Moulaine : « L’Ecole de Plein Air doit vivre ! »

Vive émotion hier matin, à l’Ecole de Plein Air de Moulaine, pour la journée porte ouverte. « L’académie a été très claire, explique Jacques Marteau, le maire de Haucourt. L’école spécialisée va fermer. »
Causes principales ? Les restrictions budgétaires dans l’Éducation nationale, et surtout, la loi handicap de 2005. « Cette réglementation énonce des critères très précis, constate Denis Renard, le directeur de l’école. Et nous n’entrons pas dans ces cases. »

Rôle clef pour toute l’agglomération
Depuis la création de l’école en 1979, des élèves de tous horizons ont été accueillis. Son premier directeur, Yvon Chiarini, explique : « Ils sont venus pour des problèmes d’expression, des problèmes familiaux, ou encore des difficultés d’intégration. Tous ont trouvé un épanouissement ici, grâce au suivi adapté. » Il s’arrête, submergé par l’émotion. « Cette fermeture programmée, ça nous arrache le cœur. »
Le public est venu nombreux pour soutenir l’école. La mairie de Mont-Saint-Martin s’est même entièrement déplacée. « À un moment donné, il y avait une quinzaine d’élèves de notre commune ici, explique Patrice Marini, adjoint saint-martinois. L’école de Plein Air joue un rôle clef pour toute l’agglomération. » Les acteurs de l’école se sont relayés à l’estrade pour dire haut et fort, « que l’école spécialisée à toutes ses raisons d’être ».

Continuer la lecture de « Moulaine : « L’Ecole de Plein Air doit vivre ! » »