Nicolas Sarkozy se lance dans la course aux armements

La sécurité publique va se doter de 150 fusils à pompe et de 600 boucliers balistiques souples supplémentaires, principalement au bénéfice des brigades anticriminalité (Bac), a indiqué aujourd'hui la direction générale de la police nationale (DGPN).
Cette annonce répond au décès d’un policier, grièvement blessé dans une fusillade à Vitrolles.
En accédant aux demandes du syndicat Alliance, Nicolas Sarkozy s’inscrit cependant dans une insupportable course aux armements – qui ne résoudra rien.
Les conditions de travail de plus en plus difficiles des policiers tiennent surtout à la baisse des effectifs dans le cadre de la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP), et à l’éparpillement de leurs missions.
Au concours de l’arme la plus lourde, les caïds gagneront toujours. C’est le trafic d’armes, qu’il faut combattre – en formant et en recrutant de nouveaux fonctionnaires.

octobre 2018
L M M J V S D
« Juil    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :