CCE / Arcelor Mittal : un projet mortifère cautionné par le gouvernement

florange3011_0Hier s'est tenue la réunion du CCE d'Arcelor- Mittal qui va être lourd de conséquences pour l'emploi industriel et la sidérurgie française. En effet, l'ogre financier Mittal a annoncé son projet industriel mortifère pour les prochaines années, s'appuyant sur l'accord obtenu fin 2012 avec le premier ministre et son gouvernement. Fermeture de la phase liquide de Florange, mise au cocon pour 6 ans des hauts fourneaux, redéploiement de l'activité de décapage et de laminage de Basse Indre vers le site Mosellan… Bref Laskhsmi Mittal avec l'accord de Jean Marc Ayrault a donner le coup de grâce à la sidérurgie française, véritable colonne vertébrale de toute l'industrie.
Après le rapport Faure qui épinglait sévèrement les choix financiers de Mittal, le rapport indépendant du cabinet Secafi Alpha souligne les grands risques d'échec du projet Mittal. Se taire, c'est cautionner le plan de casse de Mittal et hypothéquer l'avenir industriel de la France. En effet, nul n'ignore que la demande d'acier ne va pas faiblir à l'avenir et que l'exportation coutera très chère à notre pays.
Monsieur le Premier ministre, la moralisation de la vie politique aux yeux des salariés de la sidérurgie, de Dunkerque à Basse Indre, en passant par Florange c'est réouvrir le dossier de la sidérurgie et retirer la parole donnée par l'Etat à Mittal. Les salariés et leurs organisations syndicales sont porteurs de propositions concrètes et sérieuses. Elles restent plus que jamais d'actualité.

Soutenez la lutte des travailleurs d’Arcelor Mittal à Florange, pour le maintien des industries stratégiques en France. Signez la pétition !

Cliquez sur l'image pour signer la pétition.