Somalie, le gouvernement recrute des enfants soldats

Le quinzième sommet de l’Union africaine s’est ouvert ce dimanche 25 juillet à Kampala en Ouganda. Au cœur des discussions, la situation chaotique qui règne en Somalie. Dans ce pays, les extrémistes d’Al Chabaab, formation islamiste créée en 2007, mènent la guerre aux forces gouvernementales totalement dépassées. Pour reprendre le contrôle du pays, le gouvernement de transition, soutenu financièrement par les Etats-Unis, n’hésite pas à enrôler des enfants au sein de son armée.
Pour garnir leurs effectifs et assurer une lutte armée permanente, les islamistes Shebab recrutent sur place de jeunes somaliens. Afin de faire face à cette violence, le gouvernement fédéral s’est résigné à adopter la même technique. Dans l’urgence d’un conflit qui ruine un peu plus le pays, de nombreux enfants viennent garnir les rangs des troupes gouvernementales.
Si la Somalie devient peu à peu un bastion de l’extrémisme islamiste, les Etats-Unis ont contre-attaqué en ciblant le pays comme le centre de leur lutte anti-terroriste en Afrique. Aussi les Américains financent le gouvernement de transition somalien et en particulier son armée. Il faut en déduire que les contribuables américains payent, malgré eux, l’engagement militaire d’enfants soldats. Washington reconnait les faits et admet la présence d’individus mineurs au sein de l’armée somalienne.
Continuer la lecture de « Somalie, le gouvernement recrute des enfants soldats »