Air Sarko One

C’est dans le rapport de la Cour des comptes que l’on apprend à quel point l’arrogance, l’indécence, la mégalomanie de Nicolas Sarkozy n’a pas de limite. En effet les plaisirs gustatifs du Président de la République passent outre tous les autres intérêts y compris ceux de la Nation.
La mauvaise ironie veut qu’au moment où Nicolas Sarkozy, tordant à nouveau le droit constitutionnel et la sacro sainte règle de la séparation des pouvoirs, envoie une lettre aux élus de la République française afin de les supplier d’accepter la fameuse règle d’or budgétaire.