Le billet du jour : Mes chers compagnons d’amour….

Bonjour à toutes et à tous, bisous à toutes celles, et tous ceux, qui sont mes amis(es).
Parler de politique c’est bien, vouloir changer le monde pour qu’il soit meilleur c’est mieux.
Mais ce matin, je ne vous parlerais pas de politique, mais de mes deux compagnons, que sont mon chat et mon chien.
Deux animaux de compagnie, et quelle compagnie !
Le chat s’appelle BOUBA et oui, que voulez-vous, je me suis bien attribué le pseudo de ForrestGump54, et Bouba, si vous connaissez le film, est l’ami de Forrest Gump.
Il est adorable, un chat de gouttière, tigré gris foncé et de belles taches blanches.
Le matin, quand je me lève, il me rejoint dans mon bureau, et pendant que j’écris sur mon blog, il se met sur mes genoux, ronronne tout ce qu’il peut, et de temps en temps, me regarde, lève la tête, et de son museau, il s’approche de mon visage pour le toucher. C’est comme s’il me faisait des bisous.
Je le caresse, et il ronronne encore plus fort. Pas beau ça !
Toujours à l’affût du repas, il nous mène lui-même à l’endroit, où il y a ses croquettes, et ses bons sachets de nourritures qui l’adore.

Le chien s’appelle KUBIAC, d’abord ça devait être un « STAF », mélangé avec un chien de chasse. Déclaré en 1ère catégorie, s’il a quelque chose du STAF, c’est son torse musclé, mais qu’est-ce qu’il est gentil, affectueux. Si lui est un chien de première catégorie, ceux qui le sont vraiment, sont hors critère.
Gris, blanc et des taches noires, surtout autour des yeux, on dirait un « RAPETOUT ».
Quand nous rentrons du travail, ou des courses, il arrive, sa queue, allant de droit à gauche, cognant les murs, il nous saute dessus, prends notre main dans sa gueule, et nous ramène dans la cuisine, ou le salon.
Nous sommes attendus.
Ces moments d’amour entre le chien et nous durent parfois plusieurs minutes.
Quand nous sommes devant la télé, il vient se poser sur nos genoux, comme s’il avait besoin d’affection, nous regarde avec son regard de plus malheureux de monde, et nous, nous succombons à ces postures simples, de forme d’amour, des gestes qui nous font plaisir, car quelque part, il y a forcément de la reconnaissance.
Oui, les animaux savent aussi dire merci, et être reconnaissant, il suffit pour cela, de les aimer, comme ils nous aiment, de les respecter, comme ils nous respectent.
Ce ne sont pas des poupées ou de ces ours en peluches, ils sont vivants, ils ont leur vie, leurs habitudes, et avoir des animaux, c’est une responsabilité, ce n’est pas pour un moment, ou encore un caprice.
Quand nous en avons, il faut aussi vouloir assumer son rôle de maitre (mot que je déteste, je préfère le mot compagnon ou encore tuteur). Personne n’a de maître.
Quoiqu’il en soit, je n’en voulais jamais, mais depuis, que ces deux amis, sont parmi nous, ils font partie de la famille, et choyés, comme s’ils étaient nos enfants.
Ce sont vraiment des amis fidèles.
Kubiac, quand vient nos petits-enfants, joue le jeu du protecteur, il les suit partout et les assure de sa garde, afin qu’ils ne fassent pas de bêtises ou encore mal.
Parfois, je dirais même souvent, ces animaux sont plus amis, que les amis humains.