirer. Néanmoins, l’Huma a quitté une position de neutralité en apportant un commentaire orienté, montrant ainsi que la position défendue par Jacques Nikonoff, porte-parole du M’PEP, était totalement minoritaire par rapport à la ligne éditoriale du journal et aux positions défendues par le PS (« une gigantesque erreur »), le PCF (« tentation illusoire »), et le mouvement altermondialiste Attac (« un mirage dangereux »).
Ouvrir le débat de cette manière sur une question difficile signifie vouloir le refermer par le simple biais de l’arithmétique : une position pour « la sortie de l’euro », quatre contre. On aurait pu attendre une plus grande rigueur et vigilance de la part du journal l’Humanité de façon que le lecteur se fasse une opinion par lui-même, ceci n’a pas été le cas. Autant la position du PS, qui était pour le Traité constitutionnel européen (TCE), nous paraît logique, autant nous paraissent surprenantes celles du PCF et d’Attac qui se sont opposés en 2005 au TCE et son contenu, dont la monnaie unique. Le même argument revient dans leurs 3 plaidoyers : l’euro engendrerait moins d’égoïsme de la part des nations de la zone euro. Peuvent-ils nier qu’un des effets de la monnaie unique a été de faciliter la pression des capitalistes de la zone euro sur les salariés ?

Continuer la lecture de « SORTIE DE L’EURO : SOLUTION OU IMPASSE (suites) ? »

Ouverture d’un vaste front citoyen pour la retraite

À l’initiative d’Attac et de la fondation Copernic, près de 400 personnalités, dirigeants des partis de toute la gauche, intellectuels, syndicalistes, lancent un appel à la mobilisation « contre la paupérisation programmée des futurs retraités ».

« La question des retraites pose celle de la société dans laquelle nous voulons vivre. Nous ne pouvons accepter la paupérisation programmée des futurs retraité(e)s, l’idéologie absurde du ‘‘ travailler toujours plus ’’ et la destruction des solidarités sociales. Nous souhaitons contribuer à une vaste mobilisation citoyenne pour stopper cet engrenage. » Alors que les syndicats viennent d’engager leur propre processus de mobilisation, et préparent, notamment, un1er Mai de grande envergure, c’est en quelque sorte un nouveau front qui s’est esquissé hier, pour contrer le projet sarkozyste de réforme des retraites. À l’initiative de l’association Attac et de la fondation Copernic, près de quatre cents personnalités lancent un appel à « faire entendre les exigences citoyennes sur les retraites ».

Continuer la lecture de « Ouverture d’un vaste front citoyen pour la retraite »