Les débats sur le Front de gauche ouvrent le bal du congrès

Le 35e Congrès du PCF, qui se tient jusqu’à dimanche, à la Défense, s’est ouvert, vendredi, avec le débat sur la poursuite de la stratégie de Front de gauche dans les luttes et aux élections de 2012. Les délégués ont insisté sur le besoin de donner un véritable ancrage populaire au rassemblement.
Les premières interventions entendues, vendredi après-midi, au 35e Congrès du PCF, réuni jusqu’à dimanche, à la Défense (Hauts-de-Seine) démentent d’entrée de jeu l’idée véhiculée dans les médias que les communistes enterreraient leur parti. « Crise systémique », « dépassement du capitalisme » : les communistes ne renoncent ni à leurs analyses ni à leurs ambitions. Un congrès en prise avec les luttes du monde du travail, aussi, à l’instar de l’intervention d’un délégué du Nord réclamant que le Congrès s’exprime pour condamner « les licenciements boursiers » à la suite de la confirmation, jeudi, de l’intention de la direction de Total de fermer sa raffinerie des Flandres, à Dunkerque.

août 2018
L M M J V S D
« Juil    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :