Une de Minute : Raciste, minable et stupide

minuteL'hebdomadaire d'extrême droite Minute a vomi sa Une abject, comme il en a la triste habitude. Raciste, minable et stupide, elle illustre parfaitement la tradition de l'extrême droite française qui, en ce moment de crise grave dans le pays, se sent pousser des ailes.
Cette feuille de chou s'en prend aussi à la seule ministre, dont le combat emblématique en faveur du mariage pour tous, avait réuni l'ensemble des progressistes de notre pays. En s'attaquant à Christine Taubira, Minute s'attaque aussi à la gauche et à ses valeurs parmi lesquelles figure celle de la générosité.
Il faut combattre l'extrême droite pied à pied. Le Premier ministre a saisi la justice dans cette affaire. Fort bien, mais cela ne restera de peu d'effet, s'il ne s'attaque pas au terreau dans lequel l'extrême droite prend sa source, la crise profonde dont nos concitoyens sont les principales victimes. Et cela passe par un changement urgent de politique.

Ministres à l’ISF : « pas intéressant s’ils ne font rien pour lutter contre les inégalités »

economies-patrimoine-immobilier-id846Tout ce qui peut renforcer le contrôle et les sanctions pour éviter un enrichissement dans le cadre d'un mandat public est nécessaire. La transparence est une bonne chose. Par les propositions qu'il avance pour une 6ème Républiqu et les règles suivies par les élus communistes et républicains, le PCF n'a pas attendu l'affaire Cahuzac pour inviter à des pratiques politiques débarrassées de la loi de l'argent.
La publication aujourd'hui du patrimoine des ministres ne répond pas à la question posée. Le nombre de ministres assujettis à l'ISF ne nous intéresse pas s'ils ne font rien pour lutter contre les inégalités. Il ne s'agit pas de connaître dans le détail la vie privée des élus de la République, mais de lutter véritablement contre la fraude et l'évasion fiscale. Elles privent notre pays, chaque année, de 50 milliards d'euros. Il faut donc décider d'un plan sérieux, et des moyens de son application, pour chercher et sanctionner les voleurs qui fraudent, y compris parmi les responsables politiques lorsqu'il y en a. La deuxième question est de s'attaquer aux conflits d'intérêt dans toute la société, dans le champ politique comme économique.
Dans le climat actuel, marqué par une aggravation de la crise politique, des conditions de vie de plus en plus difficiles pour le plus grand nombre, le refus par le Président Hollande d'un changement de cap alors que l'austérité conduit à l'échec, aggrave le pourrissement de la situation. Il faut s'attaquer aux inégalités qui sont la base même du système. Le patrimoine de la finance s'accroît, quand le pouvoir d'achat du peuple diminue.
L'indispensable refondation sociale et démocratique passe par l'implication citoyenne et populaire. Assemblées citoyennes, grande marche du 5 mai contre l'austérité, contre la finance et pour une 6° République, assisses pour le changement. Avec le Front de gauche, le PCF propose une tout autre liste que celle qui sera rendue publique sur le site du gouvernement en fin de journée. La liste des urgences et des besoins, la liste des propositions de loi à inscrire dès les prochaines semaines des travaux parlementaires pour engager le changement pour lequel une majorité d'électrices et d'électeurs se sont prononcés au printemps dernier. La liste qui fait le choix de l'humain d'abord.
Dans l'exercice de transparence, nous aurions préféré la publication, sur le site de Matignon, du calendrier des grandes propositions de lois engageant le changement.

Sarkozy-Kadhafi : la preuve du financement

http://www.dailymotion.com/video/xqge2s_infos-mediapart-la-campagne-de-sarkozy-en-2007-financee-par-la-libye_news

28 avril 2012 Par Fabrice Arfi et Karl Laske
Le régime de Mouammar Kadhafi a bien décidé de financer la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Mediapart a retrouvé un document officiel libyen qui le prouve. Cette note issue des archives des services secrets a été rédigée il y a plus de cinq ans. L’en-tête et le blason vert de la Jamahiriya préimprimés s’effacent d’ailleurs légèrement. Ce document, avec d’autres, a échappé aux destructions de l’offensive militaire occidentale. D’anciens hauts responsables du pays, aujourd’hui dans la clandestinité, ont accepté de le communiquer à Mediapart ces tout derniers jours.
La traduction intégrale du document est à lire sous l'onglet "Prolonger" de cet article
Dès 2006, le régime libyen avait choisi « d’appuyer la campagne électorale» de Nicolas Sarkozy à la présidentielle de 2007, et ce pour un « montant de cinquante millions d’euros » : c’est ce qu’indique en toutes lettres cette note datée du 10 décembre 2006, signée par Moussa Koussa, l’ancien chef des services de renseignements extérieurs de la Libye.

Strauss-Kahn/Banon : une affaire longtemps passée sous silence

Omerta. A l’occasion de la plainte pour tentative de viol déposée la semaine dernière par la romancière Tristane Banon à l’encontre de Dominique Strauss-Kahn, Oumma revient sur le scandale au cœur de cette affaire : les connivences politiques et médiatiques qui ont permis d’occulter durant huit ans un éventuel crime imputé à l’ex-présidentiable.
Que s’est-il passé en février 2003 durant cet entretien accordé par un ancien ministre à une journaliste stagiaire ? Le parquet de Paris vient d’ouvrir une enquête préliminaire qui déterminera de la suite à donner à la plainte déposée par Tristane Banon. Quant aux avocats de Dominique Strauss-Kahn –à nouveau mis en cause dans une autre affaire d’agression sexuelle après celle du Sofitel, ils n’ont pas tardé à réagir en intentant également une action en justice pour dénonciation calomnieuse. Le risque pour l’accusatrice ? Cinq ans de prison si aucune charge ne devait être finalement retenue contre l’ex-dirigeant du FMI.

Coup de tonnerre dans l’affaire DSK : l’accusation sur le point de s’effondrer

Où le pouvoir incomensurable du "SAINT FRIC"…
Imaginons le prolo pékin ordinaire : lui aurait moisi jusqu' à la fin de ses jours derrière les barreaux car personne n'aurait enquêté un tant soit peu ou versé une quelconque somme pour lui permettre de retouver la liberté…


Selon le New York Times, l’accusation serait sur le point de s’effondrer. Le procureur lui-même ne croirait plus Nafissatou Diallo, qui serait une menteuse liée à des gens impliqués dans des affaires criminelles et du blanchiment d’argent.
La jeune femme aurait menti à plusieurs reprises sur son passé et aurait notamment passé un coup de fil à un trafiquant de drogue en prison, le lendemain des faits pour lui demander si elle aurait intérêt à poursuivre ses accusations contre celui qui était encore alors le patron du FMI.
DSK comparaît ce vendredi à 17 h 30, heure française, une audience totalement imprévue, puisque la prochaine était prévue le 18 juillet prochain. Au PS, on commence déjà à évoquer une suspension des primaires pour permettre le retour de DSK dans la course pour 2012.

Sous la pression, Georges Tron démissionne

Le secrétaire d'Etat à la Fonction publique Georges Tron, accusé par deux femmes d'abus sexuels, a présenté dimanche sa démission du gouvernement français, a annoncé le Premier ministre François Fillon.
"Monsieur Georges Tron (…) a informé ce jour le Premier ministre François Fillon de sa démission du gouvernement", peut-on lire dans un communiqué de Matignon. "Le Premier ministre, en accord avec le président de la République, prend acte de cette décision qui ne préjuge en rien des suites qui seront données par la justice aux plaintes déposées contre Georges Tron et dont il conteste le bien-fondé."

octobre 2018
L M M J V S D
« Juil    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :