aggravation


Pour un changement durable à La Poste : grève mardi 29 mars 2011

Le mal vivre au travail : ça suffit !
Les postiers en on mare de subir de multiples réorganisations, restructurations incessantes menées à marche forcée avec une aggravation sans précédent des conditions de vie et de travail et du service public. Ces réorganisations n’ont qu’un but : générer de la rentabilité et détruire de l’emploi.
Cette situation favorise la flexibilité, crée du stress, intensifie le travail, ajoute de la fatigue.
Il en résulte que la vie professionnelle et privée des postiers mais aussi leur santé se dégradent.
La CGT n’a eu de cesse d’interpeller la direction de La Poste sur ces situations intolérables.
Cela a été également le cas de manière commune avec les autres organisations syndicales confortées par la lettre des médecins de prévention adressée au Président de la Poste.
Ces situations entraînent une grande démotivation des personnels dont les causes résultent, pour grande partie, des choix stratégiques de La Poste, tournés vers la recherche obsessionnelle du profit.

(suite…)