Anonymous Protest NO ACTA à PARIS

L'Acta, un traité anti-contrefaçon flou et contesté débattu au parlement européen
Cette semaine, le parlement européen débat de l'ACTA, le traité de lutte contre la contrefaçon des marchandises et des fichiers numériques. Des milliers de personnes ont défilé en Europe ce week-end s'insurgeant contre un texte jugé liberticide. L'Union européenne, mais aussi les détenteurs de droits assurent le contraire. Des différences d'interprétations qui s'expliquent par l'imprécision du texte.
Des milliers manifestants ont de nouveau défilé en Europe le week-end dernier pour protester contre l'ACTA, le traité de luttre contre la contrefaçon de marchandises et de fichiers numériques, qui est débattu cette semaine au parlement européen. Lundi soir, l'association de défense du citoyen internationale Avaaz.org a annoncé avoir fait signer 2,5 millions de personnes contre le traité. Ce mouvement de protestation est inédit à l'égard d'un traité plutôt obscur pour le commun des mortels.
Un texte dangereux parce que flou

Continuer la lecture de « Anonymous Protest NO ACTA à PARIS »

Message d’Anonymous au peuple de Roumanie – Nous sommes à vos côtés !

Après 22 ans de vol, de mensonges et de manipulations, perpétués par vos gouvernements et les mass-médias, votre voix est entendue une fois de plus dans les rues de vos villes.
Beaucoup d'entre vous savent que le monde change et vous êtes nombreux à le ressentir au fond de vous.
Ne perdez pas espoir, Anonymous est à vos côtés.

http://www.dailymotion.com/video/xnsz5l_message-d-anonymous-au-peuple-de-roumanie-nous-sommes-a-vos-cotes_news#from=embediframe

Salutations, peuple de Roumanie. Nous sommes Anonymous.
Vous avez finalement rejoint la lutte mondiale pour une vie meilleure.
Après 22 ans de vol, de mensonges et de manipulations, perpétués par vos gouvernements et les mass-médias, votre voix est entendue une fois de plus dans les rues de vos villes.
Vous devez reconnaître le fait que faire tomber un seul homme et en choisir un autre ne résoudra pas vos problèmes. Cela ne fera que perpétuer le cirque politique qui se déroule devant vos yeux depuis 22 ans.
Vous devez reconnaître que votre classe politique dans son ensemble est corrompue
et ne sert pas l’intérêt du peuple, comme il se doit.
Beaucoup d’entre vous savent que le monde change et vous êtes nombreux à le ressentir au fond de vous.
Ne perdez pas espoir, Anonymous est à vos côtés.
Nous devons rester unis contre nos gouvernements et faire entendre nos voix, car nous sommes le peuple du monde qui souhaite mettre fin à l’asservissement économique et monétaire.
Levez-vous, Roumanie ! Pour une vraie démocratie !
Pour l’avenir de votre identité et les traditions de votre peuple.
Levons-nous pour un réel changement !
Nous sommes Anonymous !
Réveillez-vous !

USA War business / Commerce de Guerre VOSTFR

On sait qu’Occupy Wall Street est un mouvement né de la crise économique et financière, contre les lobbys financiers et les banques, mais ce que les medias relayent moins c’est que le mouvement se bat aussi pour que le gouvernement Américain cesse ses guerres au profit des plus riches industriels de l’Armement. Voici donc leur tout dernier communiqué.

Grèce : la colère de la rue avant l’adoption d’un nouveau plan d’austérité

Le scénario grec semble se répéter inlassablement au fil des mois. Encore une grève générale de 48h00, encore de violents affrontements dans les rues d’Athènes, encore un plan d’austérité à faire ratifier par les députés…
En juin dernier la configuration était exactement la même. L’article daté du 29 juin 2011, Grèce : des émeutes, un appel à encercler le Parlement et un plan d’austérité adopté, décrivait une Grèce écrasée par les mêmes problèmes qu’aujourd’hui. Petit retour en arrière de 4 mois : En pleine grève générale de 48h00, Athènes est toujours secouée par de violentes émeutes. Des affrontements avec la police ont eu lieu hier après-midi et plus tard dans la nuit. Aujourd’hui le parlement grec est scruté de très près par les manifestants et notamment les indignés qui appellent à encercler le bâtiment…
Les vidéos et les articles traitant de la situation grecque en juin dernier pourraient être réutilisés tel quel en ce mois d’octobre, en changeant simplement les dates.
Un changement est à noter peut-être. L’AFP n’hésite plus à écrire que le parlement grec vote des lois préparées par les créanciers de la Grèce. Nous le savions déjà, mais c’est bien de l’écrire noir sur blanc :
« Outre cette mesure qui risque d’entraîner une baisse des salaires dans le secteur privé, le projet de loi prévoit une réduction du nombre de salariés de la fonction publique et de leur traitement et des hausses d’impôt.
Il a été préparé à la demande des créanciers du pays, l’Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI) qui font de son adoption une condition au versement d’une nouvelle tranche de 8 milliards d’euros à la Grèce.
» (© 2011 AFP)
Le sort du peuple grec ne dépend donc plus des hommes et femmes politiques portés au pouvoir par les urnes, il dépend entièrement du bon vouloir des créanciers. Ce lobby financier qui dicte aussi sa loi à l’Union européenne, au FMI et aux trop nombreux pays "dirigés" par des politiciens corrompus jusqu’à la moelle.
« Ici c’est la première étape. Si la Grèce tombe c’est fini pour tout le monde… »

Continuer la lecture de « Grèce : la colère de la rue avant l’adoption d’un nouveau plan d’austérité »

Les Indignés occupent le monde – Occupy The World

Occupy Wall Street, Occupy Atlanta, Occupy Cleveland, Occupy Sydney, Athènes, Bruxelles, Tokyo, Barcelone (Indignados)…
Le mouvement prend sans cesse de l'ampleur et se globalise en cette journée de mobilisation mondiale du 15 octobre 2011. Quelques vidéos pour bien se rendre compte du phénomène qui s'étend à plus de 70 pays :

http://www.youtube.com/watch?v=14RpQyLLypQ

« Tout le monde est ici pour demander un changement profond du système, car le pouvoir de l’argent domine nos vies. »
Du Japon aux Etats-Unis, en passant par l’Europe et l’Amérique du sud, des milliers de personnes vont se mobiliser aujourd’hui pour demander un "changement mondial", "exiger une vraie démocratie", fustiger les gouvernements et dénoncer "la cupidité" et les dérives du système financier. (Euronews – 15/10/2011)
Hier à Milan des étudiants ont envahi les bureaux de la banque d’affaires Goldman Sachs :

Indignés : mobilisation dans le monde entier (15/10/2011) :

Continuer la lecture de « Les Indignés occupent le monde – Occupy The World »

La rue gronde : Grèce, Syrie, Chili, Grande-Bretagne, Egypte…

Au cours de la semaine, des mouvements de protestation, des manifestations, des grèves, ont fleuri tout autour du monde. Comme une sorte d’épidémie mondiale de contestation qui se propagerait dans les rues surchauffées…
En Grèce c’est un deuxième plan d’austérité qui indigne la population. Malgré les grèves générales et les manifestations, qui souvent deviennent violentes, l’étau des financiers se serre toujours plus. Les banquiers prêteurs ne sont pas prêts à lâcher leurs profits, quitte à mettre un policier derrière chaque citoyen grec qui ne se résoudra pas à rester à genoux…
Quel gaz est utilisé par la police grecque ?

En Syrie la rue gronde depuis des semaines, pour se débarrasser d’un régime qui ne supporte pas la contestation. Les représailles ont déjà fait des centaines de morts et pourtant la rue ne plie pas…
Au Chili on manifestait afin d’obtenir davantage de moyens pour l’enseignement public. Entre 100 000 et 200 000 manifestants à Santiago. Que croyez-vous qu’ils ont obtenu ? Des gaz lacrymogènes envoyés directement depuis les voitures blindées des forces de l’ordre…

En Grande-Bretagne la pilule de la réforme des retraites ne passe pas. Entre 600.000 et 700.000 personnes étaient dans les rues pour manifester leur mécontentement face aux réformes des Conservateurs…

L’Egypte a aussi connu des soubresauts cette semaine. La place Tahrir reste l’épicentre de la contestation, dans un pays encore endeuillé par les affrontements de la récente "Révolution Egyptienne"…

En Pologne on manifeste dans les rues de Varsovie pour dénoncer un salaire minimum trop faible : "A vous la politique, à nous la misère"…
En France les anti-nucléaires manifestent (chaîne humaine) à Fessenheim pour obtenir la fermeture de la centrale nucléaire jugée dangereuse…

La liste pourrait s’allonger indéfiniment tellement les raisons de s’indigner sont nombreuses et l’envie de changement est FORTE…

Flottille pour Gaza : Israël sabote les bateaux ?

Des manifestants américains se sont rassemblés devant l’ambassade des Etats-Unis à Athènes, pour protester contre l’attitude d’Israël et des USA vis-à-vis de la flottille humanitaire pour Gaza. L’Etat hébreux est accusé d’exercer des pressions sur la Grèce pour freiner l’initiative des militants pro-palestiniens. On soupçonne également les services secrets israéliens d’avoir saboté deux bateaux participant à la flottille.
Les autorités grecques sont apparemment bien décidées à perturber, tant que faire se peut, la mise en place de la flottille

Grèce : des émeutes, un appel à encercler le Parlement et un plan d’austérité adopté

En pleine grève générale de 48h00, Athènes est toujours secouée par de violentes émeutes. Des affrontements avec la police ont eu lieu hier après-midi et plus tard dans la nuit. Aujourd’hui le parlement grec est scruté de très près par les manifestants et notamment les indignés qui appellent à encercler le bâtiment :
" Les députés devraient voter, normalement dans l’après-midi, le projet de budget pluri-annuel, une loi cadre fixant à la Grèce un objectif d’économiser 28,4 milliards d’euros sur son budget entre 2012 et 2015 et réaliser 50 milliards d’euros en cessions et privatisations.
Le vote, une loi cadre d’objectifs pluriannuels, sera suivi d’un deuxième scrutin prévu jeudi, et tout aussi attendu par l’Europe, portant sur la loi d’exécution. "
(Challenges.fr)
Euronews (le 28/06/2011) évoque les violences de mardi en ces termes :
Des groupes de casseurs ont aussi vandalisé les façades de bâtiments officiels, dont celle du ministère des Finances, ont brisé des vitrines et mis le feu à des poubelles dans le centre de la capitale grecque. Bilan, au moins 27 personnes ont été blessées, dont plusieurs policiers. 18 manifestants auraient été arrêtés.
Le vote du parlement semble prendre du retard ; d’après l’AFP "il y a tellement d’orateurs inscrits que le vote sur le budget d’austérité va être repoussé. Il était prévu à 14H00 locales (11H00 GMT). pas de confirmation officielle pour le moment."
L’Express précise que des échauffourées avaient encore lieu ce matin et il donne ces informations sur le vote au parlement : "Le vote sur ce projet devrait intervenir entre 14h00 et 17h00 locales (11h00 et 14h00 GMT), dit-on de source parlementaire.
Le Pasok du Premier ministre socialiste, George Papandréou, qui compte une courte majorité de 155 élus sur 300, pourrait bénéficier du soutien d’un petit parti de centre droit dirigé par l’ancien ministre des Affaire étrangères Dora Bakoyannis, qui compte cinq députés."
"Le gouverneur de la Banque centrale grecque, George Provopoulos, juge qu’un rejet du plan quinquennal serait catastrophique pour la Grèce. "Ce serait un crime que le Parlement vote contre ce plan – le pays voterait pour son suicide", dit-il dans le Financial Times.

Les Bourses européennes ont affiché mercredi en début de journée une troisième séance consécutive de gains, tirées vers le haut par le secteur bancaire, les opérateurs anticipant une adoption du plan en Grèce."

Mise à jour, 29/06/2011 à 15H45 :
Le plan d’austérité est adopté par les députés grecs

Confirmation – Le président du Parlement annonce l’adoption du plan budgétaire pluri-annuel d’austérité. Sur un total de 298 députés présents (sur 300), le projet a reçu le soutien de 154 voix socialistes et d’une voix dissidente de droite, tandis que 138 députés de l’opposition de gauche et de droite ont voté contre.