Première avancée à l’Assemblée pour le mariage pour tous

taubira_1L’assemblée nationale a adopté samedi par 249 voix contre 97 le premier article du projet de loi sur le mariage pour tous. Ce premier texte est aussi le plus important, celui qui ouvre le mariage aux personnes de même sexe. Dans le même temps, quelques "anti" manifestaient aux abords de l'Assemblée.
"Nous sommes heureux et fiers d'arriver à cette première étape", a salué la garde des Sceaux, Christiane Taubira. "Nous allons établir la liberté pour chacune et chacun de choisir sa ou son partenaire pour construire un avenir commun (…). Il n'y avait aucune raison que l'Etat n'assure pas aussi la protection du mariage" aux couples homosexuels, a-t-elle dit.
Marie-George Buffet a salué "un grand moment"avant de lancer à l’opposition : "Vous nous parlez de tourisme nuptial après avoir été obsédés pendant 5 ans par les mariages blancs, les mariages gris… Vous ne pouvez pas simplement voir que c'est formidable que la France donne à montrer au monde entier que l'on peut vivre autrement, sans réprimer l'homosexualité?". Elle fait là référence au texte qui stipule que deux ressortissants étrangers auront la possibilité de se marier en France même dans le cas où la loi du pays d'origine du ou des futurs époux – appelée "droit personnel" – ne reconnaîtrait pas la validité du mariage homosexuel. La droite a alors dénoncé un futur « tourisme nuptial ».
En toute logique, les députés socialistes, écologistes, radicaux de gauche et Front de gauche ont voté pour. Les députés UMP ont voté contre à l'exception de Franck Riester qui avait déjà annoncé son vote positif. Deux UMP se sont abstenus: Claudine Schmid (Français de l'Etranger) et Michel Sordi (Haut-Rhin). Les députés centristes UDI présents ont voté contre.
Pendant le vote, quelques centaines d'opposants au mariage homosexuel manifestaient aux abords de l'Assemblée nationale. Les manifestants ont reçu le soutien de plusieurs députés UMP, dont le président du groupe Christian Jacob et Hervé Mariton. D'autres rassemblements étaient prévus dans toute la France par le collectif "La Manif pour tous", dont la figure de proue Frigide Barjot a déclaré aux manifestants sur l'esplanade des Invalides, à quelques dizaines de mètres de l'Assemblée: "Nous sommes là pour libérer nos députés".

Banques : L’Audition ubuesque & grotesque des Banksters Français

Audition des banquiers à la Commission des Finances du mercredi 30 janvier 2013
C'est Olivier Berruyer qui est allé nous dénicher cette perle. Il n'y a pas à dire ces banquiers ont beaucoup d'humour… avec votre argent !


Présidence de M. Gilles Carrez, Président
— Audition, ouverte à la presse, de M. Jean-Paul Chifflet, président de la Fédération bancaire française, directeur général de Crédit agricole SA, M. Frédéric Oudéa, président directeur général de la Société générale, et M. Jean-Laurent Bonnafé, administrateur directeur général de BNP Paribas, sur le projet de loi de séparation et de régulation des activités bancaires (n° 566)
— Présences en réunion
La Commission entend, en audition ouverte à la presse, M. Jean-Paul Chifflet, président de la Fédération bancaire française, directeur général de Crédit agricole SA, M. Frédéric Oudéa, président-directeur général de la Société générale, et M. Jean-Laurent Bonnafé, administrateur directeur général de BNP Paribas, sur le projet de loi de séparation et de régulation des activités bancaires (n° 566).

Dédicaces Philippe Marx à Nancy Marx n’est pas mort !

