Elections Cantonales sur la 7ème circonscription de Meurthe-et-Moselle

Cliquez sur les images pour les agrandir !

Francis Herbays se retire Alain Casoni sera réélu

Francis Herbays ne sera pas présent au second tour. Ayant totalisé 33,18 % des voix dimanche, le candidat socialiste se retire au profit d’Alain Casoni (PCF-FDG), arrivé en tête avec 47,09 %. Explications.
Francis Herbays n’est pas de ceux qui ont la défaite amère. Le sourire aux lèvres et avec un certain recul, le maire de Fillières s’est résigné à suivre les règles du jeu de la vie politique locale. « Je remercie les 1 283 électeurs qui ont voté pour moi, assure Francis Herbays. Mais je m’incline devant le vote démocratique. Il y a une règle qui s’applique à gauche et je la respecte. J’ai décidé de me retirer au profit de l’autre candidat de gauche, Alain Casoni. »
Discipline républicaine
L’histoire se répète donc à Villerupt. Déjà en 2004, Francis Herbays, maire de Fillières, arrivait en seconde position derrière le conseiller général sortant avec 28,57 % des voix. A cette époque, François Boudot (UDF) maire de Villers-la-Montagne se plaçait en troisième position avec 22,5 %. Francis Herbays s’était retiré afin de « faire gagner la gauche ». Pour ce scrutin, le scénario n’est pas tout à fait le même : les deux prétendants au poste de conseiller sont de gauche ! Et pourtant, Francis Herbays a décidé d’appliquer la "discipline républicaine". « Ce matin, nous avons eu beaucoup de discussions avec les membres de l’équipe de campagne qui souhaitaient que je sois présent au second tour… J’ai expliqué ma position et tout le monde autour de moi respecte ce choix. »

Continuer la lecture de « Francis Herbays se retire Alain Casoni sera réélu »

Un parent d’élève convoqué par la Police : Le Collectif ne renonce pas !

Cet article fait suite à l'envoi d'un mail par Monsieur B.FERY

Recevez, ci-joint, copie d'un courrier envoyé au Recteur.
Ce courrier fait suite à la convocation de Hervé FREZZA-BUET, parent d'élève FCPE à VALLEROY,  au commissariat de Conflans, le 13 juillet.
Le motif de la convocation est lié à une enquête préliminaie diligentée par le procureur de Nancy à la demande de l'Inspecteur d'Académie, M.PICOCHE. Celui-ci se plaint d'atteinte à sa personne et sa fonction suite à un courrier envoyé par Hervé le 14 avril.
Le problème est que le courrier en question ne comporte pas d'attaque personnelle. Il y est fait référence au fait que l'IA serait un menteur. Mais c'est malheureusement un constat fait par de nombreuses personnes dans le pays haut…
C'est, à notre connaissance, la première fois qu'un parent d'élève est ainsi concerné par une enquête préliminaire, qui plus est, dans le cadre d'une série d'actions menées collectivement. Il s'agit d'un acte d'intimidation inacceptable qui ne va pas aider à améliorer les relations entre l'IA et la FCPE d'une part et entre l'IA et le collectif du pays-haut d'autre part.
De nouvelles actions sont prévues dés la rentrée, dans l'Education nationale. Le collectif du pays-haut y prendra toute sa place.

Voir courrier et article de presse ci-dessous
01 ► Courrier Recteur Hervé     02 ► LettreRecteur-v2     03 ► interpellation presse IA 1er juillet
Le lien LettreRecteur-v2 a été supprimé suite à la demande de l'auteur

Je vous propose de signer la pétition de soutien ci-dessous. Ce sera un acte supplémentaire pour montrer le rejet de la politique actuelle concernant l'éducation nationale.
Merci de la faire circuler et signer largement dans vos groupes de contacts.

Cliquez ici pour voir la pétition.