absentéisme


Pour remplacer les profs, Chatel recrute à Pôle emploi 1

Le ministre de l'Education, Luc Chatel, a affirmé dans un entretien lundi au Figaro que les proviseurs pourront recruter des remplaçants avec Pôle emploi en cas d'absentéisme.
Pour le ministre "ce n'est pas en recrutant davantage de titulaires remplaçants que ça marchera mieux, les vacataires, étudiants ou jeunes retraités, peuvent très bien remplir ce rôle".
Dans cet entretien, le ministre affirme que les proviseurs pourront recruter des remplaçants avec Pôle emploi en cas d'absentéisme. En réponse à l'initiative des parents d'élèves de vouloir recruter des profs via les petites annonces de la presse quotidienne et sur internet, il ajoute que "ce n'est pas le rôle des parents de passer des annonces de recrutement". "En revanche, j'ai demandé aux proviseurs qu'ils le fassent et qu'ils se mettent en contact avec Pôle emploi".
Selon le ministre de l'Education, l'absentéisme dans les établissements scolaires n'"est pas plus développé qu'ailleurs" – 4% d'absences sur une année. "Et 96,2% de ces absences sont remplacées". "Mais notre système de remplacement doit s'améliorer en étant plus souple et plus réactif", déclare Luc Chatel dans l'édition de lundi du Figaro.