Le nuage radioactif sur la France ce mercredi

Le précédent du nuage radioactif de Tchernobyl n'incite pas à l'optimisme. Pourtant, l'Autorité de sureté nucléaire (ASN) se veut rassurant. Les masses d'air contaminées lors de l'accident nucléaire survenu au Japon à la centrale de Fukushima, qui arrivent mercredi en France métropolitaine, ne présentent a priori aucun risque pour la population française.
La Criirad
(Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité), organisation indépendante, partage d'ailleurs le même avis. La distance séparant la France et le Japon, via les océans Pacifique et Atlantique, soit environ 15.000 km, rendent le risque négligeable. Il ne pourra sans doute même pas être mesuré par les détecteurs tant les quantités d'éléments toxiques seront faibles et aucune précaution particulière n'est donc requise. La Criirad promet cependant de réaliser des analyses détaillées pour fournir des données précises.
L'organisation fondée après l'accident de Tchernobyl, en 1986, où la France avait nié à tort le risque du nuage contaminé, reste toutefois prudente. "Le passage des masses d'air contaminées sur la France ne doit pas générer trop d'inquiétude. Cependant, compte tenu du manque crucial de données, la Criirad est contrainte de laisser certaines affirmations au conditionnel. Ceci devrait pouvoir être corrigé très rapidement", écrit-elle.

Continuer la lecture de « Le nuage radioactif sur la France ce mercredi »

Catastrophe au Japon : NUCLEAIRE – L’EXIGENCE DE TRANSPARENCE

SOLIDARITÉ
Le tremblement de terre qui a secoué et continue de secouer le Japon a atteint une force inégalée. Les conséquences humaines et environnementales de ce nouveau cataclysme naturel sont dramatiques.
Face à un tel drame humain, l’heure est à la solidarité. Celle des communistes français s’exprime avec la plus vive détermination. Nous vivons heure par heure l’évolution et nous sommes admiratifs face à l’attitude courageuse et responsable du peuple japonais.  Nous nous félicitons que la solidarité internationale s’organise et que la France y contribue avec ses équipes spécialisées. Pour ce qui nous concerne nous entrons en contact avec les organisations progressistes japonaises notamment le Parti communistes japonais.
L’ampleur des destructions environnementales produites par le tremblement de terre puis le tsunami, l'étendue des pollutions de toutes sortes sur les écosystèmes côtiers et à l’intérieur des terres sont  considérables.  
Nous sommes très inquiets des graves accidents nucléaires qui se déroulent actuellement dans les centrales de Fukuschima Daiichi, et Fukushima Daini.  Les autorités japonaises comme internationales (AIEA) estiment la situation très grave. Il s'agit d'une catastrophe de grande ampleur.
VIGILANCE
Continuer la lecture de « Catastrophe au Japon : NUCLEAIRE – L’EXIGENCE DE TRANSPARENCE »