Critères de régularisation des travailleurs sans papier : le gouvernement doit entendre leur appel

Les travailleurs sans papier en grève depuis des mois occupent depuis ce soir le parvis de l’Opera Bastille à Paris.
Ils ont décidé de ne plus en partir tant que le gouvernement n’apportera pas une réponse claire à leur demande de critères de régularisation : une réponse objective, applicable partout quelque soit la taille de l’entreprise et le département et quelque soit la nationalité du salarié.
La plupart des syndicats, de nombreuses associassions, de plus en plus d’employeurs, de partis politiques, de personnalités de gauche comme de droite et de personnalités du monde culturelle les soutiennent. Je veux également apporter mon soutien et celui du PCF à ses salariés en lutte.
Présent à leur côté, je demande au gouvernement d’entendre leur appel a une fin de conflit digne et juste.

FCPE – Communiqué : Appel à manifester le Mercredi 12 mai à BRIEY

Les mesures de carte scolaire sont désormais connues. Concernant les écoles primaires et maternelles, elles se concrétisent par de nombreuses fermetures de classes. La conséquence immédiate en est la poursuite de la baisse de la scolarisation des enfants de moins de 3 ans. Plus grave, nous notons désormais une baisse également chez les enfants de 3 ans. Pour les autres, ils devront s’habituer à des classes très chargées.
La FCPE a déjà fait le constat du manque de cohérence de certaines décisions. Aujourd’hui, nous sommes confrontés à une institution (l’Education Nationale) qui ne respecte même plus ses engagements. En début d’année, nous avions la promesse de l’Inspecteur d’Académie qu’il nous ferait parvenir un état complet de la situation des effectifs par niveau dans toutes les écoles du département. Ceci dans le but de nous aider à travailler les documents de carte scolaire. Force est de constater que la promesse n’a pas été tenue. Dans ces conditions, il est impossible pour nos représentants en CDEN de préparer la réunion dans de bonnes conditions. Comment travailler une carte scolaire prévoyant 80 fermetures et 32 ouvertures de classes dans les écoles du département en moins de 8 jours ? Sans compter les suppressions de CLAD, de rééducateurs…Comment juger si ces mesures sont justifiées ? S’il n’y a pas inégalité de traitement entre les écoles ?

octobre 2018
L M M J V S D
« Juil    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :