Chômeurs arrêtés au Fouquet’s : « attaque contre les libertés syndicales »

Pour protester contre la proposition de Nicolas Sarkozy d'organiser un référendum anti-chômeurs, les organisations de chômeurs ont envahi symboliquement le Fouquet's.
Lors de cette manifestation pacifique, 70 militants ont été arrêtés et accusés de « vols de petites cuillères » (sic) pour lesquels ils risquent d'être poursuivis.
Aux cotés de leurs organisations (APEIS, AC et MNCP), je dénonce cette atteinte au droit à manifester ainsi qu'une nouvelle attaque contre les libertés syndicales.
Je veux dire mon adhésion totale à leur combat contre ce référendum scandaleux et démagogique.
Les manifestants doivent être libérés immédiatement du commissariat du 18 ème arrondissement où ils sont actuellement retenus.