La candidature fromage-qui-pue

Mélenchon fait un pas de plus vers la présidentielle 2012
Jean-Luc Mélenchon, président du Parti de gauche (PG), fait un pas de plus vers la présidentielle de 2012, se disant "capable" d'être le candidat commun du Front de gauche, mais le PCF, son principal partenaire, ne l'entend pas de cette oreille.
Beaucoup plus médiatique que sa "camarade" Marie-George Buffet (PCF) malgré ses critiques acerbes envers les journalistes, l'eurodéputé – qui ne cache pas son ennui au Parlement européen – compte bien jouer sa carte après les bons scores du Front de gauche aux européennes et aux régionales.
2012 ? "Je m'en sens capable. Dans la crise, c'est l'heure des personnes qui ont du caractère, pas des fromages pasteurisés ou des poissons lyophilisés", assure lundi dans Libération celui qui aurait déjà voulu représenter le FG aux régionales en Ile-de-France à la place du discret numéro deux du PCF Pierre Laurent.
S'il "refuse d'entrer dans les habits de l'homme providentiel", l'ancien ministre de Lionel Jospin ajoute : "pour autant, arrêtons de flinguer une personne dès qu'elle semble se distinguer. Je suis prêt à être utile", dit-il, fort d'un sondage Ifop sur la présidentielle fin mars, le donnant à 6%, devant Olivier Besancenot (NPA) à 5%.
 

octobre 2018
L M M J V S D
« Juil    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :