Al Qaida


Le billet du jour : Y aurait-il plusieurs sortes de terroristes ? Les hors-la-loi, et les “Zorro” de services !

Il est mort ?
C’est ce que les Américains nous ont annoncé avec joie.
Il est mort, et bien mort !
Hier on ne parlait que de cela, sur toutes les chaînes de TV, il n’y en avait que pour Ben LADEN.
Pourtant en Syrie, chaque jour qui passe, c’est un massacre, le tyran syrien assassine son peuple sans que personne ne bouge ou n’en parle.
Certes Ben LADEN était un chef terroriste, il a fondé Al Qaïda, un groupe terroriste mondial.
Certes il serait à l’origine du 11 septembre 2001 qui a fait des milliers de morts.
Certes il fallait l’arrêter, mais maintenant qu’il est mort, croyez-vous que le terrorisme s’arrêtera ?
Vendredi dernier, toutes les chaînes relataient le mariage de ce prince anglais, dimanche dernier, toutes les chaînes relataient la béatification du pape Jean-Paul II, hier elle relataient la mort de Ben LADEN.
Et pendant ce temps-là, dans les pays Arabe, c’est la révolte, le massacre, la répression, et si on en parle, c’est du bout des lèvres.
Et pendant ce temps-là, en Europe, les peuples commencent à mourir de faim, ils sont au chômage, il n’arrive plus à joindre les deux bouts, fini la dignité des peuples dans nos pays démocratiques et riches.
Un exploit aujourd’hui que de tuer une femme ou un homme, un exploit puisque l’on ne parle que de cela.
Une question se pose quand même, est-il vraiment mort ?
Pas de corps visible, puisqu’il a été, sois disant jeté en mer, des photos qui circulent, mais des photos truquées, tellement bien truquées que tous les médias se sont empressés de les montrer.
Il y a des gens qui ont réussi à prouver images à l’appui que le massacre du 11 septembre 2001 posait quelques questions de vérités, y aura-t-il ces mêmes questions pour la mort de Ben LADEN ?
Dans tous les cas, si nous pensions d’abord balayer devant nos portes, tous ces problèmes de guerre, de massacre, seraient, peut-être évité.
Et maintenant, va-t-on se retirer d’Afghanistan ? Car si tel est le cas, après une victoire, la mort de Ben LADEN, les talibans auront le champ libre pour imposer la loi de Dieu.
Ce sont les Afghanes et les Afghans les plus grands perdants.
Moralité, nos chefs d’État, l’OTAN, l’ONU, s’imaginent avoir tué un monstre, mais d’en parler comme on en parle, ils en font un martyr aux yeux de ces terroristes.
Quand, l’arrestation de George W. BUSH ?
Parce que lui non plus n’a pas été clair. Il a fait la guerre en Irak pour arrêter un seul homme, Saddam HUSSEIM, et des milliers de morts ont eu lieu, la misère règne aujourd’hui dans ce pays, l’insécurité aussi.
Y aurait-il plusieurs sortes de terroristes ? Les hors-la-loi, et les "Zorro" de services !


Exécution de l’otage français : l’enregistrement d’Al Qaida authentifié. Michel GERMANEAU a été ASSASSINE…..

La France a-t-elle tout fait pour sauver Michel Germaneau ?

Pendant que nos responsables politiques font scandale, pendant que les médias en font leur première page, on se tait, ou on ne nous dit pas tout.
Pourquoi ne connaissons-nous pas Michel GERMANEAU ?
Pourquoi les médias, n'ont-ils pas, comme avec les deux journalistes otages en Afghanistan, tous les jours, rappelé que cet homme était otage ?
Toujours le deux poids, deux mesures !
Quand, toutes ces femmes, et ces hommes, mis en prison, otages, seront considérés de la même façon ?
Hier, j'ai participé à un rassemblement où il était question de demander la libération de Salah HAMOURI emprisonné depuis le 13 mars 2005 en Israël (les médias n'en parlent jamais), de Florence CASSEZ emprisonnée depuis le 08 décembre 2005 au Mexique (on en parle quelques fois), d'Hervé GHESQUIERE et Stéphane TAPONIER Journalistes de France 3, retenus en otage depuis le 30 décembre 2009 (les médias en parlent tous les jours).
Une Française, est une Française, un Français est un Français, quel que soit son statut social, quel que soit ses idées politiques, quel que soit ses origines, alors pourquoi autant de différences dans le traitement ?
Respect, à toutes ces femmes, et ces hommes, qui subissent chaque jours notre indifférence, l'indifférence de nos chers gouvernants, l'indifférence de nos médias.
Sarkozy: "Le crime commis contre Michel Germaneau ne restera pas impuni", mais quel crime ? 
Celui, de ceux qui l'on assassiné ?
Ou celui, de ne pas avoir agi comme il aurait fallu le faire ?