Coup de tonnerre dans l’affaire DSK : l’accusation sur le point de s’effondrer

Où le pouvoir incomensurable du "SAINT FRIC"…
Imaginons le prolo pékin ordinaire : lui aurait moisi jusqu' à la fin de ses jours derrière les barreaux car personne n'aurait enquêté un tant soit peu ou versé une quelconque somme pour lui permettre de retouver la liberté…


Selon le New York Times, l’accusation serait sur le point de s’effondrer. Le procureur lui-même ne croirait plus Nafissatou Diallo, qui serait une menteuse liée à des gens impliqués dans des affaires criminelles et du blanchiment d’argent.
La jeune femme aurait menti à plusieurs reprises sur son passé et aurait notamment passé un coup de fil à un trafiquant de drogue en prison, le lendemain des faits pour lui demander si elle aurait intérêt à poursuivre ses accusations contre celui qui était encore alors le patron du FMI.
DSK comparaît ce vendredi à 17 h 30, heure française, une audience totalement imprévue, puisque la prochaine était prévue le 18 juillet prochain. Au PS, on commence déjà à évoquer une suspension des primaires pour permettre le retour de DSK dans la course pour 2012.