CaptureEst Républicain du 30 Janvier 2013

À la brasserie Jean Lamour, place Stanislas, le communisme est bien vivant. Philippe Marx a présenté lundi soir son œuvre : « La peau d’un homme ». Ambiance familiale dans le fond de la salle, où une quinzaine de personnes se réunissait en début de soirée. Sur les élégants fauteuils, costume-cravate et grosse parka discutaient gaiement autour de l’auteur. Quelques-uns feuilletaient très sérieusement en attendant une signature. La sortie du livre est l’occasion pour lui de « dire les choses ». Il revient sur l’affaire qui lui a coûté son investiture aux élections législatives en janvier 2012, sous l’étiquette Front de Gauche. Un site internet mentionnait que son blog comportait des propos d’extrême-droite. L’auteur précise : « On m’a retiré l’investiture PCF-Front de gauche, car j’avais publié une vidéo de Soral, que je ne connaissais pas. C’était un prétexte pour me virer ». Une expérience qu’il décrit comme douloureuse, et « écrire un livre, c’est mieux qu’une psychanalyse ». Cet ouvrage, c’est l’occasion pour lui de dénoncer le fonctionnement du parti, mais pas seulement. Il y parle de son engagement « communiste et humaniste », de son histoire. Paru en octobre dernier, le livre a été tiré à 500 exemplaires. Philippe Marx l’a écrit en un mois et demi, et « ce ne sont que des faits, articles et photos, avec quelques commentaires ». Toujours membre du PCF, l’écrivain se dit inscrit à 100 % dans la stratégie du Front de gauche.

Amélie DEREUDER

“Le mariage pour tous !” Hier et aujourd’hui… Dans le cas contraire, tout le monde pourra s’aimer, mais dans la pauvreté, au chômage et demeurant dans la rue.

MOI_pIl y a deux semaines c’était les « contre » qui manifestaient, hier c’était les « pour ». Déplacer des milliers de personnes pour ce que j’appellerais un changement normal dans notre société, un changement qui va vers l’avenir, un changement important dans notre culture judéo-chrétienne, un changement qui a déjà eu lieu dans nombreux pays et pas des moindres, un changement qui n’a pas bousculé la vie de tous à chacun dans ces pays.
Le mariage pour tous, personnellement je suis pour, et pour la simple raison qu’il n’y a pas deux sortes de citoyens. Aimer est le droit de toutes les femmes et de tous les hommes de ce monde.
Mais de là à rassembler ces milliers de personnes pour une avancée qui n’a besoin que d’une loi pour être entérinée, ça me dépasse.
Dans notre pays, nous comptons plus de 3 millions de chômeurs, la pauvreté s’installe et s’installe durablement, les sans-logis se multiplient, l’annonce de milliers de licenciements se fait chaque jour, et nous mobilisons pour le mariage pour tous et pas pour ces évènements qui touchent tout notre peuple qu’il soit hétéro ou homo.
Certes, les « non » rassemblent les catholiques extrêmes et une grande partie de la droite, les « pour » rassemblent toute la gauche, enfin, en fait partie une certaine gauche qui aujourd’hui est « sociale libérale » et qui dirige le pays. C’est facile de les voir parmi la vraie gauche. Entériner une loi pour le mariage pour tous ne coûte pas cher. Il suffit que celles et ceux qui détiennent tous les pouvoirs votent pour.
Encore une fois, les médias ne parlent que de cela et oublient les réels problèmes qui touchent directement nos concitoyens.
Les problèmes d’aujourd’hui sont bien plus graves que le mariage pour tous.
Et ces problèmes doivent aussi être dénoncés et combattus pour ne pas perdre notre dignité de femmes et d’hommes que nous sommes.
Dans le cas contraire, tout le monde pourra s’aimer, mais dans la pauvreté, au chômage et demeurant dans la rue, car c’est le chemin que nous prenons, un chemin pas digne de notre époque et sûrement pas digne d’un pays comme la France.
Apprenons à faire la part des choses en y mettant en avant tous ces problèmes qui nous détruisent à petit feu !
Indignons-nous pour ce qui fait mal, très mal, et mobilisons tous ces milliers de personnes pour dire NON ! NON ! Et encore NON
à la déchéance des peuples de France et d’Europe.

Rapport Cour des comptes : une offensive générale contre l’emploi !

cour_des_comptesDans un contexte où le chômage atteint en France des records, où le président de la République a fait de l'inversion de la courbe du chômage l'essentiel de son objectif pour 2013, la Cour des comptes vient de rendre public son rapport sur le marché du travail.
Clairement inscrit dans les accords de sécurisation de l'emploi refusés par la CGT et FO, mais entérinés par les organisations patronales, MEDEF en tête, la CFDT, la CFTC et la CFE-CGC, le rapport vise à inciter à l'adaptation de cette politique publique de l'emploi aux mesures préconisées dans cet ANI du 11 janvier 2013. Chaque élément clé de cet accord interprofessionnel y est traité, alors même qu'il doit faire l'objet d'une transposition dans la loi et donc faire l'objet d'un débat parlementaire par la représentation nationale. En réalité, la Cour des comptes fournit avec ce rapport une trame très orientée contre les chômeurs et l'emploi aux futures renégociations de la convention Unédic.
Dans le même temps, le rapport s'inquiète de l'explosion du chômage en France, qui rend déjà caduc la promesse de François Hollande sur l'inversion de la courbe du chômage à la fin de l'année. Et il recherche par tous les moyens à freiner le niveau des dépenses d'indemnisation des chômeurs d'ores et déjà prévisible, au nom de la maitrise des déficits publics. A la grande joie du patronat.
Après les accords de sécurisation de l'emploi, ce rapport ouvre un front supplémentaire dans la grande offensive menée par le patronat contre l'emploi et les chômeurs. On regrette une fois de plus l'appui que lui donne le gouvernement. Les français n'ont pas voté pour cela en mai dernier.

L’AUSTÉRITÉ Le Front de gauche est de retour

Plus de deux mille participants ont envahis le parc des expositions de Metz mercredi soir. Deux mille  déterminés à dire « Non » aux politiques d'austérité conduites par le gouvernement. Deux mille pour dire que d'autres choix sont possibles, qu'une alternative existe.
Aux côtés de Pierre Laurent, Jean-Luc Mélenchon, Myriam Martin, Christian Piquet et Clémentine Autain ont pendant près de trois heures égrené les propositions concrètes pour changer de cap, et lancé en grand dans le pays, la campagne du Front de gauche pour une alternative à l'austérité. http://www.pcf.fr/34785
Au cœur de la soirée, la question de l'emploi, de l'industrie, des salaires. De nombreux syndicalistes étaient présents, et notamment des salariés du site ArcelorMittal de Florange qui ont interpellé le gouvernement sur son orientation sociale-libérale.
Non à l'austérité !
Leur appel est un appel à la résistance, bien sûr, à ne pas écouter ceux qui nous disent qu'il n'y a pas d'autre choix et qui taillent dans les salaires, les pensions, ceux qui détruisent petit à petit tous les services publics, et qui anéantissent notre industrie, ceux qui partout en Europe martyrisent les peuples.
L'alternative c'est maintenant !
C'est aussi un appel à sortir enfin de ces vieilles recettes pour imposer une autre logique qui donne la priorité aux besoins sociaux et environnementaux.
A Metz, le Front de gauche a ouvert le débat le débat autour de politiques qui servent « l’Humain d’abord » et pas les marchés financiers. Oui, c’est d'une autre orientation économique, sociale et écologique dont la France a besoin.
La bataille pour le changement n'est pas terminée. Ensemble, nous pouvons l'exiger et l'obtenir.

FDG01 FDG04 FDG03 FDG02

Manifestation 27 janv 2013 – MARIAGE POUR TOUTES ET TOUS – ÉGALITÉ !

autocol_coeur_egalite_mariage_rvb-1_3Les forces réactionnaires se mobilisent contre le droit au mariage pour tous. L'UMP, le Front national et les intégristes religieux vont ensemble fouler le pavé aux sons de slogans homophobes, lesbophobes, trans et biphobe, rétrogrades, et humiliants.
Face à cela, François Hollande est allé jusqu'à plaider pour « une clause de conscience » en faveur des maires qui refuseraient de célébrer des mariages de couples de même sexe… avant de faire marche arrière une fois de plus. Et les députés socialistes viennent de retirer l'amendement pour la procréation médicale assistée pour les couples de femmes.

C'est tout simplement désolant et indigne ! Le projet de loi institue le mariage pour tou-te-s, mais il n'en demeure pas moins discriminant.

POUR la procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes les femmes ayant un projet parental.

POUR l'adoption conjointe hors mariage

POUR la signature en mairie de tous les contrats de couples : PACS comme mariage

POUR les mêmes droits pour tous les enfants à la filiation avec l'ensemble de leurs « parents sociaux »

POUR la facilitation du parcours et le changement d'état civil libre et gratuit pour les personnes transgenres

septembre 2018
L M M J V S D
« Juil    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :