Amnistie sociale : Respecter le vote du Sénat !

pierre_laurentLa décision du gouvernement de ne pas voter la proposition de loi d'amnistie sociale est incompréhensible. Elle s'apparente à un désaveu cinglant du Sénat et de sa majorité de gauche. Elle est une volte face par rapport aux positions exprimées par Madame Taubira, Ministre de la Justice lors des débats sur le texte au Sénat. Surtout, cette proposition de loi constitue un acte de justice à l'égard de l'ensemble des salariés et des syndicalistes qui luttent pour le maintien de leur emploi à l'heure où le chômage atteint un record dramatiquement historique. Le rejet de ce texte, quelques jours seulement après l'adoption de l'ANI qui instaure une amnistie patronale en limitant les délais de recours contre les licenciements abusifs est un nouveau coup dur contre le monde du travail. Comble du calendrier, la discussion dans l’hémicycle de l'Assemblée des propositions de loi du Front de gauche sur l'amnistie sociale et sur les licenciements boursiers interviendra le 16 mai, quelques jours après le vote définitif de l'ANI.
Dès aujourd’hui, j'appelle à ne pas laisser faire ce mauvais coup. La parole doit revenir aux députés de gauche qui peuvent, comme leurs collègues du Sénat, voter cette loi le 16 mai. J'appelle à la levée d'un mouvement pétitionnaire de soutien à la proposition de loi des parlementaires du Front de gauche. Cette mobilisation doit venir renforcer les cortèges, qui le 1er mai, défileront dans tout le pays pour défendre les droits des travailleurs. Le 5 mai, la marche citoyenne à l'appel du Front de gauche doit être un moment fort de la mobilisation pour l'amnistie sociale. Cette dernière doit enfin se prolonger jusqu'au 16 mai, jour du vote des propositions de loi du Front de gauche, où j'appelle au rassemblement.
Indéniablement, seule la mobilisation citoyenne et populaire peut contraindre le gouvernement à faire machine arrière et à respecter le vote du Sénat.

ANI : le gouvernement doit laisser le Parlement légiférer en toute sérénité sans pression ni blocage..

ani-au-senatLe PCF exige le respect du Parlement et le déverrouillage du débat sur l'ANI au Sénat. Depuis trois jours, alors que le ministre Sapin parle d’un projet de loi historique, il refuse d'accepter le moindre amendement et verrouille le travail parlementaire. Les débats se déroulent devant un hémicycle déserté par l'UMP qui laisse faire et le PS qui joue les muets du sérail. Les protestations conjointes du groupe CRC, des sénateurs écologistes et de la sénatrice socialiste Marie-Noëlle Lienemann sont systématiquement écartées. Cela doit cesser. Il reste de nombreux amendements à examiner. Le débat doit être libéré de cette consigne de fermeture. Le PCF appelle le gouvernement à laisser le Parlement légiférer en toute sérénité sans pression ni blocage.

OUPS ! Le Député de la 3ème circonscription de Meurthe-et-Moselle (Christian ECKERT-PS) a voté POUR !

513_communistes-36Voici la liste des députés qui ont votés contre l'ANI ou qui se sont abstenus.
Merci aux députés du Front de Gauche qui ont voté contre le projet de loi sur la flexibilté: François Asensi, Huguette Bello, Alain Bocquet, Marie-George Buffet, Jean-Jacques Candelier, Patrice Carvalho, Gaby Charroux, André Chassaigne, Marc Dolez, Jacqueline Fraysse, Alfred Marie-Jeanne, Jean-Philippe Nilor, Nicolas Sansu.
Merci aux 6 deputés PS qui ont fait de même : Pascale Boistard, Kheira Bouziane-Laroussi, Marie-Anne Chapdelaine, René Dosière, Christophe Léonard, Stéphane Travert
Les députés EELV se sont abstenus ainsi que 35 députés PS.
Nous saurons nous souvenir où sont les traîtres

Que l'on se comprenne bien, ce n'est pas de la délation, mais malheureusement un constat !
Nous militants Front de gauche avons appelés à voter pour Hollande et ces députés PS et aujourd'hui ils font comme s'ils étaient tout seuls.
Écouter la voix du Peuple, de votre politique de droite, le peuple n'en veut pas !
Mais où avez-vous mis vos convictions sois disant de gauche ?

74 députés de gauche ont refusé de voter le texte de l’ANI

ani-toulouseL'Assemblée nationale vient de voter le projet de loi sur l'ANI. C'est un coup de Jarnac porté aux droits des salariés. Ce texte soutenu par le MEDEF va renforcer les possibilités de licenciement au moment où le chômage connait des taux records.
Je salue le travail des députés communistes et Front de gauche pour mettre à jour la nocivité de ce texte et ouvrir toutes les brèches possibles. Leur mobilisation a permis que dans le vote final, 19 députés de gauche votent contre le texte et 55 s'abstiennent. C'est donc 74 députés de gauche qui ont refusé de voter le texte de l'ANI. Cela signifie que le projet de loi adopté aujourd'hui à l'Assemblée nationale n'aura pas de majorité de gauche au Sénat. Le groupe des sénateurs CRC est décidé à continuer ce combat avec détermination, au coté de tous ceux qui se sont mobilisés aujourd'hui dans de nombreuses villes de France. La bataille n'est pas terminée.

Témoignages: pour eux, l’ANI, c’est déjà maintenant

2013-04-07fonderie-du-poitouTrois salariés des Fonderies du Poitou, de Coop Atlantique et de Safran Snecma témoignent des conséquences de l'adoption par les députés de l'accord national interprofessionnel sur l'emploi. Flexibilité, salariés pressurés et variables d'ajustement pour tout le monde.
«On refuse la flexibilité à outrance»,
Patrice 
Mochon, Fonderie du Poitou Saint-Jean Industries
«À la Fonderie, suite à nos luttes, nous avons repris le travail. La flexibilité s’organise avec le chômage partiel. Mais nous n’accepterons pas la flexibilité à outrance telle que la prévoit l’ANI. Comme tout le monde j’ai voté Hollande, je ne suis pas déçu parce que je n’attendais rien. Cependant, on en arrive presque à ce qu’il fasse pire que Sarkozy. Pourtant, dans notre secteur, l’industrie automobile, l’État, grâce à sa participation dans Renault par exemple, peut imposer qu’une partie de la production soit fabriquée ici. Si les voitures sont chères ce n’est pas dû aux salaires mais aux actionnaires qui s’en mettent de plus en plus dans les poches.»

octobre 2018
L M M J V S D
« Juil    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :