Le billet du jour : Ne soyons pas des spectateurs, soyons des acteurs, changeons ce scénario qui n’obtiendra jamais un césar à Cannes.

MOI_pLa France en récession !
Les politiques menées depuis des années nous ont amenés à la récession, c’est chiffré, prouvé et commenté.
Mais on ne change pas de cap, on continue sur la même voie, celle du désastre économique, celle où les peuples deviennent de plus en plus pauvres, celle qui creuse les différences, celle qui continue à faire des cadeaux aux riches et au patronat.
Les pays européens sont dirigés par les technocrates, au point où aujourd’hui on se demande pourquoi faire voter les peuples puisque leurs choix ne sont pas respectés ?
C’est l’Europe qui dirige les pays, c’est l’Europe qui dicte ses lois, c’est l’Europe qui choisit ce qui pour elle est bien ou mal pour les peuples.
Nous sommes en France, dans une République démocratique, la voix des urnes existe, le peuple a son mot à dire. Pourtant, les luttes de la classe ouvrière, ces luttes qui ont tant fait obtenir aux salariés, congés payés, sécurité sociale, allocations familiales, 35 heures, retraite à 60 ans, etc., etc. Tous ces acquis s‘effilochent lentement mais sûrement.
Depuis des lustres on nous tara busque sur le déficit de la sécurité sociale, pour y remédier ils ont installé un forfait journalier quand un séjour à l’hôpital s’impose. Plusieurs centaines de médicaments ne sont plus remboursés ou mal remboursés. On nous vend du générique (sans savoir si cela soigne réellement). On ferme des services hospitaliers pour des raisons de non-rentabilité, et d’année en année, ce déficit qui devait être avec ces mesures enrayé, ne cesse d’augmenter.
On se fout de nous ! On se moque de nous ! On nous traite comme si nous étions un troupeau de moutons !
Concernant la dette, même scénario, on augmente les taxes, les impôts, on fait des cadeaux à celles et à ceux qui n’ont n’en pas besoin, des cadeaux au patronat, et la dette ne cesse d’augmenter.
Mais, on continue sur la même voie, celle qui depuis des lustres n’a rien prouvé, celle qui depuis des lustres appauvrit les peuples, celle qui depuis des lustres ravage les petits.
Peuple de France, peuples d’Europe, ça suffit ! Il est grand temps de prendre nos responsabilités, de réagir et d’agir face à toutes ces mesures politiques qui nous plongent dans la misère. Peuple de France, peuples d’Europe, si nous ne faisons rien, demain sous les ponts nous n’irons pas regarder les fleuves passer, mais y habiter.
On a cette impression que plus le mal s’installe, plus les gens deviennent, aveugles de ce qui se déroule, c’est la fatalité qu’ils disent, on ne peut rien changer puisque de toute façon que ce soit la droite ou la gauche qui gouverne, c’est la même chose.
Auriez-vous remarqué un soupçon de gauche dans la politique menée par ce Hollande qui se dit PS et de gauche ? Auriez-vous déjà oublié l’après 1983 ?
Non ! Ce n’est pas une politique de gauche qui est menée, c’est la continuité de cette politique de droite qui a plongé notre cher pays dans un chaos inimaginable. C’est une politique sociale libérale, une politique de l’argent roi, une politique où l’humain n’est devenu qu’une marchandise que l’on jette parce qu’il n’est plus assez rentable, c’est ce qu’ils disent, mais ce n’est pas le cas.
Ils ont tous les moyens nécessaires pour nous le faire croire. Télévision, journaux, tous les jours qui passent on nous fait la morale, « on ne peut plus continuer comme cela » qu’ils disent.
Exact ! Nous répondons exact ! On ne peut plus continuer à enfoncer les peuples comme il est fait aujourd’hui ! Il faut penser humain, car quand les humains ont du travail, un toit, à manger, ils consomment, et quand ils consomment, ils créent de la richesse et quand la richesse économique revit, la dette diminue. C’est simple comme dire bonjour !
Peuple de France, peuples d’Europe, réagissons, agissons, ils n’ont pas raison ! Des exemples existent, des exemples qui prouvent le contraire de ce qui se passe, pourquoi ne pas s’en inspirer ?
Qu’est-ce que nous avons encore perdre ? Rien ! Nous avons tout à gagner alors Yala, en avant, réagissons et agissons pour l’avenir de nos enfants et de nos petits enfants !
Ne soyons pas des spectateurs, soyons des acteurs, changeons ce scénario qui n’obtiendra jamais un césar à Cannes.
C’est possible, ENSEMBLE tout est possible !
Ne rien faire nous rend complice de ce désastre économique et humain que nous vivons.
Nous n’en avons pas le droit !

France 2 : « Mélenchon a fait la preuve que le FdG est la garantie de la victoire »

Ce soir, dans l'émission « Des paroles et des actes » sur France 2, Jean-Luc Mélenchon a fait la démonstration que le Front de gauche est un acteur incontournable des présidentielles et législatives. Jean-Luc Mélenchon, candidat commun du Front de gauche à l'élection présidentielle est le seul candidat qui propose aux millions de Français-e-s de rompre avec l'austérité ultralibérale, la soumission aux marchés financiers et l'injustice sociale.
Dans tout le pays, des milliers de militants, de voisins de quartier, de collègues de travail, d'étudiants, de militants associatifs, de jeunes salariés précaires ont regardé ensemble leur candidat lors d'écoutes collectives organisées dans des cafés, dans leurs foyers ou des locaux associatifs.
Ensemble, ils ont poursuivi le débat sur les propositions du Front de gauche : la hausse des salaires et la relance industrielle, la taxation des revenus du capital et une République sociale, citoyenne et démocratique.
Le programme, L'Humain d'abord diffusé à ce jour à 300 000 exemplaires, est l'affaire de tous les citoyens qui s'en sont emparé et s'en empareront. La campagne du Front de gauche est leur campagne et, ensemble, ils déterminent les priorités de la politique que la gauche devra mettre pour sortir le pays de la crise et raviver l'espoir en France.
Ce soir, Jean-Luc Mélenchon a fait la preuve que le Front de gauche est la condition et la garantie de la victoire de la gauche en 2012.

novembre 2018
L M M J V S D
« Juil    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :