Qui se souvient du 14 juillet 1953 ?

1953, un 14 juillet sanglant

par Maurice Rajsfus

« Le 14 juillet 1953, comme chaque année depuis 1936, le Parti communiste et la CGT organisent une grande manifestation de rue pour célébrer les valeurs de la République et les idéaux de la Résistance. Mais ce mardi-là, un important cortège de travailleurs algériens s’est formé, encadré par le MTLD de Messali Hadj, qui scande "Non au colonialisme" et – pour la première fois – "Nous voulons l’indépendance !" Place de la Nation, les forces de l’ordre chargent violemment. Les Algériens résistent, des policiers tirent alors dans le tas, tuant six jeunes ouvriers algériens et un métallurgiste français, syndicaliste CGT. Et de cet épisode, pas de trace dans la mémoire officielle de la Préfecture de Police…
(…) Ce livre, véritable enquête, s’efforce de reconstituer ce crime dissimulé et de faire revivre cette page d’histoire inconnue. Il rapporte les réactions des témoins, des journalistes, des parlementaires et des hommes politiques dans les jours qui ont suivi. Il évoque le contexte d’alors, cette main d’œuvre immigrée bienvenue dans les usines mais en butte au racisme quotidien, la montée d’une revendication indépendantiste qui déplaît fort à la gauche française… » (présentation de l’éditeur)

août 2018
L M M J V S D
« Juil    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :